Archives de catégorie : intérieur

FORO Studio réalise les nouveaux concept stores de Parah à Vérone et à Forte dei Marmi

Parah Forte dei Marmi © Francesco Romeo

Les deux boutiques innovantes et raffinées, situées à des endroits stratégiques tels que Vérone, ville d’art et attraction touristique incontournable, et Forte dei Marmi, destination de luxe internationale, sont les premières intervention de FORO Studio pour la célèbre marque italienne.

FORO Studio incarne un concept nouveau où cinq professionnels milanais, travaillant dans le domaine du design, associent leurs compétences uniques pour créer des projets exclusifs et sur mesure. Claudia Oldani, chargée de projet avec des compétences techniques et une créativité impulsive, Alessandro Pennesi, le « théoricien » de l’entreprise, Giuseppe Ponzo, le responsable de la planification stratégique, Fabio Romenici, le concepteur d’intérieurs et Salvatore Ponzo, le directeur de la création et architecte polyvalent, sont les cinq piliers de ce groupement extraordinaire et original.

La direction artistique, l’identité de marque et l’architecture intérieure ne sont que quelques-uns des principaux domaines opérationnels que FORO Studio développe et réalise à travers une approche innovante et multidisciplinaire.

Un charme sophistiqué et accueillant

L’attention portée à l’utilisation de matériaux écologiques et à la pointe de la technologie, ainsi que l’application de stratégies en dialogue constant avec le client, vise à créer une image unique donnant corps et âme à chaque projet, toujours à la recherche de capacités cognitives, émotionnelles et sensorielles. expériences afin de dialoguer avec les gens.

l’architecture des nouvelles boutiques de Vérone et Forte dei Marmi de la marque Parah va également dans le sens de cette tendance. Le projet se concentre sur les points d’identité de la marque, tels que l’exclusivité, le luxe et la féminité. La palette des couleurs, les matériaux et le nouveau système d’ameublement distinguent la marque et donnent aux deux boutiques un charme sophistiqué et accueillant, adapté à une expérience contemporaine. De même, les éléments structurels et décoratifs dialoguent et s’adaptent à la promotion et à la vente.

Le concept des boutiques s’inspire de la mode internationale, dont la marque fait naturellement partie. Pour arriver à ce résultat, l’agence FORO a choisi de jouer avec les contrastes. Le résultat est tout simplement extraordinaire.

La boutique de Vérone

Le périmètre de la boutique est recouvert de panneaux rembourrés, habillés d’un tissu effet daim rose pâle et divisés en bandes verticales qui rythment le lieu. L’environnement feutré présente une allure intime et réservée, adaptée à la catégorie de produits à vendre. Le type de tissu confère au lieu un attrait sophistiqué, tandis que sa teinte rose fait référence à la couleur de la peau nue.

De cette façon, l’expérience d’achat rappelle un sentiment de naturel et de calme.
Le tissu sur les murs crée un joli contraste avec le granit et le marbre à grain fin, lié par un béton blanc à haute résistance. Les présentoirs verticaux se dotent d’une structure de support en acier de couleur ivoire, qui supporte les tiroirs et les vitrines laquées roses. De plus, un groupe de caissons lumineux en polycarbonate alvéolaire translucide couronne ces structures. Ce sont de véritables machines optiques qui jouent avec la lumière émise de l’intérieur et créent des effets particuliers.

La boutique de Forte dei Marmi

L’emplacement prestigieux et la taille réduite de la salle invitent à jouer avec l’idée d’un coffre au trésor. Comme si la boutique était le coffre à bijoux et les maillots de bain les bijoux.

La boutique s’ouvre sur une forme en demi-cercle, entièrement recouverte de velours, qui accueille le visiteur dans une ambiance chaleureuse. Au milieu se trouve un mur en led sur lequel sont affichées des images des défilés de mode et d’autres contenus visuels liés à la marque.

Les présentoirs se dotent de tubes cylindriques de couleur ivoire, des tiroirs laqués en rose et de caissons lumineux. Au centre de la salle, un écran monolithique contraste avec la légèreté du plateau en verre soutenu par une structure tubulaire légèrement métallique. A l’étage inférieure se trouvent les vestiaires qui sont séparées de la pièce principale par une salle d’attente filtrante. L’ensemble respire l’élégance.

A noter que le projet a reçu le  German Design Award 2019, l’IF Design Award 2019 ainsi que le Best Project 2018 d’Archilovers.

