Archives par mot-clé : Corée

A Séoul, UNStudio modernise la façade du siège Hanwha

©Rohspace
©Rohspace

Tandis que le bâtiment est resté complètement occupé, l’agence d’architecture mondialement connue UNStudio a métamorphosé le siège du leader mondial du marché des panneaux solaires dans la capitale coréenne Séoul. Un acte osé qui a eu pour but de répondre aux exigences de durabilité les plus récentes.

Rénover l’existant

Sur la base de considérations environnementales, une décision consciente a été prise pour rénover le bâtiment existant, plutôt que d’opter pour la démolition et la nouvelle construction.
Aini, grâce à une méthode de construction efficace, UNStudio et Hanwha ont également pu s’assurer que les employés pouvaient continuer à travailler dans le bâtiment tout au long de l’intervention. Le résultat de ce « remodelage » est un bâtiment avec un climat intérieur sain, un programme extrêmement flexible et une façade entièrement nouvelle et génératrice d’énergie avec des panneaux solaires intégrés. En tant que tel, le bâtiment exprime désormais efficacement l’identité et les ambitions du groupe Hanwha.

Le programme est complexe. La rénovation de la tour de bureaux intègre le remodelage de la façade, la manipulation de l’intérieur des espaces communs, les halls, les espaces de réunion, l’auditorium, les zones exécutives, ainsi que la refonte de l’aménagement paysager.
Situé sur le Cheonggyecheon à Séoul, le bâtiment de 57 696 m² ne reflétait plus les idées de la firme connue comme l’un des principaux fournisseurs de technologies environnementales au monde. Pour le concours de rénovation de la tour, UNStudio s’est associé à Arup (consultant en durabilité et en façade) et Loos van Vliet (paysagiste). Suite à la sélection du design du concours, agLicht a rejoint l’entreprise en tant que consultant en éclairage. Une coopération qui a apporté d’excellent résultats.

Les architectes d’UNStudio nous racontent que la rénovation de la façade et des intérieurs a été réalisée alors que le bâtiment est resté entièrement occupé et fonctionnel, permettant ainsi à l’entreprise de continuer à travailler dans le bâtiment pendant toute la période de construction. Afin de permettre cela, trois étages ont été rénovés à la fois, à l’intérieur et sur la façade. Le choix d’une méthode de construction qui aurait un impact minimal sur le fonctionnement de l’entreprise et sur l’environnement, est un bon exemple pour toutes les parties prenantes dans le processus de construction pour envisager des paramètres alternatifs et des mesures durables qui peuvent être introduites lors de la rénovation des bâtiments existants .

Une façade dynamique

Répondant à la demande que la conception soit guidée par l’environnement, influencée par la nature et entraînée par l’environnement, UNStudio a développé un concept de façade dynamique qui améliore le climat intérieur du bâtiment existant et réagit à la fois à la distribution du programme et à l’emplacement.
« Au moyen d’un geste réducteur et intégré, la conception de la façade du siège de Hanwha met en œuvre des systèmes entièrement inclusifs qui ont un impact significatif sur le climat intérieur du bâtiment, améliorent le confort des utilisateurs et garantissent des niveaux élevés de durabilité et d’accessibilité. Grâce à des stratégies de conception entièrement intégrées, les façades d’aujourd’hui peuvent fournir des enveloppes réactives et performatives qui réagissent à la fois contextuellement et conceptuellement à leur environnement local, tout en déterminant simultanément les conditions intérieures. » Déclare Ben van Berkel.

L’idée générale est d’obtenir un effet de variété, d’irrégularité et de complexité partout sur la façade. Cette expression est manifestée par le soleil et les facteurs d’orientation, ainsi que par le programme. En variant l’emplacement des panneaux de façade, une variété d’ouvertures ont ainsi été créées. De ce fait, la façade nord s’ouvre pour permettre l’éclairage de jour à l’intérieur du bâtiment, tandis que la façade sud devient plus opaque, car le soleil aurait autrement trop d’impact sur la charge thermique du bâtiment. Les ouvertures à l’intérieur de la façade sont davantage liées aux vues. S’ouvrir là où les vues sont possibles, mais devenir plus compactes du côté adjacent aux bâtiments voisins.

