Archives par mot-clé : média

«Ma ville / Meine Stadt »

Eine BuiltBy.TV Produktion im Auftrag des SR und WDR für ARTE
Eine BuiltBy.TV Produktion im Auftrag des SR und WDR für ARTE

C’est l’histoire d’une série télévisée qui parle d’architecture baptisée: “Meine Stadt: Architektur im Spiegel der Gesellschaft“ que les spectateurs de la chaîne de télévision ARTE ont découvert l’année dernière et qui cette fois-ci explore d’autres villes comme Lyon, Anvers, Copenhague et Luxembourg.

A partir du 3 Avril 2016 la chaîne culturelle ARTE diffuse chaque dimanche à 11:20 heures
un nouvel épisode de la série documentaire «Ma ville / Meine Stadt » où l’architecte viennois Jakob Dunkl (Querkraft Architects) explore une multitude de bâtiments terminés ou en chantier qui se trouvent dans diverses villes européennes.

Tandis que lors de la dernière saison il présentait des villes comme Bordeaux, Nantes, Köln, la Ruhr et Munich, cette saison se concentre sur le voyage de Dunkl à Lyon, Luxembourg, Copenhague ainsi qu’Anvers. Dans ces villes, Dunkl rencontre d’autres architectes, des artistes, un directeur de musée et un urbaniste. Parmi ces derniers se trouvent quelques architectes célèbres comme Dominique Perrault, Wolf D. Prix, Jan Gehl, Odile Decq et Willem Jan Neutelings.

L’ambiance au-delà de l’architecture

Cependant, Dunkl qui est un architecte passionné veut connaître l’influence de l’architecture sur les habitants. C’est pourquoi, à chaque voyage il essaye de décrypter l’influence de ces architectures sur les villes. Qu’elles soient lieux d’expérimentation ou laboratoires urbains, ces cités subissent d’importantes métamorphoses. Il en découle une des question cruciales : « Quelles solutions offrent les villes sur les questions urbaines de notre temps? »

En France, du Musée des Confluences jusqu’au Couvent de la Tourette, Dunkl mène le visiteur dans les entrailles de l’architecture où se révèlent de passionnantes découvertes. Au Luxembourg, le spectateur assiste au doux contraste entre tradition et modernité. A Copenhague c’est aux espaces publics de se révéler dans leurs plus beaux atours sans parler d’une petite visite à l’agence d’architecture danoise BIG. Et finalement la visite d’Anvers se déroule avec retenue où le spectateur est partagé entre architecture historique et nouveautés. La note finale de la visite d’Anvers se conclue par une délicieuse juxtaposition entre architecture, paysage et sculpture avec un arrêt au Musée Middelheim, un musée-promenade en plein air avec plus de 200 sculptures.

NB : La production de ces épisodes se fait par l’intérmédiaire de BuiltBy GmbH qui est une société dédiée à la fabrication de films de haute qualité spécialisés dans l’architecture. Le BuiltBy GmbH est également l’pérateur du portail Internet BuiltBy.TV (http://www.builtby.tv/) et propose régulièrement des animations autour du thème de l’architecture.

Pour plus d’informations voir : ici.

Form follows function, c’est la nouvelle devise du Moniteur

Le 20 mars 2015, à l’heure où la crise touche de plus en plus l’activité de nombreuses branches du bâtiment, le Moniteur des travaux publics et du bâtiment lance sa nouvelle formule. Plus sobre, plus smart, remis au goût du jour, le journal saura-t-il conquérir de nouveaux abonnés ?

Alors que plusieurs jours avant la date de sa sortie officielle du 20 mars 2015, les réseaux sociaux pullulaient des photos de la nouvelle formule du Moniteur, « les rares privilégiés » comme moi (si je crois vraiment le service de communication du journal) attendaient toujours de feuilleter leur copie gratuite sur le net.

Finalement elle est arrivée dans ma boîte aux lettres, la nouvelle formule avec plus d’une quinzaine de paires d’yeux en couverture. Mon premier réflexe était de croire qu’il s’agissait de regards d’architectes. La réalité est toute autre.

Continuons, c’est le tour de l’éditorial qui avec le sourire de Michel Dalloni, directeur des rédactions, entre remerciements et reconnaissance, évoque tout le chemin parcouru par le magasine depuis 112 ans.

Et puis juste après, le style change, des gribouillis, des couleurs et des petits mots évocateurs, un vrai printemps qui donne la place à la BD, une savoureuse nouveauté qui revient timidement un peu plus loin et que l’on aimerait voir plus souvent.

Allons lire le reste, plus sérieux, plus rigide et plus actuel, les chantiers racontent toujours leur aventure, les nouveaux projets aussi, certains changements se décèlent facilement malgré tout, quelques images changent de format, d’autres pages se voient parer de couleurs, se profile alors un changement notable du côté de la forme.