Parah Forte dei Marmi © Francesco Romeo
Parah Verona © Francesco Romeo
Parah Verona © Francesco Romeo
Parah Verona © Francesco Romeo

Les photos : © Francesco Romeo

Le site de FORO Studio : ici.

Casa Diagonale, le petit cocon où il fait bon vivre

© Piano B Architetti Associati

Dans la capitale italienne, l’agence d’architecture Piano B Architetti Associati a livré en 2018 un charmant projet. Il s’agit de la réhabilitation d’un appartement de 60 m² que les architectes ont accompli avec tact pour un résultat enchanteur.

Un espace de qualité

Le projet consistait, dès le départ, à offrir à une jeune famille un espace de qualité tout en prenant compte de leur budget limité. Sans oublier la forme irrégulière de l’appartement et son emplacement vis-à-vis de la rue, des données qui rendait la tâche des architectes plus complexe.

Cependant, en étudiant minutieusement l’ensemble, les architectes ont mis à profit les diverses difficultés pour les transformer en opportunités. Ainsi, la nouvelle organisation a permis d’obtenir une zone de nuit à la forme aussi régulière que possible. Pour ce faire, les architectes ont transformé l’irrégularité de l’ensemble un espace ouvert où se toutes les fonctionnalité comme l’entrée, la salle à manger, la cuisine ainsi que le salon.

Un univers sobre et épuré

Dans cet univers à la fois sobre et épuré, plusieurs points retiennent notre attention. Citons par exemple le contraste entre d’une part la structure porteuse du bâtiment en béton brut et d’autre part la bibliothèque en sapin naturel. Le dialogue du béton et du bois est de plus bel effet et les différents détails semblent bien s’accorder.

Le bois de la bibliothèque se croise avec le parquet et la couleur blanche des murs pour offrir une délicate touche chaleureuse, tandis que les poteau de béton brut apportent une certaine radicalité. A la fois simple et recherché, le nouveau visage taillé sur mesure de l’appartement semble répondre aux diverses exigences du lieu mais aussi de ses habitants. A Rome, c’est un petit cocon où il fait bon vivre grâce à l’intervention de Piano B Architetti Associati !  

© Piano B Architetti Associati
© Piano B Architetti Associati
© Piano B Architetti Associati

Le site de Piano B Architetti Associati : ici.

Les photos : © Piano B Architetti Associati 

En Californie, Feldman Architecture rénove la Woodpecker Ranch

© Paul Dyer

L’agence américaine Feldman Architecture a réalisé l’impressionnante transformation d’une ancienne ferme en une charmante résidence qui croise astucieusement les couleurs sobres, les lignes épurées et les matériaux nobles.

La maison pour tous

Redwood City est située sur la péninsule de San Francisco dans la région de la baie de San Francisco, en Californie. Woodpecker Ranch est une construction presque neuve qui a été réaménagée par Feldman Architecture pour répondre à la volonté des propriétaires des lieux. En effet, ces derniers souhaitaient créer une maison où ils pourraient élever leurs jeunes enfants tout en y passant leur temps de loisirs.

Situé au sud de San Francisco, le projet a subi une transformation complète. Les architectes ont redéfini l’entrée de la maison et tout en harmonisant la façade entière. Selon les architectes, l’une des demandes les plus difficiles des propriétaires était de clarifier la séquence d’arrivée à la maison, tant de l’extérieur que de l’intérieur, tout en cherchant des moyens d’améliorer l’attrait de la façade.

En collaboration avec les architectes paysagistes de l’agence Arterra, les équipes ont utilisé des murs de soutènement pour faciliter l’entrée des visiteurs vers un espace plus attrayant. La conception de l’escalier d’entrée a été simplifiée pour lui donner une transparence visuelle qui aide à réduire sa présence dans l’espace.

Une sophistication épurée

Pour l’intérieur, l’équipe de Kendall Wilkinson Design a tout fait pour donner une véritable âme à la maison. Pour cela, ils ont eu recours à l’utilisation de meubles contemporains offrant une sophistication épurée à chaque espace. L’art est présent dans chaque pièce mais n’empiète pas sur l’architecture ni le paysage.

Pour personnaliser le grand salon, avec ses panneaux muraux en béton et en noyer façonnés en carton, les architectes ont choisi une palette de tons de gris et de chocolat. Ailleurs, la touche graphique qui enveloppe les sièges comprend des formes contemporaines à la fois subtil et gracieux. Tout sent l’élégance et la grâce.

La transformation achevée de la maison démontre les compétences attendues d’une ferme moderne, tout en apportant une touche personnelle à la conception et aux aspirations de vie des habitants.

