Archives par mot-clé : Portugal

La Casa GD, une réalisation qui sied à son contexte

© Ivo Tavares Studio

C’est une réalisation signée ESQUISSOS, une agence d’architecture portugaise dirigée par Marco Ligeiro. Située à l’ouest de la capitale, à Cascais, la Casa GD est un exemple de sobriété.

Chirurgicale et minutieuse

L’architecte nous raconte que l’un des plus grands défis de ce projet était la petite taille de la parcelle. En effet, cette dernière était déjà dans un environnement déjà bâti, il fallait donc une intervention chirurgicale et minutieuse que l’architecte a mené avec brio. L

Les relations entre l’échelle et les proportions étaient depuis le début la préoccupation majeure de l’architecte. Utilisant un ton épuré, enrichi de détails contemporains issus de la réinterprétation du langage et des matériaux traditionnels du village de Cascais, le bâtiment s’intègre parfaitement à son voisinage et aux autres bâtiments situés sur la même rue.

L’ensemble, préserve l’identité locale et les lignes d’origine, tout en respectant la mémoire du lieu. Le bâtiment fonctionne sur quatre niveaux différents dont trois d’entre eux sont reliés par un escalier qui fait office de sculpture. Ce dernier devient ainsi un charmant parcours architectural, il fait partie du mobilier et commence à se dématérialiser au fur et à mesure qu’il monte, permettant ainsi une relation plus perméable entre les niveaux afin de mieux utiliser l’espace et la lumière.

Des détails soignés

Les espaces sont nombreux, en particulier au 1er étage, au niveau de la rue, où l’ensemble fonctionne comme un espace ouvert, ce qui donne l’impression de générosité. Les chambres et les salles de bain se trouvent aux étages intermédiaires, tandis que le troisième niveau possède un balcon en retrait donnant accès au dernier étage où se trouve une belle terrasse.

L’intérieur est agencé avec goût. Minimaliste et épuré, les diverses matières s’y croisent avantageusement et sans heurt. Les différents détails sont soignés et l’ensemble est accueillant. Tout a été consciencieusement étudié pour le plus grand bonheur des habitants. La Casa GD est un petit cocon qui vaut le détour.

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de l’agence d’architecture de Marco Ligeiro: ici.

Les photos: © Ivo Tavares Studio

La Casa MM, un bel exemple de sobriété

© Studio Ivo Tavares

Dans la commune d’Odivelas située dans l’agglomération de la capitale portugaise, l’architecte Sérgio Miguel Godinho a réalisé une charmante villa qui se démarque par son extrême sobriété.

Blanc et épuré

Un volume blanc et épuré avec ses limites extérieures obliques définit les ouvertures de la maison aux deux étages qui, de loin impose son caractère. L’architecte a tout calculé, dessiné, conçu pour le plus grand bien des habitants. Le résultat est une belle villa à la fois fonctionnelle et sobre.

Nous avons l’impression de prime abord que la résidence est fermée vers l’extérieur. Cependant une fois à l’intérieur, nous nous rendons compte que l’architecte a choisi les ouverture selon la vue avoisinante. A chaque ouverture, son exceptionnelle vue, le tout dans une enveloppe compacte et discret.

Un intérieur ingénieux

Les planchers des logements sont illustrés aux différentes altitudes, par des plans qui délimitent les deux niveaux de la maison. La communication entre les étages se fait par des escaliers de couleur sombre, intégrés dans la zone commune du logement, marquant ainsi une présence imposante dans l’espace et créant un joli contraste avec la blancheur immaculée des autres pièces. Ces dernières, grâce à la couleur blanche, paraissent encore plus généreuses et lumineuses.

L’intérieur est très ingénieux. L’architecte y a conçu plusieurs astuces qui rendent les espaces flexibles. Les matériaux sont de bonne facture et les détails sont soignés. Tout respire la bonne maîtrise. La Casa MM qui tranche par ailleurs avec les anciennes résidences de la région, affiche une belle allure qui s’adapte finement à son entourage.      

© Studio Ivo Tavares
© Studio Ivo Tavares
© Studio Ivo Tavares
© Studio Ivo Tavares

Le site de Sérgio Miguel Godinho : ici.

Facebook: https://www.facebook.com/smgarquitectos
Instagram: https://www.instagram.com/sergiomiguelgodinho_arq/

Les photos : © Studio Ivo Tavares
Facebook: www.facebook.com/ivotavaresstudio
Instagram: www.instagram.com/ivotavaresstudio

La Casa A, sobre mais pas que…

© Ivo Tavares

Au Portugal, les architectes Romeu Ribeiro, José Pedro Marques de l’agence REM’A viennent de terminer la réalisation de la Casa A qui s’avère être un beau mélange de sobriété et d’élégance.