Et la fonction alors ?

Bien que certaines histoires vues ou aperçues ailleurs se répètent, d’autres changements remarquables attirent l’attention. Parmi ces derniers je cite l’arrivée d’une nouvelle série de chroniques qui rendent l’ensemble particulièrement éloquent à la fois vivant et plus actuel. Dans ce numéro de lancement deux signatures, celles de Jacques-Franck Degioanni dont j’avais parlé à plusieurs reprises sur « Détails d’architecture » et celle de Nicolas Guillon, qui entre habileté et reproche commentent un sujet d’actualité.

A chaque section ses points positifs et même si l’ensemble reste fidèle à l’esprit du Moniteur, le printemps pointe son nez, une vraie mutation !

‘Les Visionnaires’

@JulienDonada

Une fois n’est pas coutume mais quand il s’agit de promouvoir l’architecture, Détails d’Architecture ne rate aucune occasion. C’est pourquoi, aujourd’hui, je communique la sortie en Octobre 2013 d’un film réalisé par Julien Donada et qui s’appelle: « Les Visionnaires, une autre histoire de l’architecture. » Il sera suivi d’une soirée autour du film le 10 octobre 2013 au Centre Pompidou à Paris.

Julien Donada n’est pas à sa première réalisation, à part son travail sur des fictions, il a réalisé des documentaires sur l’architecture comme ‘La bulle et l’architecte’, ‘Soudain, la Grande Motte’, ‘A propos du Bunker’, ‘Ce bureau toute une vie’, ‘Le musée Guggenheim de Bilbao’. Egalement auteur de deux livres dont un sur l’architecte Pascal Hausermann ‘Bulles, conversations avec pascal Hausermann’, éditions Facteur Humain) il est aussi photographe et chroniqueur au mensuel Le Tigre.

Son dernier film ‘Les visionnaires, une autre histoire de l’architecture’ est à découvrir…

« En Europe, à partir du milieu des années 1950, une jeune génération d’architectes refuse le dictat hyperfonctionnaliste et rêve d’une autre manière de penser la ville et l’habitat. Cités spatiales ou mobiles, maisons bulles, souterraines ou volantes, l’architecture devient un champ d’expérimentation sans pareil, porté par l’innovation technologique et s’ouvrant à de multiples territoires.
Plongeant dans l’univers fantastique de l’utopie architecturale, ce film réalisé par Julien Donada en collaboration avec le FRAC Centre propose une traversée de lʼarchitecture expérimentale des années 1950 aux années 1970.
En s’appuyant sur les oeuvres phares de la collection du FRAC Centre ainsi que sur le témoignage exceptionnel de nombreux acteurs de cette génération (Yona Friedman, Michel Ragon, Peter Cook, Hans Hollein, Claude Parent, Andrea Branzi…), ce documentaire offre au grand public une lecture historique inédite de projets « visionnaires » devenus aujourdʼhui des icônes de la culture contemporaine. »

Durée : 71 mn
Auteur réalisateur : Julien Donada
Idée originale : Marie-Ange Brayer
Image : Julien Donada
Montage : Agnès Bruckert
Etalonnage : Cédric Juan
Mixage : Amélie Canini
Commentaire : Jean-Michel Fête
Conseiller : Aurélien Vernant
Productrice : Rebecca Houzel
Co-production : Petit à Petit production, Frac Centre, Bip TV, Cinaps TV, TV
Tours Val de Loire
Avec le soutien de Ciclic-région centre en partenariat avec le CNC
Avec la participation du Ministère de la Culture et de la Communication

SOIREE AUTOUR DU FILM
LES VISIONNAIRES
10 octobre 2013, à 18h00

Petite Salle – Centre Pompidou, Paris
Entrée libre / Dans la mesure des places disponibles

18h00: Projection
Projection du film : Les Visionnaires, une autre histoire de l’architecture de Julien Donada, (71′)
(Production Petit à Petit). En présence du réalisateur.

19h30: Débat

Exposer l’utopie

A l’occasion de l’ouverture du nouveau FRAC Centre conçu par les architectes Jakob + MacFarlane, riche d’une collection de plus de 300 œuvres, 800 maquettes et 15000 dessins couvrant l’histoire de l’architecture de 1950 à nos jours, nous nous interrogerons sur la manière d’exposer les nombreux projets utopiques et visionnaires qui constituent l’histoire présente de l’architecture.

Avec Andrea Branzi, designer et architecte, Bernard Tschumi, architecte, Frédéric Migayrou, directeur adjoint au Mnam/Cci et Marie-Ange Brayer, directrice du FRAC Centre.

A noter: Le dvd est un digipak avec un livret de 16 pages et une version anglaise du film.