© Paul Dyer
© Paul Dyer
© Paul Dyer
© Paul Dyer

Le site de Feldman Architecture : ici.

Les photos : © Paul Dyer

En République tchèque, Štěpán Havlík réalise un appartement pour un musicien

© Jakub Skokan, Martin Tma / BoysPlayNice

A 70 km au nord-ouest de la capitale tchèque, à Ústí nad Labem, l’architecte Štěpán Havlík (a-sh) a réalisé l’intérieur d’un appartement pour un musicien et son partenaire. Situé au deuxième étage d’un nouvel immeuble, la conception a gardé, selon le souhait du propriétaire, certains éléments comme les sols et les fenêtres.

Combiner les inspirations

L’inspiration du propriétaire concernant l’espace de vie résulte de l’intérêt porté à l’ameublement de vieilles maisons de campagne fortement dispersées sur les collines environnantes du paysage du haut plateau de la Bohême centrale České Středohoří. Le penchant du client pour les fermes ensoleillées de la Provence a constitué une autre influence.

Selon l’architecte, en dépit d’être assez disparates, ces deux visions semblaient très concrètes. Le but de ce projet était de combiner ces inspirations en un tout compact. « Je ne souhaitais pas que le projet reste dans le passé en répétant toutes les phrases architecturales empruntées bien connues. Je voulais plutôt créer une réponse réelle et contemporaine aux demandes spécifiques du client. En ce sens, le design était une recherche de l’atmosphère de ces références étudiées. » Raconte Štěpán Havlík, qui a utilisé les meubles en bois massif des cottages provençales pour agrémenter l’intérieur. Tandis que le choix des matériaux et de leur tonalité a été influencée par la nature environnante.

A l’intérieur de l’appartement nous pouvons trouver trois matériaux de base : un revêtement de ciment foncé, du bois de chêne et un contreplaqué de bouleau blanchi. Ce trio se croise astucieusement pour former un ensemble cohérent aux lignes épurées et sobres.

Croiser les matières

Ainsi, l’appartement se dote d’un plafond modelé en contreplaqué de bouleau de couleur claire et blanchi. Cette astuce fait référence aux murs d’escalade car le propriétaire est un escaladeur. Des grandes surfaces vitrées apportent une meilleure luminosité à l’ensemble et surtout au plafond qui change de perception sous l’effet de la lumière. De même, le plafond cache un système de points pour suspendre des éléments tels que des hamacs ou des barres d’exercices ainsi qu’un éclairage ponctuel. En même temps, il cache une poutre ou une ventilation visuellement peu attrayante au-dessus de l’îlot de cuisine. L’architecte nous explique qu’il n’a pas été facile de mettre en œuvre ce plafond abaissé à cause de la hauteur sous-plafond. Cependant, le caractère distinctif et la fonctionnalité l’ont convaincu du contraire.

L’entrée d’origine qui était à la fois généreuse et sombre a été divisée par un mur de placard en un couloir et un dressing. Le hall d’entrée est devenu donc beaucoup plus agréable. De plus, cette idée a renforcé la connexion visuelle entre l’entrée et la table à manger. Le placard au centre de la disposition agit comme un filtre entre la chambre à coucher et le studio d’enregistrement. La cuisine prend forme grâce à de grands «tiroirs» qui sortent des murs. De même, le comptoir près de l’évier est formé en retirant une partie de la masse qu’il a ensuite placée sur l’autre mur. Le comptoir et l’évier insérés sont en granit africain avec une surface structurée. Le mur avec des étagères placées au hasard est également recouvert de contreplaqué, il contient entre autres une petite cave à vin.

L’architecte a étudié également la sonorisation de l’ensemble qui constitue la clé de voûte de l’équipement d’un appartement pour un musicien. Outre le côté plastique et original, la nouvelle organisation répond parfaitement aux diverses attentes du propriétaire.

© Jakub Skokan, Martin Tma / BoysPlayNice
© Jakub Skokan, Martin Tma / BoysPlayNice
© Jakub Skokan, Martin Tma / BoysPlayNice

Le site de Štěpán Havlík : ici.

Les photos : © Jakub Skokan, Martin Tma / BoysPlayNice

De couleur rose…

© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

Baptisée « Nanan » (en français bonbon), il s’agit d’une pâtisserie qui vient d’ouvrir ses portes à Wroclaw, en Pologne. Les architectes de Buck Studio proposent ici au visiteur un univers de couleur rose qui pousse à la découverte.

