Archives par mot-clé : zinc

« Ocean House », la maison durable

© Michael Biondo

Aux Etats-Unis, le long de la fameuse côte de Rhode Island, les architectes de l’agence d’architecture Roger Ferris and Partners ont réalisé une maison familiale qui reprend le langage vernaculaire des résidences de la région et l’adapte à nos jours. Découverte d’un petit bijou qui condense plusieurs qualités.

La maison est constituée de petites entités reliées entre elles, un assemblage qui rappelle les hangars traditionnels situés le long de la côte américaine. L’emplacement et l’orientation des formes sont guidées par leur existence sur les zones humides. Parfaitement adaptées aux diverses exigences de ses habitants, la maisonnée présente un univers à part entière.

Alors que la piscine est protégée contre les vents, la terrasse de la maison où donne la cuisine est orientée vers le soleil surtout le matin. Les façades qui présentent de grandes baies vitrées sont protégées par des lames en aluminium rétractables qui régulent l’ensoleillement. Alors que les toits et les cheminées sont vêtus de panneaux de zinc qui résistent aux intempéries, l’extérieur des patios est couvert d’ipéca, un bois connu par sa longévité et sa résistance aux attaques d’insectes ; il s’agit donc d’un matériau économe qui n’a pas besoin d’entretien.

La durabilité joue un rôle important dans la conception de la maison, à part les matériaux et l’orientation, l’eau de pluie est récoltée pour être réutilisée. Tout est donc minutieusement étudié et le résultat est une maison durable et écologique. C’est une belle résidence qui a mérité ses divers prix ( Le AIA Connecticut Award, AIA New England, Chicago Athenaeum).

© Michael Biondo

© Michael Biondo

© Michael Biondo

Le site de l’agence d’architecture Roger Ferris + Partners LLC : ici

Les photos : © Michael Biondo (courtesy of Roger Ferris + Partners)

A Charleville-Mézières, une originale maison signée Zoom Architectes

47-1

Dans le département des Ardennes, à Charleville-Mézières, au cœur d’un quartier à connotation industrielle en pleine mutation, les architectes de ZOOM Architecture ont réalisé une maison de ville qui affiche une certaine notoriété vu son style tranchant avec l’existant. Que ce soit par sa forme ou par sa couleur, la construction attire l’attention.

C’est au carrefour des deux rues, la rue des Forges Saint-Charles et la rue de l’Abattoir, à proximité immédiate des voies de chemin de fer que se trouve la maison conçue par Zoom Architectes. Tirant parti de la forme de la parcelle, la résidence se développe d’une manière à créer une grande terrasse orientée au sud permettant ainsi aux pièces adjacentes de profiter d’une abondante luminosité. Au premier étage, une fente laisse passer la lumière naturelle inondant ainsi le cœur de la construction.

La maisonnée est en béton, l’isolation se fait alors minutieusement de l’extérieur et évite les ponts thermiques. Le toit a été végétalisé pour une meilleure protection. Côté bardage, les architectes ont opté pour le zinc, un matériau qui met en évidence les différentes lignes qui constituent l’ensemble et qui sied merveilleusement au contexte industriel  règnant dans les environs.

Dans cet environnement délicat, la maison réalisée par les architectes Charlet Jean-Marc, Claudel Francis, Fortier Edwige et Moreira Virginie affiche un côté à la fois sobre et fonctionnel, de quoi aiguiser la curiosité de tous.

47-2

47-8

47-6

Le site de ZOOM Architecture : ici.

Les photos : © ZOOM Architecture

Maison bioclimatique à Pluvigner

02-maisonbioPB

Dans une région où le « Néo-Breton » s’est trop propagé ces dernières années, l’arrivée de cette maison bioclimatique change la donne. Patrice Bideau, son architecte, est convaincu de l’utilité d’une autre architecture, celle qui respecte avant tout la nature. La maison du Pluvigner est un exemple parmi d’autres.

C’est en 2005, à Pluvigner, en Bretagne que l’architecte Patrice Bideau a réalisé la maison bioclimatique qui a participé plus tard au « Prix 2012 des maisons du Morbihan ».

La demande du propriétaire était l’intégration dans son ancien verger d’une maison qui utilise le bois et le métal comme matériaux, qui présente de grands volumes et qui inclut un chauffage par géothermie.

L’architecte avait donc un programme prédéfini auquel il a répondu par une construction mixte (ossature bois et béton, poutres métalliques et toiture cintrée en zinc) fonctionnelle et spacieuse.

Patrice Bideau rompait ainsi avec les maisons traditionnelles environnantes tout en offrant un habitat proche de la nature.

« La maison est orientée Sud-est avec une façade Nord en parpaing béton pour le mur et le doublage avec enduit. L’ossature bois des ¾ de la maison est en pin 195/45 et 120/45 avec une isolation en laine de roche et un pare vapeur. » Explique l’architecte.

Du fait que la construction est posée sur un vide sanitaire et une dalle en béton, elle possède une grande inertie thermique. Et comme elle est dotée de grandes baies vitrées et vu son orientation, l’ensemble minimise ainsi le chauffage pendant la saison froide.  De même pour la saison chaude, la présence de volets-roulants, d’abri voiture et le rebord du toit, assurent un bon confort général.

Parlons performance énergétique : Alors qu’à l’époque la RT 2005 demandait 110kwhe/m², cette maison possède une performance égale à 61kwhe/m², une avancée dont l’architecte est fier.

Depuis, la maison a connu de nouveaux propriétaires qui souhaitent rajouter un « jardin bioclimatique » à l’ensemble. Les changements continueront et l’architecture s’y adaptera également…

La photo: © Armel Istin.

Une curiosité…

Une curiosité architecturale qui unit brillamment en une seule construction plusieurs matériaux comme le verre, le zinc, le bois et le béton. Il s’agit d’une église qui se trouve à Saint-Cloud, dans la région parisienne et qui date de 1965. Le mélange inédit fait de cette construction un bâtiment durable dans le temps, une construction qui garde toute sa splendeur malgré son âge…

Quelques informations concernant cette église : ici.
La photo : © Philippe Cottier
D’autres photos: ici.