Archives par mot-clé : Portugal

Aux Açores, Box Arquitectos réalise un projet épuré

© Ivo Tavares Studio

Les architectes de l’agence Box Arquitectos ont réalisé le remaniement d’un restaurant situé dans la commune de Ponta Delgadaqui se trouve sur la côte sud de l’île de São Miguel, dans l’archipel des Açores. Un projet astucieux qui allie admirablement sobriété et végétation.

Comme la carpe koï

Baptisé Koï, comme la carpe koï, il s’agit d’un restaurant qui fait partie d’une unité hôtelière située à Ponta Delgada. Le restaurant ouvert depuis 2004, présentait déjà un besoin de revitalisation, malgré la relation prédominante avec la cour centrale de l’hôtel, caractérisée par son jardin de fort inspiration orientale et son miroir d’eau habité par la carpe koï

Les architectes nous expliquent que c’est la relation forte de l’espace intérieur avec le jardin, qui a inspirée l’idée génératrice du projet, amenant le jardin à l’intérieur du restaurant, impliquant une perméabilité totale des espaces intérieurs et extérieurs, mettant l’accent sur l’espace et la luminosité qui définissent l’ensemble.

Comme un jardin intérieur

Le restaurant est agencé comme un jardin intérieur, faisant corps avec l’extérieur, reflétant le même symbolisme et équilibre, avec la présence de la végétation que l’on trouve sur les plafonds. Cette dernière est en accord avec les différents moments de l’éclairage artificiel avec effet scénique et les panneaux acoustiques qui, en plus de leur fonction principale, assumer la forme de la carpe: symbole de prospérité, de longévité et de fertilité.

Plusieurs espaces de restauration sont définis, ils sont caractérisés par des tables traditionnelles et dans des espaces lounge plus accueillants, le tout dans le but de recevoir à différents moments et heures de la journée. La couleur blanche est prédominante, elle donne une sensation de générosité à l’ensemble. Le choix des matériaux est dû à leur noblesse et résistance, afin de garantir un entretien facile sans préjudice du confort. A Ponta Delgada, les architectes de Box ont réalisé un nouvel espace harmonieux, aux normes actuelles et capable de relever de nouveaux défis. Un travail qui mérite reconnaissance !

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de Box Arquitectos : ici.

Instagram: https://www.instagram.com/boxarquitectosassociados/

Les photos : © Ivo Tavares Studio

Instagram: www.instagram.com/ivotavaresstudio

A la Costa Nova, un charmant restaurant signé Ferreira Arquitectos

© Ivo Tavares Studio

L’agence Ferreira Arquitectos vient de terminer la réhabilitation de restaurant du Club De Vela situé sur la plage de la Costa Nova au sud de la ville portugaise de Porto. Un projet inspirant que les architectes ont remanié avec adresse.

Renouveler un espace abîmé par le temps et maintenir l’existant

Les architectes de Ferreira Arquitectos nous racontent que le Costa Nova Sailing Club qui est divisé en trois entités, est l’un des plus anciens clubs nautiques de l’estuaire de la Ria de Aveiro. Il s’agit donc du restaurant, le bar des membres du club et la terrasse. « Pour chacun de ces espaces, il y avait un public spécifique avec des préférences et des traditions différentes, ce qui a provoqué le grand défi de ce projet. » Soulignent les concepteurs.

Renouveler un espace abîmé par le temps et maintenir l’existant constituait donc le nouveau défi des architectes à qui l’on a octroyé le projet. Le nouvel espace évolue et se forme tout en respectant les souvenirs et leur valeur, toujours d’actualité pour tous les membres du Club.

Nous remarquons que le bois est resté la toile de fond, un matériau typique de la Costa Nova, afin d’enraciner ce souvenir tout en ouvrant un nouveau chapitre, cependant, ce matériau millénaire a été utilisé en tant que l’allié aux technologies modernes, comme par exemple, dans les pièces en bois rétro-éclairées, afin de créer un environnement unique et confortable. Au niveau de la morphologie de l’espace, selon les architectes, il était clair que sa division excessive gênait le flux du parcours, c’est pourquoi ils ont décidé de créer un comptoir unique, qui maintenait la division entre le restaurant et le bar.

