Archives par mot-clé : maison écologique

Longiligne et étroite

© Radu Malașincu
© Radu Malașincu

Un contexte difficile et une parcelle étroite pour une maison familiale adossée à un mur aveugle. Tous les ingrédients sont bons pour un exercice délicat et difficile. A Bucarest, l’agence LAMA s’est brillamment adaptée aux diverses difficultés en concevant une élégante résidence qui adopte le terrain.

De l’extérieur, difficile de faire la différence entre la maison déjà sur place et la nouvelle arrivante. Cette dernière a été construite pour s’ouvrir vers l’intérieur de la parcelle. Tandis qu’elle affiche une couleur blanche visible de la rue, sa façade donnant vers la cour se pare d’un bardage en bois qui contraste avec le reste.

Fonctionnelle et durable

Ce projet a été construit en respectant les dernières exigences environnementales. Durable et économique, il s’agit d’une maison passive qui utilise plusieurs procédés écologiques comme l’isolation thermique des murs, et le système de ventilation durable constitué de tubes d’air enterrées au niveau des fondations.

Alors que les ouvertures côté rue sont plus modestes, une très grande baie vitrée s’ouvre vers la cour et apporte la lumière naturelle jusqu’à l’intérieur. Les chambres et le salon sont orientés vers le sud et une salle de jeux ainsi qu’une buanderie se trouvent au sous-sol. L’accès de la propriété se fait par le rez de chaussée où se trouvent le salon et la cuisine.

A l’intérieur, simplicité et finesse sont au rendez-vous. Le béton apparent des murs se mêle au bois du plafond et à l’acier de l’escalier dans un joyeux mélange qui devrait plaire aux habitants.

La petite maison qui se déploie sur un terrain de 7 mètres de large et de 40 mètre de long dégage un singulier tempérament qui montre un excellent savoir-faire. Un joli travail !

© Radu Malașincu
© Radu Malașincu
© Radu Malașincu
© Radu Malașincu
© Radu Malașincu
© Radu Malașincu

Le site de LAMA Architectura: ici.

Les photos : © Radu Malașincu

Ábaton Studio reconvertit une ferme en une maison écologique

14-1

En Espagne, les architectes de l’agence Ábaton Studio ont réalisé un travail remarquable dans la reconversion d’une ferme en une maison écologique respectueuse de son environnement. C’est un projet où l’esthétisme et la fonctionnalité vont de pair.

C’est dans la province de Cáceres, au sein d’un environnement naturel que se trouvait une ancienne étable à l’état de ruine. Les architectes de l’agence espagnole Ábaton Studio ont été mandatés pour restaurer l’ensemble et le reconvertir en une maison familiale. Sauf que les contraintes sont nombreuses, la situation de la construction ne lui permet ni l’approvisionnement en électricité ni en eau, donc pour faire revivre la maison, il fallait trouver d’autres solutions. Profitant de la présence de deux ruisseaux dans les parages, les architectes y ont installé des turbines qui approvisionnent la construction en électricité. Des panneaux solaires avec batteries de stockage fournissent également l’énergie en été.

La structure extérieure de la maison est en pierre. L’utilisation de grandes baies vitrées procure la luminosité à l’intérieur et donne un aspect moderne à l’ensemble, tout en maintenant le charme rustique de la bâtisse. A l’extérieur, une grande piscine a été rajouté et les jardins autour ont été aménagé.

A la fois économe et durable, la maison réalisée n’est qu’un petit bijou qui respecte son environnement.

14-4

 

14-5

14-2

Le site d’Ábaton Studio : ici.

Les photos: © Ábaton Studio.

 

‘Tree Snake Houses’

33-5

Dans le nord du Portugal, les architectes Luís Rebelo de Andrade et Tiago Rebelo de Andrade ont réalisé deux maisons nichées dans les arbres. Originalité et innovation sont au rendez-vous.

C’est dans la ville thermale de Pedras Salgadas au sein de la forêt, que se trouvent deux maisonnées en bois dominant le sol grâce à leurs pilotis. Une pente assure l’accès à chaque structure à facettes qui s’étend sinueusement comme un serpent et se faufile au sein de la forêt. C’est le retour aux sources et à l’imaginaire de la cabane dans les arbres qui a poussé les architectes à élaborer un tel projet. Comme un animal sauvage dans son habitat naturel, la maison apparaît soudainement dans le champ visuel de l’observateur.

L’intérieur est épuré et lumineux, il est constitué seulement d’une chambre, d’une cuisine et d’une salle de bain. Le bois y est laissé en l’état créant une atmosphère minimaliste qui pousse à la méditation.

Soucieux par les problématiques environnementales, les architectes ont intégré dans le projet,  la double isolation, la récupération des eaux pluviales et leur réutilisation, les panneaux solaires et le système d’éclairage basse consommation. Ce qui fait une construction modulaire, durable pratique et facilement constructible.

La maison dans les arbres de Luís Rebelo de Andrade et Tiago Rebelo de Andrade est une construction innovante qui trouvera très vite un grand nombre d’admirateurs…

33-1

33-4

33-2

Le site des architectes Luís Rebelo de Andrade et Tiago Rebelo de Andrade: ici et .

Les photos : © Ricardo Oliveira Alves

‘Primeval Symbiosis’, la maison signée Konrad Wójcik

19-2

L’architecte d’origine polonaise, basé au Danemark, Konrad Wójcik a récemment dévoilé une conception qui selon lui incite à sensibiliser les communautés à vivre dans la nature sans la blesser. Découverte d’un projet facilement concevable qui pourrait devenir vite une référence.

