Archives par mot-clé : tour d’observation

La maison et sa tour d’observation

© Yoon, Joon-Hwan

En Corée, l’agence ON Architecture a réalisé une habitation astucieuse qui offre à ses habitants une vue splendide sur les environs. A la fois atypique et originale, la maison constitue une curiosité qui tranche avec son voisinage.

La parcelle se trouve dans un environnement qui offre une vue lointaine sur la ville de Gimhae située dans la province sud-coréenne de Gyeongsang. Cependant, comment fallait-il profiter de cette vue tout en occupant le terrain d’une manière optimale ? Telle était l’un des défis des architectes qui ont mis habilement tout en œuvre pour y faire face.

L’idée de construire une tourette au milieu de la résidence était une évidence. Ainsi, ils ont conçu un volume haut qui pourra offrir une vue dégagée à ses propriétaires. Les autres entités s’ordonnent autour de cette tour et il en résulte un ensemble atypique différent  des maisons avoisinantes.

La vue mais pas que…

Afin de préserver les vues panoramiques sur la ville voisine tout en répondant aux exigences des habitants, les architectes ont conçu donc une structure singulière qui comporte un élément vertical inattendu sous la forme d’une galerie surélevée. L’espace qui résulte du croisement des diverses entités comprend le salon tandis que les chambres tournent comme des satellites tout autour.

Profitant de la forme générale qui est en croix, les architectes ont créé des espaces extérieurs qui deviennent des prolongements pour chacune des chambres à coucher. Et grâce aux très grandes baies vitrées, la communication entre intérieur et extérieur devient  fluide. Néanmoins, les architectes n’ont pas oublié de faire un petit clin d’œil aux maisons coréenne traditionnelles. Il s’agit de la structure de la terrasse qui constitue un prolongement de la salle du séjour et qui peut rappeler par certains côtés les résidences anciennes. La maison réalisée par ON Architecture constitue un astucieux exercice qui condense plusieurs qualités.

© Yoon, Joon-Hwan
© Yoon, Joon-Hwan
© Yoon, Joon-Hwan
© Yoon, Joon-Hwan
© Yoon, Joon-Hwan
© Yoon, Joon-Hwan
© Yoon, Joon-Hwan
© Yoon, Joon-Hwan

Le site de l’agence ON Architecture: ici.

Les photos: © Yoon Joon-Hwan

Comme un origami géant

© Torben Eskerod
© Torben Eskerod

Extraordinaire par sa forme, épurée et sobre, la nouvelle tour d’observation de la ville danoise d’Aarhus constitue une curiosité à part entière. Conçue par l’architecte Dorte Mandrup et offerte à la ville par les fonds du club de voile, se caractérise par ses plateaux d’observation ouverts au public.

A mi-chemin entre un origami géant et une sculpture urbaine, la nouvelle tour d’observation d’Aarhus impressionne tout passant. Les visiteurs qui souhaitent la visiter, sont guidés via un parcours chargé d’expériences qui commence sur le quai d’embarcation et se termine par la plate-forme d’observation située à 7,5 mètres de haut.

Esthétique et ludique

Cependant, au sein même de la tour, les surprises sont nombreuses, la découverte commence sous une surface inclinée pour atteindre le premier plateau situé au-dessus de l’eau. De là, le visiteur est dirigé vers le haut par un large escalier qui aboutit au belvédère et sa vue panoramique couvrant le port et la baie. Enfin, le plateau supérieur offre une vue imprenable de 360° sur la ville et le port.

La structure ressemble à une lame blanche par son profil, elle est constituée en acier galvanisé qui comporte des ouvertures circulaires qui procurent une grande porosité à sa masse. Elle se distingue de son voisinage par son expression géométrique où les lames d’acier se plient et se replient formant une figure particulière visible de loin. Malgré cette allure distinctive, la sculpture engendre une magnifique référence à l’environnement maritime. Et les différentes alvéoles qui couvrent son corps favorisent le sentiment d’être au large.

Comme le belvédère devrait rester accessible à tous, un ascenseur a été installé au rez-de-chaussée et assure la visite des personnes à mobilité réduite. La nuit, le rétro-éclairage LED qui illumine la tour de l’intérieur rappelle de loin les mâts des navires amarrés dans la baie et la structure blanche devient un important point de repère pour le port de la ville. Une idée esthétique qui aide à la revalorisation ainsi que la redécouverte du port d’Aarhus.

© Torben Eskerod
© Torben Eskerod
© Torben Eskerod
© Torben Eskerod

Le site de l’architecte Dorte Mandrup: ici.

Les photos: © Torben Eskerod

La nouvelle attraction touristique de Brighton

14-2

Sur la plage de l’une des stations balnéaires les plus célèbres d’Angleterre, l’agence d’architecture ‘Marks Barfield Architects’ a conçu une tour d’observation qui présentera une vue imprenable sur le littoral britannique. Une nouvelle attraction touristique qui selon les instigateurs, sera capable d’attirer plus de 800000 visiteurs par an.

Brighton est une ville du Sussex de l’Est connue par le Brighton Pavilion et sa jetée (le West Pier). C’est sur cette plage que sera érigée d’ici 2016 une tour d’observation imaginée par la même agence d’architecture que la fameuse London Eye. La structure est censée créer de nouveaux emplois et de servir comme catalyseur pour le développement ainsi que la régénération de la région.

Culminant à 162 mètres, la construction sera la plus haute tour d’observation en Grande Bretagne (excepté de Londres) située sur l’axe de la jetée qui a été depuis gravement endommagée par des incendies et la tempête de 2003. « i360 » incarnera donc la nouvelle attraction locale, elle comprendra un café de 400 places situé au pied de la tour ainsi que divers points de vente. Un espace d’exposition qui présentera les œuvres d’artistes locaux complète l’ensemble.

La tour d’observation de Brighton signée Marks Barfield Architects est une expérience unique qui déroule le paysage environnant grâce à la capsule qui monte progressivement tout en offrant plus d’espace libre aux visiteurs.

14-4

14-1

14-3 Le site de l’agence d’architecture Marks Barfield Architects: ici.

Pour plus d’informations sur le projet, voir: ici.

Les images : © Marks Barfield Architects

Entre phare et tour…

On est au-dessus de la ville de Dalian, en Chine.



De loin, on aperçoit un faisceau lumineux qui commence au bord de mer et s’étend jusqu’au-dessus de l’océan pacifique…


Finalement, on se rapproche et nous voilà dans un tunnel qui conduit à une tour qui est
loin d’être qu’une simple tour d’observation…


Après avoir gagné la compétition internationale, l’agence TVS basée à Atlanta, a conçu
cette tour-monument du 21ème siècle, pour loger des galeries, des magasins, des
restaurants et une plate-forme d’observation.
Encore un nouveau concept dans la série « architecture du 21ème siècle »…