Une expression minimaliste

Au restaurant, où le volume semble gracieusement flotter sur l’eau, il a été décidé de profiter au maximum de la vue arrière à travers de grandes travées avec une expression minimaliste pour maintenir une vision panoramique plus nette. Et la cuisine, désormais agrandie, permet de mieux surveiller les conditions de travail.

Les lignes dominants sont épurés, l’intérieur est lumineux et le mobilier aux tons clairs donne à l’espace plus de générosité. L’ensemble respire la sobriété et l’élégance. Tout a été minutieusement étudié pour le plus grand confort des utilisateurs des lieux. Bref, il s’agit d’une charmante restauration dans les règles de l’art !

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de Ferreira Arquitectos : ici.

Facebook: https://www.facebook.com/jmrferreirarq

Instagram: https://www.instagram.com/ferreirarquitetos

Les photos : © Ivo Tavares Studio

Facebook: www.facebook.com/ivotavaresstudio

Instagram: www.instagram.com/ivotavaresstudio

A Porto, une remarquable réalisation signée Floret arquitectura

© Ivo Tavares Studio

A Porto, dans le quartier diversifié de « Caminhos do Romântico » l’agence portugaise Fleuret arquitectura vient de terminer la réalisation d’une charmante maison. Baptisée « Golgota », la résidence affiche un doux mélange d’ancien et de nouveau.

Réhabiliter l’ancien

Située à Porto, la zone de « Caminhos do Romântico » possède diverses caractéristiques. En effet, ce tronçon de ville mêle adroitement des maisons bourgeoises, des habitations populaires, des jardins et autres espèces exotiques, il est aussi composé de plusieurs exemples anciens datant de l’ère industrielle.

L’architecte nous raconte qu’une partie importante des itinéraires de la localité est faite par des chemins aux caractéristiques rurales,composés de hauts murs des anciennes fermes où l’on trouve de belles fontaines ainsi que plusieurs anciens lavoirs. L’intervention se situe dans la route qui va de Golgota à Massarelos, comprenant d’importants repères tels que la faculté d’architecture de l’université de Porto, la « Casa da Agustina Bessa-Luís »ainsi que d’autres maisons bourgeoises et ouvrières. L’ensemble est entouré d’un étendu dense de verdure où le fleuve Douro, situé en arrière-plan, constitue l’élément omniprésent.

L’ancienne maison qui existait sur la parcelle et qui était complètement en ruines, a été réhabilitée et remise aux normes. Les architectes y ont mené un travail minutieux qui a redonné à l’existant ses lettres de noblesse. En effet, de couleur ocre, la bâtisse a retrouvé son éclat d’antan.

Réaliser une nouvelle extension

L’extension a été réalisée vers son niveau inférieur, en profitant des terrasses, en utilisant du bois et du béton, délimitant clairement le budget  dont les travaux ont été réalisés en très peu de temps. Tous les murs existants ont été récupérés, ainsi que les murs de soutènement des terrasses comme le jardin où les espèces existantes ont été préservées et d’autres ont été incorporées selon à la spécificité du lieu.

Selon les architectes, la piscine a été conçue de manière à ne pas modifier la topographie du terrain. Le résultat global s’est avéré assez harmonieux, avec les nouveaux éléments ajoutés étant très discrets. Le terrain s’étend sur trois terrasses orientées à l’est avec une construction de quatre étages destiné à la partie privée. Compte tenu de la petite taille de cette dernière, il a été proposé d’agrandir la zone en introduisant deux nouveaux éléments. Il s’agit d’un volume comprenant des parties habitables ainsi qu’une piscine.

Le nouveau volume comprend des zones communes comme l’entrée, la cuisine, le salon mais aussi les installations de la piscine. Cette nouvelle entité est perpendiculaire au bâtiment existant et se compose de deux étages, s’étendant à l’est, comprenant plusieurs niveaux avec des terrasses au sol, des espaces de vie, des chemins entre autres.

L’intervention a réussi à concilier les diverses exigences d’une famille nombreuse avec les conditions résultant de la valorisation du patrimoine bâti tout en respectant la spécificité du lieu et le plan directeur de la municipalité. La solution trouvée résulte en une extension composée de bois et de verre qui a permis d’agrandir la surface habitable du bâtiment tout en préservant l’existant sans oublier l’ouverture sur le jardin. Les architectes soulignent que le choix du bois permet, en quelque sorte, de réduire le poids de l’expansion qui s’avère être relativement importante. La maison « Golgota » qui croise subtilement textures et matières constitue une belle curiosité à découvrir sans tarder !