Une zone d’intervention spécifique

Sur une parcelle urbaine très typique de la périphérie de Guimarães, l’agence d’architecture REM’A a réalisé une charmante maison familiale qui se pose dans un environnement très dense et impose, sans ostentation, son caractère innovant.

Les architectes nous apprennent que la confidentialité et l’asymétrie altimétrique sont les principales préoccupations de cette zone d’intervention spécifique. C’est pour cette raison que les concepteurs ont donc établi un dialogue entre cette dualité, en s’appuyant sur des vides programmatiques. Ces derniers, entourent les divers espaces où la famille se rencontrent, élargissent l’espace et mettent l’accent sur les différentes vues.

Tandis que les vides qui entourent les zones privées, sont restreints par le volume supérieur, soutenu par un mur. Ce volume ne comporte qu’une entrée géométriquement définie par une forme de triangle. Cette option a permis aux architectes de contrôler la lumière tout en soulignant la relation avec les constructions environnantes.

Le bois, une matière naturelle

La muraille qui commence au niveau inférieur du projet, englobe tous les niveaux de la parcelle et se termine de manière tangente avec la piscine. « Nous avons choisi de recouvrir le volume principal de bois assemblé en diagonale, comme un nid, contenant les zones privées de la maison. Avec le temps, le vieillissement naturel du bois se rapprochera de la couleur du béton et s’influencera mutuellement. » Soulignent les architectes.

L’intérieur est sobre et agencé avec goût. Les architectes y ont peaufiné les détails et le résultat est enchanteur. Tandis que le béton brut se révèle dans toute sa splendeur, les quelques touches de bois et de végétation agrémente l’ensemble. Les grandes baies vitrées s’ouvrent sur la terrasse reliant astucieusement l’intérieur à l’extérieur.

La Casa A qui est située dans une zone de la périphérie de la ville de Guimarães, constitue ainsi un beau monolithe qui croise frugalité et esthétisme. Un projet réalisé avec une grande finesse.  

© Ivo Tavares
© Ivo Tavares
© Ivo Tavares
© Ivo Tavares
© Ivo Tavares

Le site de REM’A Architects : ici.

Les photos : © Ivo Tavares

A Porto, MiMool Arquitectura & Design signe un projet harmonieux

© Studio Ivo Tavares

Au Portugal, à Porto, les architectes Fábio Milhazes et Rui Loureiro de l’agence MiMool Arquitectura & Design de Interiores ont réalisé la réhabilitation ainsi que l’extension d’un immeuble résidentiel pour un résultat prometteur. Il en résulte des espaces organisés et un ensemble cohérent.

Garder l’identité

La zone d’intervention consiste en une parcelle de 251,42 m2 où à l’origine se trouvaient deux maisons familiales dans un état très dégradé. La proposition des architectes de MiMool Arquitectura & Design de Interiores reposait sur un projet de modification et d’agrandissement des constructions existantes et de leur conversion en une seule entité, tout en essayant de garder l’identité qui les caractérise.

La façade faisant face à la Rua da Alegria a été entièrement récupérée. Les architectes ont ajouté à l’ensemble une surélévation qui tranche avec l’architecture historique alentour.  
En respectant les alignements des façades des bâtiments adjacents, la proposition cherche à se fondre dans le cadre urbain. Compte tenu de cette problématique urbaine, l’intervention s’est concentrée sur la réorganisation des les espaces.

Se démarquer en toute discrétion

L’immeuble se développe sur quatre étages avec trois unités de logement par étage et seulement deux au 3ème étage. L’accès à l’ensemble se fait par la Rua da Alegria. Le rez-de-chaussée est organisé selon une approche simple qui comprend une zone d’entrée comprenant le hall de distribution des escaliers qui mènent vers les trois unités de logement. Aux premier et deuxième étages, les unités donnant sur la terrasse ont un balcon et la la séparation entre les typologies se fait par le verre feuilleté trempé. Le 3ème étage est en retrait, il ne compte que deux unités d’habitation et donne sur un atrium de distribution respectif. Le recul de son volume a permis aux architectes de créer plusieurs balcons.

Le choix des matériaux et des systèmes de construction est lié aux diverses exigences des méthodes actuelles sans oublier de mettre en évidence l’identité de l’immeuble. Un projet coquet qui a su tirer profit de l’existant pour se démarquer en toute discrétion.

