Archives par mot-clé : cathédrale

Ne faut-il pas sauver la cathédrale de Tarente de Gio Ponti?

© Sipane Hoh

Cet été je suis allée à Tarente dans l’intention de visiter entre autres la cathédrale construite par Gio Ponti. Une fois sur place, quelle déception ! L’une des œuvres majeures du grand architecte présente des signes de fatigue. La question des constructions modernes et leur sort reste toujours d’actualité.

L’architecte du fameux gratte-ciel milanais, la Tour Pirelli, a construit également à Tarente, dans le sud de l’Italie, une remarquable cathédrale. En béton, de couleur blanche, avec sa façade en dentelle et sa position dans la ville, elle ne laisse personne indifférent. Cependant, depuis un petit moment, la construction semble être malade. Une réhabilitation devrait lui procurer son éclat d’autrefois. C’est pourquoi, selon le journal italien Artribune depuis quelques mois, plusieurs voix s’élèvent dont celle de l’architecte, historien et critique Marco Romanelli qui est l’associé de la fille de Gio Ponti; il demande une intervention rapide pour éviter la déshérence de l’une des pièces essentielles de l’architecture religieuse moderne de Tarente.

J’apprends par la même source qu’ont été envisagées au mois de Mars dernier, des journées portes ouvertes dans le but de faire connaître l’œuvre architecturale au public. C’est ainsi que ce dernier a appris à connaître, découvrir, redécouvrir ainsi qu’apprécier à sa juste valeur cette construction qui, malgré ses quelques défaillances, reste un inébranlable témoin de l’architecture moderne italienne.

Il s’avère que pendant ces fameuses journées, les alentours de la cathédrale ont été nettoyés et choyés, une action qui met encore plus en avant la valeur ajoutée de l’édifice. En effet, ce dernier, construit entre 1967 et 1970 a été commandé par l’évêque de Tarente. Aujourd’hui, cette construction moderne souffle à peine ses cinquante bougies et malgré les quelques interventions et travaux de restauration qui ont ciblé son intérieur, elle a besoin d’une réhabilitation lourde capable de la hisser de nouveau sur la scène de l’architecture internationale.

 

L’architecture des cathédrales…

8-2

A l’image de l’architecture évolutive de notre siècle, l’architecture des cathédrales est à son tour en mutation. L’idée présentée par Moto designshop Inc. n’est qu’une proposition parmi d’autres. Découverte.

Moto Designshop est une entreprise qui a été fondée en 2003 et qui depuis, est devenue connue par ses projets innovants dans le monde.

La société donne un grand soin aux détails chose qui l’a promue au prix international « Divine Detail » de l’AIA. De même, de divers prix honorifiques ont récompensé Moto Designshop pour ses multiples créations.

Parlons de l’un des projets novateurs que l’entreprise internationalement appréciée propose pour Haïti. Il s’agit d’une cathédrale fabriquée avec des matériaux naturels et qui renvoie aux coutumes locales et à la culture haïtienne.

Pour Moto Designshop, ce nouveau lieu de culte devrait être en harmonie avec les traditions des habitants de cette ville. Les architectes réfléchissent à une idée qui d’une part respecte la culture locale et qui d’autre part rompt avec le style traditionnel des cathédrales.

D’où l’arbre, cet élément naturel qui est le symbole utilisé en permanence dans l’art et l’artisanat à Haïti devient une source d’inspiration. Ainsi est née l’idée d’une structure complexe qui fait évoluer le concept même des cathédrales.

Finalement c’est le bambou qui a été choisi pour tisser la toiture alambiqué de l’édifice. C’est un matériau souple, d’une grande résistance et surtout renouvelable qui pourra selon les architectes transmettre une nouveauté affichée tout en se référant à des images traditionnelles chères aux habitants.

Ainsi, la structure composée du tissage en bambou entrelace la base en béton pour donner un mélange architectural inédit où créativité et souci du détail ne font qu’un…

8-1

La dernière cathédrale…

Inspirée du style byzantin, la dernière cathédrale du XXème siècle se trouve en France.

Nichée dans le centre ville de la ville d’Evry, au sud de Paris, cette construction qui date de 1995 est une originalité à visiter et s’y attarder.
Tout en elle peut surprendre que ce soit le pèlerin, le touriste de passage ou le fidèle. Tout d’abord sa forme, contrairement aux formes des églises traditionnelles qui étaient en forme de croix, elle est cylindrique. Sa couleur, avec les huit cent quarante mille briques artisanales qui forment sa double peau rougeâtre. Sa couronne, avec ses vingt-quatre tilleuls qui, en hiver perdent leurs feuilles et avec l’arrivée du printemps revivent de nouveau.
Son intérieur avec ses différents éléments symboliques, ses vitraux qui sont uniques, son mobilier simple et basique et son toit en structure métallique.
Avec cette cathédrale et un temps de construction record de trois ans, on est très loin des constructions qui ont duré plusieurs dizaines d’années mais on assiste à un renouveau architectural qui enchante les regards et marque les esprits…




















D’autres photos de la cathédrale et de ses environs se trouvent sur ma galerie publique : ici.

Au-delà de l’architecture…

C’est l’histoire d’une oeuvre architecturale restée inachevée…
Des terrains achetés en 1882, un premier architecte qui commença les plans et au bout d’un certain temps, à cause d’un désaccord, renonça au projet. L’arrivée d’un autre architecte qui voua jusque les derniers jours de sa vie à ce monument unique qui traversa les siècles…
Son nom est la Sagrada Familia et son architecte est Antoni Gaudi, après la guerre d’Espagne qui a pratiquement fait perdre les plans et les maquettes d’origine, aujourd’hui grâce à une volonté sans précédent et à l’appui de l’ordinateur, une équipe d’architectes essaye de compléter cette oeuvre qui a failli à un moment donné, être l’une des sept merveilles du monde. Les travaux finiront selon certains en 2020, ou 2030, peut être en 2040 ce qui est sûr c’est que son architecte est aujourd’hui mondialement connu, un grand star mais ce que peut être nous ignorons, c’est qu’il était selon certains un peu plus que ça…

Un article qui ne parle pas que de ses oeuvres architecturales: ici.
Merci pour les photos Laurent.

Sauvegarde…

Il s’agit d’une photo datant de 1890, des ruines de la cathédrale de Hamar, en Norvège…
Au début, c’était une construction romane qui a été convertie par la suite en gothique.
Cette construction a été brûlée pendant la guerre des sept ans, depuis les ruines ont été maintenues intactes grâce à la volonté du gouvernement norvégien. Mais pour les préserver de tout changement climatique et les garder en état, ils ont opté pour une solution originale, une pyramide en verre et acier, une structure géante qui couvre la totalité de ces ruines, on lui a même rajouté un musée qui trace l’histoire du lieu.
C’est un bon exemple de protection du patrimoine, difficile à suivre dans certains pays où à chaque coin de rue on rencontre des ruines et des vestiges du passé…

Pour plus d’information et la photo de la structure voir: ici.