L’impact solaire direct sur le bâtiment est réduit par l’ombrage qui est fourni en inclinant le vitrage loin de la lumière directe du soleil, tandis que la partie supérieure de la façade sud est inclinée pour recevoir la lumière directe du soleil. Les cellules photovoltaïques sont placées sur les panneaux opaques sur la façade sud / sud-est dans les zones ouvertes où il y a une quantité optimale de lumière directe du soleil. De plus, les panneaux photovoltaïques sont inclinés dans les zones de la façade où l’énergie solaire peut être mieux récupérée.

Le paysage se poursuit à l’intérieur

La conception fluide du paysage de la place encourage les gens à entrer à l’intérieur de l’immeuble de tous les côtés, tandis que les jardinières multifonctionnelles servent non seulement d’élément d’orientation tout en fournissant des sièges personnalisés. Les différentes zones du paysage peuvent être utilisées pour une gamme d’activités, de la relaxation plus privée aux rassemblements à plus grande échelle.

Dans le concept UNStudio pour le hall du siège social de Hanwha, le paysage se poursuit à l’intérieur et sert de guide, tandis que les matériaux naturels et la plantation offrent un environnement relaxant aux visiteurs. Un jeu de couleurs subtil est combiné avec un mobilier en bois et, dans les accès d’entrée nord et sud, un coin café crée la possibilité d’interaction sociale et d’échange. L’augmentation de la hauteur du sol au plafond des halls d’entrée est soulignée par la nouvelle conception de la façade en augmentant la lumière du jour et en créant des connexions visuelles entre les places extérieures et les deux vestibules.

Dans les halls des ascenseurs, un guidage intuitif à travers des éléments de design intérieur et un éclairage intégré connectent de manière transparente les espaces communs et les couloirs à tous les niveaux de bureau. Ce lien entre les halls des ascenseurs et les zones d’accueil et les couloirs communs crée une identité commune aux différents niveaux, tout en permettant une flexibilité dans les espaces de travail et l’attribution de différents types / tailles de bureaux, maintenant et pour l’avenir.

Des tons de bois chaleureux, des matériaux naturels et des plantations vertes

La stratégie d’orientation continue jusqu’aux salles de réunion, créant des espaces fermés par du verre, avec différents degrés de transparence pour créer une certaine intimité mais aussi suffisamment de translucidité pour garantir des espaces de réunion bien éclairés. Les espaces collectifs desservent tous les employés, réunissant les différents départements et offrant des espaces informels de rassemblement social avec de grandes qualités spatiales et matérielles. Le restaurant du 28ème étage est un espace de repos, de détente et de restauration. Des tons de bois chaleureux, des matériaux naturels et des plantations vertes créent des espaces où les employés du siège peuvent venir se ressourcer et se ressourcer. Le restaurant est divisé en plusieurs zones, chacune proposant différents types de cuisines et de restaurants.

Les différentes salles de conférence au niveau exécutif (niveau 27) ont également subi une rénovation complète. Le design intérieur mélange des zones pour des activités de réunion plus formelles, avec des espaces de réunion plus sociaux et informels. Au niveau exécutif, le concept intérieur combine les principes directeurs de l’orientation à travers l’éclairage et crée dans un grand étage de bureau d’entreprise, plusieurs zones privées et conçues sur mesure qui offrent diverses possibilités de travail et de réunion dans différentes constellations, des petites réunions au travail ciblé, aux grands rassemblements de la salle de réunion. A Séoul, UNStudio a recrée un objet architectural à la fois fonctionnel et séduisant!

©Rohspace
©Rohspace
©Rohspace
©Rohspace
©Rohspace
©Rohspace
©Rohspace

Le site d’UNStudio : ici.

Les photos : ©Rohspace

Quand les formes simples émeuvent

 

© yoon, joonhwan

Quand l’architecture se défait des accessoires ou des couleurs, elle puise dans l’essentiel et retrouve la simplicité des formes, elle devient authentique. Le projet de l’agence coréenne Rieuldorang atelier en est l’un des exemples.