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de Floret Arquitectura : ici.

Les photos : © Ivo Tavares Studio

Instagram @ivotavaresstudio‌‌

Au Portugal, une charmante maison signée Paulo Martins

© Ivo Tavares Studio

Au Portugal, situé à Castelo Branco, une commune qui se trouve au nord est de Lisbonne, l’architecte Paulo Martins vient de terminer la réalisation d’une résidence familiale qui croise, à son intérieur astucieusement les textures. Élégance et sobriété sont au rendez-vous.

Maintenir l’aspect extérieur

L’architecte nous informe que la maison est située à Castelo Branco, dans la partie ancienne de la ville, qui a connu un déclin croissant ces dernières années. En réponse à cette situation, le projet de Paulo Martins visait à prendre les contours d’un archétype, pour tenter d’établir une nouvelle forme dans l’occupation urbaine de la ville. D’une part la revitalisation urbaine du centre historique et d’autre part son occupation par des tranches d’âge plus jeunes.

Conformément à cette intention, Paulo Martins a souhaité maintenir l’aspect extérieur d’origine de la maison tandis qu’à l’intérieur, les espaces ont été réadaptés aux normes actuelles de confort, de sécurité et de style de vie tout en étant marquées par le minimalisme contemporain.

Remanier l’intérieur

La maison est constituée de deux étages et d’une mezzanine. Pour des raisons d’éclairage, le rez-de-chaussée est réservé aux chambres à coucher et les étages supérieurs aux espaces communs. On accède, à ces derniers, par l’escalier d’origine du bâtiment. Paulo Martins a restauré le toit, donnant à l’ensemble, du sol au plafond, une hauteur assez généreuse où la lumière se reflète sur les plafonds et les murs blancs inondant l’ensemble. Un puits de lumière a été ajouté à la mezzanine, offrant une vue sur le château depuis le poste de travail rappelant que cet espace contemporain est chargé d’histoire.

En termes de matériaux, l’architecte qui a souhaité que le projet soit léger, décontracté et accueillant, c’est pourquoi, il a utilisé des matériaux simples mais de haute qualité, peignant les murs et les plafonds dans des tons clairs et finissant les sols et les meubles en pin sylvestre. L’ensemble respire la simplicité et l’élégance. C’est un intérieur où il fait bon vivre et dont les habitants sont satisfaits.

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de Paulo Martins Arquitectura & Design: ici.

Les images : © Ivo Tavares Studio

Facebook: www.facebook.com/ivotavaresstudio

Instagram: www.instagram.com/ivotavaresstudio

Santa Cruz, le charmant projet signé João Nuno Macedo

© Ivo Tavares Studio

Au Portugal, à Braga, la ville connue surtout par son riche patrimoine religieux, l’architecte João Nuno Macedo a réalisé un charmant projet. Il s’agit de la démolition de deux maisons donnant sur rue pour ériger à leur place un cohérent ensemble de logements.  

Simplifier l’ensemble

L’architecte nous raconte qu’au début, il y avait deux maisons à un étage, sans proportion dans le contexte de la rue qui se caractérise par son apparence froide et grise où les bâtis étaient aux images et aux façades décontextualisées. Les bâtiments historiques typiques côtoyaient ainsi d’autres qui étaient plus contemporains. Ainsi, l’idée de l’architecte était, dès le départ, de simplifier l’ensemble avec des lignes épurées et sobres, de produire un projet sans emphase, quelque chose de léger, qui s’adapterait aux diverses aspirations futures que peut avoir la rue.

Comme un grand volume

Le bâtiment apparaît comme un grand volume qui se pose délicatement au niveau de la rue, au-dessus du sous-sol, où se trouve le parking. En gros, c’est un volume suspendu sans interférence avec les volumes voisins. « Le bâtiment est développé et conçu pour avoir comme « cible » le marché universitaire, donc son intérieur est défini par ce concept, à travers des appartements avec un ensemble simple de plans, et d’autres éléments plus avant-gardistes œuvrant en parfaite harmonie. » Déclare l’architecte.