Visuel et gustatif

C’est une découverte à la fois gustative et artistique qu’offre la nouvelle pâtisserie polonaise située en plein cœur historique de Wroclaw. Tout d’abord son nom ensuite le décor et finalement les pâtisseries. Ces dernières finement décorées prennent place dans un environnement sobre, minimaliste et subtil.

La spécialité de cette boutique est l’éclair qui a donné l’inspiration de l’aménagement intérieur à l’architecte. Ainsi, les éclairs mais aussi les macarons, les pralines ou les profiteroles sont exposés dans le comptoir central de forme ovale à travers un présentoir qui ressemble plutôt à une vitrine de bijouterie. Le positionnement de ce dernier offre aux clients un espace fluide pour pouvoir choisir librement ou admirer tout simplement les douceurs présentées.

Jusqu’aux moindres détails

Les gâteaux ont également inspiré la création des lampes et d’autres détails tels que les poignées de porte, les cintres, les miroirs et même les perforations en tôle. Le motif s’est aussi naturellement prêté à l’identification visuelle de la confiserie. Le lieu possède des murs de velours roses avec des ouvertures qui font une référence subtile à la forme et à la texture de la pâtisserie. Combiné avec de délicats détails en bronze brillant, les comptoirs en marbre rose, les revêtements en chêne naturel et les parquets également en chêne créent une atmosphère féerique.

Dans cette création, l’impact visuel et très important, la boutique montre que même les éclairs peuvent constituer une inspiration pour la création d’un univers entier. C’est également un excellent exemple de la conception commerciale à la fois vivante et significative de nos jours. Comme le goût et les couleurs ne se choisissent pas selon les critères rationnelles, certains vont adorer cet univers rose, d’autres les gâteaux présentés ou d’autres encore les deux. Et si on allait à Wroclaw pour goûter ces délices?

© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

Le site de l’agence d’architecture Buck Studio : ici.

Les photos: © PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

A Kyoto, Alphaville signe un projet atypique

© Studio Alphaville

La structure en bois est l’une des grandes curiosités qui composent cette maison située à Kyoto et réalisée par l’agence d’architecture japonaise Alphaville. Conçu pour optimiser l’espace, l’ensemble présente néanmoins plusieurs qualités et de belles surprises.

Le projet est situé dans un quartier résidentiel proche du palais impérial de la ville. Dans un contexte où les logements sont généralement étroits et allongés, les chantiers peuvent être difficiles à gérer.

L’étroitesse devient un atout

Sur un terrain mesurant seulement 53 m², l’agence d’architecture japonaise Alphaville a été chargée de créer une maison qui bénéficie de tout confort. Pour optimiser l’espace intérieur tout en permettant l’ouverture de la façade, les architectes ont utilisé une structure en bois qui forme le cœur même de l’édifice. Les éléments structurels diagonaux incorporés dans les parois de séparation servent à la fois d’éléments de tension et de colonnes qui supportent les poutres situés aux extrémités des planchers. Orientées dans les directions opposées de part et d’autre, les entretoises tracent une ligne visible le long des parois intérieures et émergent dans certaines pièces et espaces de circulation créant un effet aussi agréable que surprenant.

Les architectes ont choisi la méthode de construction préfabriquée pour des raisons budgétaires et de commodité, ainsi, les compétences des artisans locaux ont été mis en avant.

L’autre objectif de la conception était de parvenir à un équilibre entre la vie privée des habitants, l’apport de la lumière naturelle tout en maintenant une connexion visuelle avec l’extérieur et l’intérieur des différentes pièces.

Optimiser l’espace

En ne poussant pas la construction jusqu’aux bords de la parcelle, et en utilisant une porte avant vitrée, les architectes ont pu conserver les vues sur la rue. L’entrée est en retrait, elle se trouve derrière une porche que les habitants peuvent utiliser pour garer leur voiture. Un escalier entièrement en bois monte autour d’un vide au centre du bâtiment où se trouvent simultanément la cuisine, la salle à manger, le salon ainsi que les chambres à coucher.

Les pièces des étages supérieurs sont dotées de vitres givrées qui font face à la rue. Ces grandes ouvertures procurent à l’intérieur beaucoup de luminosité. Les fenêtres situées aux deux extrémités du bâtiment apportent à leur tour la lumière naturelle qui se propage du rez-de-chaussée jusqu’aux étages à travers le cage d’escaliers. Les balustrades en bois fixées sur les accolades diagonales entrent en collision avec les poutrelles accentuant l’effet artisanal de la réalisation. Malgré son étroitesse, il s’agit d’un projet à la fois simple et innovant.