Puiser dans l’architecture traditionnelle

La maison se trouve à 30 minutes d’Ulsan, la ville portuaire située au sud-est de la Corée du Sud et donnant sur la mer du Japon. C’est dans cet environnement idyllique, très fréquenté pour son architecture vernaculaire, entre mer et montagne, que l’agence d’architecture Rieuldorang a réalisé son projet. Ce dernier se caractérise par une infinie simplicité qui puise dans l’architecture traditionnelle de la région pour mieux s’exprimer.

Pour découvrir la beauté des choses ordinaires, il est donc nécessaire d’avoir une sensibilité poétique qui va au-delà d’une simple manifestation esthétique. Les architectes ont fait tout leur possible pour regarder l’ensemble avec un point de vue différent. Une architecture qui procure l’émotion a donc été engendrée, aussi simple que fonctionnelle, aussi épurée que pratique.

Pour mieux s’exprimer

La parcelle où se trouve la maison ne présente aucune inclinaison et les résidences voisines sont dotées de diverses configurations. Dans leur conception, les architectes ont eu recours à une charmante astuce, il s’agit d’évider le volume d’une boîte pour y insérer les fonctions. Ainsi, l’espace libre sous la forme d’un pignon devient l’une des entrées de la maison. A l’intérieur, les différents espaces libérés de toute contrainte sont lumineux, ils génèrent une multitude de perspectives où la spatialité n’est jamais la même.

Selon les architectes, l’une des exigences des propriétaires est l’espace sous les avant-toits. Dans les logements de banlieue, ces derniers jouent un rôle très important. Beaucoup de choses difficile à faire dans un autre espace sont possibles sous les combles qui reste un lieu s’apprêtant à plusieurs activités et quelque soit la météo. Par ailleurs, les concepteurs affirment que l’histoire fait partie de tout projet et que l’architecture, comme l’art, s’inscrit toujours dans cette éternelle chronologie.

La maison qui se trouve à Ulsan est donc un doux métissage de tradition et de nouveauté , d’espace ouvert et fermé qui prend forme sous les traits d’une architecture où la sensibilité et la justesse ne font qu’un.

© yoon, joonhwan
© yoon, joonhwan

© yoon, joonhwan
© yoon, joonhwan

© yoon, joonhwan
© yoon, joonhwan

© yoon, joonhwan
© yoon, joonhwan

Le site de Rieuldorang atelier : ici.

Les photos : © yoon, joonhwan

En Corée, une résidence familiale de couleur sombre

© Kim Jaekyung

Réalisée par les architectes de l’agence coréenne KYWC Architects la « Pangyo J Residence » épouse une pente douce et attire l’attention par sa couleur sombre et ses traits raffinés.

Épouser de la pente

Située dans la ville résidentielle de Seongnam-si au sud-est de la capitale coréenne, la maison réalisée par KYWC Architects se démarque de ses voisines. Construite pour une famille et leur chat, la résidence profite de la pente naturelle malgré l’exiguïté de la parcelle.

Une petite cour sécurisée se trouve devant la maison, ainsi la famille peut profiter de la salle de séjour à sa guise et à l’abri des passants. La terrasse sur le côté supérieur présente en son sol des pierres plates pour permettre diverses activités en extension de la cuisine et de la salle à manger. La légère différence de niveau confère une fonction et une caractéristique uniques à chacun des deux jardins.

L’enveloppe est drapée en acier

La pente se reflète également dans l’espace intérieur, créant des changements de niveau au rez-de-chaussée. Cela devient un terrain de jeu naturel pour le chat. Au deuxième étage, l’arche subtile de la chambre et le plafond incliné de la salle de lecture contrastent entre eux. La maison fait face à la rue, les pièces jouissent donc toutes d’une seule orientation.

L’enveloppe extérieure de la villa consiste en une plaque en acier de couleur gris anthracite. L’atypique cadrage des ouvertures ajoutent une douce profondeur à la façade. L’intérieur présente des espaces sobres où la couleur blanche, le revêtement en bois et les briques cohabitent astucieusement. Les grandes baies vitrées ouvertes sur les deux espaces verts amène une grande luminosité à l’ensemble. A la fois énigmatique et épurée, la maison de Seongnam-si est une curiosité à découvrir sans tarder.