L’utilisation d’une touche très discrète de couleur procure un sentiment singulier, qui ne cause pas de restrictions mais transforme le lieu, selon son architecte, en un endroit fluide qui s’adapte aux différents contextes. La couleur blanche ajoute le sentiment de générosité dans un intérieur où la luminosité est très bien gérée. En effet, grâce aux grandes baies vitrées qui donnent sur la rue, les diverses pièces sont inondées de lumière.

Pour João Nuno Macedo, il était impératif d’attribuer du caractère à l’intérieur, permettant de devenir l’espace de quelqu’un qui entame une nouvelle vie académique ou professionnelle ou même simplement de passage temporairement, cet espace est donc destiné à se sentir comme chez soi, un lieu adopté par celui qui l’habite et dont il devient sa demeure pour un moment.

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de João Nuno Macedo : ici.

Les images : © Ivo Tavares Studio

Facebook: www.facebook.com/ivotavaresstudio

Instagram: www.instagram.com/ivotavaresstudio

A Porto, l’élégant Spectris Innovation Center signé Studium

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Au Portugal, à Porto, la conception des installations du Spectris Innovation Center Porto a été présentée comme un exercice où règne ordre et tact. C’est l’agence portugaise Studium dirigée par Sérgio Miguel Magalhães qui s’est chargé du projet. Ce dernier s’avère être une belle réussite.

Une symbiose entre le passé de l’édifice et l’innovation

« La décision d’agrandir l’un des corps du bâtiment existant en un espace de stockage attaché complètement inerte, a été le point de départ de l’étude de l’occupation intérieure et d’un bâtiment extérieur, ainsi que de la conception et de la fonctionnalité dynamique entre les multiples espaces de contact des deux lots. » Nous confient les architectes.

La situation privilégiée à côté de l’aéroport de Porto, du métro et des autoroutes a contribué à la décision d’occuper le bâtiment voisin. L’ensemble d’environ 650 m² se caractérise par sa configuration en entrepôt de volumétrie rectangulaire, avec son axe longitudinal orienté nord-est et sud-ouest et avec une imposante nef centrale. La division est verticale et se déroule sur deux étages avec un accès à un patio de 500m² qui se trouve à l’arrière du bâtiment.

L’entrée est la première unité fonctionnelle qui définit la symbiose entre le passé de l’édifice et l’innovation demandée. C’est l’élément central sur lequel s’appuie le concept créatif du projet qui se traduit par un programme ambitieux de création et de distribution d’une soixantaine d’emplois en open space, dans une fusion entre espaces de réunion, espaces de travail en équipe, espaces individuels et d’autres zones de loisirs.

Un travail ponctuel, sobre et ordonné

L’espace ouvert central guide ainsi la communauté vers des interstices de rencontre et de travail en équipe, le tout, dans une convergence d’usages, de fonctions et d’échelles sans équivoque pour les utilisateurs des lieux comme pour les visiteurs. « Les espaces de réunion suivent l’échelle suivante dans la proportion et dans l’occupation de l’espace existant: à partir de l’auditorium comme élément générateur de différents espaces qui sont combinés avec les conteneurs de confinement et de structuration et comme élément structurel pour la croissance de l’équipe à l’étage supérieur soutenu par ces points d’appui préliminaires. L’échelle suit également la définition standard du spectre d’utilisation avec des micro points de contact où nous pouvons, individuellement ou en groupe, étendre l’espace de performance principal. » Racontent les architectes.

La performance maximale implique une pause, une récupération et parfois une échappée. Le placement de la salle à manger dans l’espace de l’arrière-cour propose un moment de méditation et de contemplation, tandis que l’espace extérieur est plus adapté et libre. La connexion avec la salle de sport et la salle de jeux, justifie l’attitude durable de confort et de bien-être dans les espaces de bureau modernes, en plus des conditions de chaque poste de travail individuel. En tant qu’élément unificateur de tout l’espace, se tient un processus qui définit les zones, les fonctions et les différents humeurs. C’est un travail ponctuel, sobre et ordonné que les architectes de l’agence Studium ont mené avec brio !

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de Studium: ici.

Pour plus d’informations concernant l’actualité de l’agence, voir: ici et .

Les photos: © Ivo Tavares Studio