© Studio Ivo Tavares
© Studio Ivo Tavares
© Studio Ivo Tavares
© Studio Ivo Tavares
© Studio Ivo Tavares

Le site de MiMool Arquitectura & Design de Interiores : ici.
Les photos: © Studio Ivo Tavares

GR House, la séduisante résidence signée Paulo Martins

© Ivo Tavares Studio

Au Portugal, située sur un terrain de forme irrégulière et entourée de constructions anodines, la GR House réalisée par Paulo Martins Arq & Design est la résultante des diverses études concernant le contexte environnant.

Si le visiteur hésite à relier visuellement les espaces intérieurs de la villa à son environnement immédiat, il remarque qu’il existe dans cette architecture le souhait d’ouvrir la construction vers l’est. Une ouverture qui profite de la beauté alentour tout en gardant une grande part de discrétion.

Selon les architectes et après avoir étudié les diverses orientations, le volume est construit comme un espace inerte, imitant la nature et assumant son exception. Les formes de la résidences sont irrégulières, ses couleurs rappellent la terre, tandis que ses fenêtres sont presque inexistantes. Les ouvertures se présentent sous la forme de patios et de puits de lumière, visibles uniquement de haut en bas.

En marchant depuis l’entrée le long des rampes successives, nous remarquons une sorte de transition. « Le revêtement en bois constitue un superlatif exceptionnel et une invitation à entrer à travers la porte surdimensionnée qui sépare l’extérieur hermétique et mystérieux de son intérieur pur et chaleureux, avec ses espaces généreusement éclairés par une lumière zénithale dirigée vers la vallée, où la brume dénonce la traversée d’une rivière. » Soulignent les architectes.

Une douce dualité claire se crée ainsi entre l’intérieur et l’extérieur soulignant l’idée du désintérêt de la villa pour ses relations avec l’environnement immédiat, sans que cela puisse entraver la dynamique existentielle de son intérieur. Le programme est constitué des zones d’accueil tous orientées vers l’est avec une vue imprenable sur la vallée et les zones intimes qui donnent vers l’ouest c’est-à-dire côté route. Un grand patio intérieur autour duquel il est possible de se balader, crée ainsi une dynamique spatiale et visuelle qui enrichit l’ensemble.

La GR House conçu par Paulo Martins Arq & Design constitue un bel exercice de style à découvrir sans tarder.

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de Paulo Martins Arq & Design: ici.

Les photos : © Ivo Tavares Studio

A Porto, la séduisante rénovation d’un appartement par deMM arquitectura

© José Campos Photography

Au Portugal, à Porto, l’agence d’architecture deMM arquitectura dirigée par Paulo Fernandes Silva a réalisé en 2018 la réhabilitation d’un appartement de 170m² datant des années soixante-dix. Sobriété et élégance sont au rendez-vous.

Une inspiration nautique

Situé ans le quartier de Foz do Douro connu par ses plages de sable fin, le projet visait à améliorer la vue imprenable sur l’océan Atlantique, en augmentant le nombre de perméabilité entre l’intérieur et l’extérieur, à travers de larges ouvertures.
L’utilisation intensive du bois dans les sols et les plafonds intérieurs mais aussi dans les murs extérieurs était basé sur une inspiration nautique fournie par l’emplacement. Ainsi, les architectes ont apporté des touches minutieuses qui subliment l’ensemble sans toucher à l’essentiel.

L’appartement est composé de deux étages. Le programme prévoyait un espace social, une cuisine ainsi que deux chambres, la forme et la disposition de tous les espaces intérieurs ont été modifiées. Les architectes ont déplacées les chambres à coucher à l’étage inférieur laissant l’espace social à l’étage supérieur. Cette disposition procure une vue dégagée et imprenable sur la mer.

L’intérieur rejoint l’extérieur

L’espace social comprend trois entités: le salon, la cuisine et le balcon qui fait partie intégrante de l’ensemble. La division entre le salon et la cuisine se fait par des volets, permettant une ouverture totale au cas de besoin. Une adaptabilité qui devrait plaire aux propriétaires.

La séparation entre la chambre et le balcon se faisait par de larges fenêtres à trois rails. Une cheminée a été introduite à la frontière des deux espaces, ce qui a permis aux concepteur d’y introduire une belle cheminée, une organisation qui constitue un élément supplémentaire de convergence entre l’intérieur et l’extérieur. La réhabilitation de deMM a permis non seulement de garder l’ancien mais d’optimiser l’ensemble des espaces pour un projet neuf qui respire l’élégance.

© José Campos Photography
© José Campos Photography
© José Campos Photography
© José Campos Photography
© José Campos Photography

Le site de deMM : ici.

Les photos : © José Campos Photography