© Kim Jaekyung
© Kim Jaekyung

© Kim Jaekyung
© Kim Jaekyung

© Kim Jaekyung
© Kim Jaekyung

© Kim Jaekyung
© Kim Jaekyung

Le site de KYWC Architects : ici.

Les photos : © Kim Jaekyung

En Corée, la maison dans la maison selon Starsis

© Hong Seokgyu

A Gyuam-myeon, l’agence d’architecture coréenne Starsis vient de terminer la rénovation d’un ancien édifice abandonné. Une transformation qui tout en gardant l’ancien lui confère une nouvelle vie. C’est un travail minutieux mené avec justesse.

Il y a bien longtemps, l’endroit était très actif. A la fois populaire, le quartier était connu par les échanges commerciaux. Depuis que le pont de baekje a été construit en 1968 pour accéder à la ville de buyeo, les visiteurs ont diminué progressivement et les marchés traditionnels ainsi que les commerces ont été fermés. Cette fraction de ville est devenue isolée.

Régénérer pour mieux garder

Aujourd’hui, un projet de régénération urbaine prend place et vise à redonner vie à ce quartier tellement populaire qui a connu des jours meilleurs. La maison au toit bleu, c’est ainsi que la construction est connue, est située au 8, subuk-ro 41beon-gil qui avoisine un grand terrain vacant devant lequel le marché traditionnel était organisé jadis. L’édifice comprenait un ancien restaurant connu par ses repas chauds ainsi que ses soupes traditionnelles. Au fil du temps, l’ensemble a été transformé en un espace résidentiel.

Le projet de la régénération urbaine qui englobe tout le quartier, commence par ce bâtiment abandonné. Cependant, le squelette semblait instable, c’est pourquoi il aura fallu réorganiser l’espace tout en lui apportant la stabilité structurelle pour continuer à exister.

Un méticuleux travail de remodelage

Selon les architectes, il s’agit d’un spectacle touchant avec un univers ancien. Une beauté inexplicable mais certes très attirante. C’est la raison pour laquelle les architectes ont entrepris une intervention minimaliste pour ne pas perturber l’ambiance générale. Par conséquent, au lieu d’une construction neuve, un méticuleux travail de remodelage a été mené. La maison en toit bleu s’est dotée de nouvelles couches qui lui donnent un aspect des plus atypiques. Une maison dans la maison a vu ainsi le jour pour le plus grand bonheur de ses utilisateurs.

Quant au jardin situé à l’arrière-cour de la construction, il sera utilisé pour sécher le tissu coloré, l’une des spécialités de la maison et le terrain vacant qui se trouve en face de la construction servira pour organiser des événements. Ainsi, l’ancien préservé adoptera une nouvelle vie en accueillant d’autres fonctions.

© Hong Seokgyu
© Hong Seokgyu

© Hong Seokgyu
© Hong Seokgyu

© Hong Seokgyu
© Hong Seokgyu

© Hong Seokgyu
© Hong Seokgyu

© Hong Seokgyu
© Hong Seokgyu

Le site de l’agence d’architecture Starsis : ici.

Les photos : © Hong Seokgyu

Une élégante maison en Corée

© Yousub Song

En Corée, située dans le quartier atypique de Yeonnam-dong, l’agence d’architecture Cho & Partners a réalisé une résidence qui se démarque de ses voisins. Subtilité, originalité mais aussi fonctionnalité sont au rendez-vous.

Originale et fonctionnelle

Le quartier de Yeonnam-dong est connu en Corée. Il s’agit d’une localité résidentielle qui a subi de grands changements grâce à l’implantation de nombreux artistes et des ateliers de design. Le quartier qui se distingue par ailleurs par ses boutiques ainsi que ses ruelles exiguës, son ambiance colorée et son parc, attire depuis peu de nouveaux habitants à la recherche d’originalité.