Konrad Wójcik est un architecte soucieux de son environnement. Pour cela, il a conçu un prototype qui se niche dans la forêt tout en ayant un impact minimal sur cette dernière. Selon l’auteur, l’étalement urbain devient de plus en plus important grignotant les espaces vertes indispensables à la survie de l’écosystème. L’idée de l’architecte est donc de garder intactes les espaces forestiers de la planète et de s’y insérer des maisons types. Sans oublier de penser à développer les transports en commun qui peuvent arriver jusqu’à proximité de ces maisonnées qui peuvent abriter de deux à quatre personnes.

Chaque unité d’habitation est constituée d’un petit intérieur entièrement fonctionnel se divisant en quatre niveaux. La structure est équipée des dernières technologies de l’industrie énergétique pour pouvoir produire autant d’énergie qu’elle en consomme. En cas de problème technique, une alternative de secours a même été envisagée.

La cabane est conçue avec des matériaux écologiques certifiés pour un recyclage complet après désuétude. Les piliers ancrés dans le sol sont également en bois stratifié enveloppé d’une couche plus résistante (du bois I-OSB)et ce pour pouvoir contrer les diverses intempéries.

Selon cette théorie, être proche de la nature sans la dévaster est possible et Konrad Wójcik donne l’une des solutions à envisager…

19-3

19-1

Le site de Konrad Wójcik : ici.

Les images : © Konrad Wójcik

« Green Orchard »

2-4

Au Royaume-Uni, Paul Archer Design a réalisé une maison passive qui tranche avec l’aspect traditionnel des constructions existantes. Découverte.

C’est dans un environnement privilégié, que se trouve la « Green Orchard ». Un endroit sauvage entouré de la verdure là où l’estuaire de la Severn donne sur le canal de Bristol. Les architectes de l’agence Paul Archer Design ont été chargé de la démolition d’une ancienne demeure abandonnée pour construire sur le même emplacement une nouvelle résidence soucieuse de son environnement.

Pour profiter de la vue tout en respectant le site, la construction prend place à l’arrière de la parcelle. L’intérieur est épuré, lumineux et sobre. La couleur blanche est prédominante tant dans les murs que le mobilier.

Pour que les habitants puissent contrôler et varier suivant leurs besoins la performance thermique de la structure tout au long de l’année, des façades de panneaux métalliques coulissants enveloppent la maison. Ces dernières peuvent être ajustés également à tout moment pour garder l’intimité de l’intérieur vis-à-vis à l’extérieur.

Deux terrasses en bois relient la maison aux jardins environnants. Leur orientation a été choisie d’une manière de profiter du soleil à différents moments de la journée.

Une fois les volets en aluminium fermés, le paysage se reflète dans les façades et le camouflage est édifiant, un peu comme si la maison se retirait pour laisser place au paysage.

La « Green Orchard » est une résidence remarquable à la fois fonctionnelle et durable, c’est à découvrir sans tarder…

Le site de l’agence d’architecture Paul Archer Design : ici.

2-3

2-2

En Bretagne, une maison bioclimatique signée Patrice Bideau

02-maisonbio-pb-baden

A Auray, En Bretagne, l’architecte Patrice Bideau réalise une maison bioclimatique qui expose l’utilité d’une architecture respectueuse de son environnement. Zoom sur la propriété de Baden, son jardin paysager et sa piscine écologique.

L’architecte Patrice Bideau n’est pas à sa première maison bioclimatique. Ici, il s’agit d’une demeure dont les environs ont été conçus avec la collaboration d’un paysagiste. Au départ, le projet était destiné à être BBC avec une conception bioclimatique mixte, ossature en bois et béton mais le cours du chantier a décidé autrement.

La maison se situe au nord de la propriété pour laisser une grande place au jardin ainsi qu’à la piscine. La porte d’entrée est protégée par l’auvent et le garage en ossature bois qui se trouve au Nord.

Les murs sont en bois avec une isolation en laine de roche; ils sont posés sur une dalle en béton soutenue par un isolant et constituée en hourdis de polystyrène. Le vide sanitaire se trouve en dessous de la dalle et l’ensemble est  protégé vis-à-vis du sol d’une part et vis à vis des ponts thermiques d’autre part.

La toiture est également bardée par de la laine de roche, son ossature verticale ainsi que les rampants possèdent un frein vapeur pour garantir l’étanchéité à l’air.

L’existence du jardin d’hiver en ossature bois et au toit en polycarbonate est pour procurer un supplément de chaleur en hiver et à assurer avec les volets en bois coulissants un rafraichissement naturel pendant la saison chaude.

Tous ces éléments réunis dans une même construction ont donné un habitat passif qui puise sa force dans la nature. Point d’étonnement quand on connaît l’architecte pour qui la citation suivante de Frank Lloyd Wright est l’exemple à suivre…

Ce que nous appelons architecture organique n’est pas une question d’esthétique, de culte ou de mode, mais un véritable mouvement basé sur la profonde conviction d’une nouvelle intégrité de la vie humaine qui dans l’art, la science et la religion sont uns : forme et fonction sont considérées comme une unité.” Frank Lloyd Wright.

03-maisonbio-pb-baden

Une autre demeure de Patrice Bideau présentée sur Détails d’Architecture : ici.

Les photos : © Armel Istin

Pour en savoir plus sur Patrice Bideau : ici.