© Studio Alphaville
© Studio Alphaville

© Studio Alphaville
© Studio Alphaville

© Studio Alphaville
© Studio Alphaville

Le site du Studio Alphaville : ici.

Les photos: © Studio Alphaville.

L’atypique « Less House »

© Quang Dam

Au Vietnam, l’agence d’architecture HA a réalisé une maison familiale très particulière. Avec sa surface totale de 72 m², ses quatre mètres de large , la construction relève brillamment de nombreux défis.

C’est une petite maison de ville située à Ho Chi Minh que les architectes de l’agence HA viennent de livrer. Malgré son étroitesse, l’ensemble présente plusieurs qualités qu’il est très agréable de découvrir.

Un joli cocon préservé

La vie urbaine n’est jamais trop loin et pourtant cela ne semble pas le cas pour les habitants de la Less House. En effet, une fois à l’intérieur de la maison, il y règne un sentiment paisible avec une grande présence accordée à la nature. La végétation est partout, la maison se dote d’une très grande luminosité grâce aux grandes baies vitrées, les espaces ne sont exiguës et les couleurs choisies avec tact donnent une sensation de grandeur aux diverses pièces. Tout est fait pour se sentir dans un joli cocon tout en se trouvant au sein de la ville.

Selon les architectes, la maison est conçue dans le but d’ouverture tout en gardant la vie familiale à l’abri des regards. Ce qui explique l’utilisation de la façade principale en acier ajouré qui laisse passer les rayons de soleil tout en assurant l’intimité des habitants. Nous pouvons constater qu’une fois la nuit tombée, l’ensemble éclairé ressemble à une charmante lanterne.

L’intérieur, quant à lui est agencé avec minimalisme et sobriété, donnant l’importance aux espaces ouverts où la présence du bois apporte un doux sentiment de chaleur. Malgré son étroitesse, l’ensemble affiche un projet bien trempé.

© Quang Dam
© Quang Dam

© Quang Dam
© Quang Dam

© Quang Dam
© Quang Dam

© Quang Dam
© Quang Dam

Le site de l’agence d’architecture HA : ici.

Les photos: © Quang Dam

En Angleterre la remarquable reconversion d’un garage en résidence

© Vojteck Ketz
© Vojteck Ketz

En Angleterre, à l’est du Sussex, l’agence d’architecture Marta Nowicka & Co a transformé un garage qui abritait jadis des ambulances en une coquette maison familiale. L’ancien et le nouveau se mélangent ainsi dans une réalisation au cachet particulier.

Des murs en briques et des finitions d’apparence industrielle, l’ancien garage construit en 1950 pour abriter les deux ambulances de la ville de Rye a subi une grande transformation. L’architecte Marta Nowicka dont la firme est basée à Londres a revisité les lieux et a reconverti l’ensemble en une avenante résidence de vacances.

Le nouveau au charme d’autrefois

La structure d’origine a été remodelée et une extension de deux étages a été ajoutée au volume existant. De ce fait, la maison est constituée de quatre chambres à coucher avec un grand espace pour recevoir des invités. Situé dans une cour privée se trouvant à côté d’une maison géorgienne l’ensemble garde son charme d’autrefois tout en se greffant à un nouveau volume. Ce dernier reprend les mêmes codes que l’existant et se fond merveilleusement au paysage comme s’il a toujours été là.

Le rez de chaussée se développe sur un socle en béton, le mur de séparation qui existait auparavant a été enlevé pour ouvrir la cuisine sur le salon et sur la salle à manger. Sur le même étage, une chambre à coucher et une salle de bain ont été ajoutés.

Les murs en brique ont été restaurés dans toute la maison. Ils sont complétés par des panneaux de chêne gris qui couvrent le sol ainsi que les murs de la cage d’escalier. Cette dernière fascine avec sa double hauteur et donne une nouvelle dimension à l’ensemble. Au premier étage, la salle de bain dispose d’éléments en acier inoxydable, un clin d’œil à l’histoire du lieu. Les lignes sont épurées et les détails soignés. Tout a été minutieusement étudié pour un résultat agréable.

La transformation du garage connu plus communément sous le nom de Rye St John en une résidence familiale s’avère être une belle réussite.

© Vojteck Ketz
© Vojteck Ketz

© Vojteck Ketz
© Vojteck Ketz

© Vojteck Ketz
© Vojteck Ketz

Le site des architectes Marta Nowicka & Co: ici.

Les photos: © Vojteck Ketz