Dans ce contexte charmant où les différentes cultures se croisent, les jeunes architectes de l’agence Cho & Partners ont réalisé un travail remarquable. Malgré l’exiguïté de la parcelle, la maison affiche une certaine élégance. En effet, sur un terrain de 130m², s’érigent des murs en béton apparent dont certains sont couverts de bois de frêne carbonisé. Les ombres des cerisiers qui se trouvent en face de la résidence sont visibles sur la façade à laquelle ils donnent un bel effet dynamique.

Lumineuse et ouverte

Le couple, dont les enfants ont tous déménagé, a souhaité une maison ouverte comme un loft où le salon et la chambre à coucher se trouvent dans le même espace. C’est pourquoi, les architectes ont créé un espace qui se divise en deux à travers une mezzanine qui donne sur le salon. Ce dernier comporte un grand patio qui procure une grande luminosité à l’ensemble.

L’un des souhaits des propriétaires était une grande terrasse où ils peuvent organiser une fête en invitant quelques amis. D’où l’idée d’ouverture de la salle à manger sur l’extérieur. Les architectes ont suivi non seulement le chantier mais l’organisation et l’agencement intérieur de la maison. Ainsi, chaque meuble, chaque tableau et chaque détail a trouvé une attention particulière. Le résultat est enchanteur.

Selon les architectes, il s’agit du fruit d’une agréable collaboration avec les propriétaires ainsi que les artisans. Un projet élégant qui croise astucieusement simplicité et originalité.

© Yousub Song
© Yousub Song

© Yousub Song
© Yousub Song

© Yousub Song
© Yousub Song

© Yousub Song
© Yousub Song

Le site de l’agence d’architecture Cho & Partners : ici.

Les photos : © Yousub Song

En Corée du sud, une atypique maison signée Moon Hoon

 

© Moon Hoon

A Jeju, l’architecte coréen Moon Hoon a réalisé une originale maison qui empile savamment plusieurs boîtes en béton dans une singulière composition pour un résultat extraordinaire.

Jeju est une île où le vent est très fort et la météo change rapidement. Le site est connu par son environnement minéral où les roches basaltiques sont omniprésents. L’île possède une particularité, il s’agit d’une multitude de collines qui forgent son univers.

Dans cet environnement sauvage et naturel, Moon Hoon a conçu une villa entièrement en béton qui donne l’impression d’être sortie de terre. Il s’agit d’une composition subtile qui empile plusieurs blocs tout en les orientant pour encadrer les meilleures vues du paysage. Selon l’architecte, les propriétaires étaient dès le départ très exigeants, d’où l’abandon de plusieurs avant-projets. La forme finale est une antithèse complète de la première conception mais cela semble mettre tout le monde d’accord.

Le charmant empilement des volumes

La villa se compose d’un atrium en son milieu. Un volume horizontal coupe l’ensemble en deux parties, l’une submergée et l’autre flottante. Le toit rend hommage aux maisons traditionnelles de Jeju mais possède une présence singulière par rapport à son voisinage.

L’une des particularités de cette maison reste ses structures visibles qui lient les divers volume. Selon son architecte, il les a conçue après avoir envisagé la maison en présence d’un vent très fort qui risque de donner un semblant de fragilité à l’ensemble. Les diverses structures de liaison sont ainsi nées procurant un délicieux charme au projet.

A l’intérieur, où de nombreuses baies vitrées apportent une très grande luminosité, les murs sont peints en blanc, l’univers est épuré et les détails semblent soignés. Vu l’enchevêtrement des volumes, quelques intéressantes perspectives sont à signaler. Le toit de la maison est accessible et donne une vue imprenable sur les environs.

La rotation des volumes l’un par rapport à l’autre apporte de multiples points de vue aux espaces de vie. Elle donne également naissance à de nombreuses vérandas utilisées pour diverses fonctions extérieures. Enfin, le souhait du client semble être accompli, l’architecte est également très heureux car il a engendré un projet remarquable aux différentes qualités spatiales.

© Moon Hoon
© Moon Hoon

© Moon Hoon
© Moon Hoon

© Moon Hoon
© Moon Hoon

© Moon Hoon
© Moon Hoon

Le site de Moon Hoon : ici.

Les photos : © Moon Hoon

J’avais déjà parlé de cette agence d’architecture: ici et .