Archives par mot-clé : Kengo Kuma

Dans l’ombre de Kengo Kuma…


« C’est un musée sans musée… » Déclarait KengoKuma le 22 mars dernier à Marseille, lors de l’inauguration du FRAC qui depuis a fait la première page de plusieurs publications. Cependant quelques détails valent le détour. Retour sur un épisode de grande importance qui participe à la renommée artistique de la cité phocéenne.
Mars 2013, Marseille vient d’avoir son FRAC et tout le monde s’en félicite. Une construction griffée et un équipement conséquent pour une ville qui se prépare à affronter plusieurs grands événements.
Les critiques étaient colorées et diversifiées, parfois subjectives et acerbes, souvent optimistes et élogieuses. Avec ces dernières, nous avons pu parcourir le minutieux travail de Kengo Kuma et de son architecture contextuelle en réponse à la complexité de la parcelle. De même, nous avons trouvé une explication concernant la disposition des volumes et leur articulation par rapport au programme imposé.
Ainsi, nous avons appris à apprivoiser petit à petit la ville, à connaître ses derniers projets d’avenir et expérimenter son ambition et son devenir.
Marseille a eu son FRAC, un espace dédié à l’art contemporain avec une création de « nouvelle génération » pour ce qui concerne la conception interne.
Et la peau pixellisée et lumineuse différente des premières images du projet ?
Là aussi, l’explication s’imposait. En réponse, les écailles de verre recyclé que l’artisan verrier Emmanuel Barrois implanté à Brioude a pu réaliser et qui traduisaient mieux la pensée de l’architecte.
Néanmoins une chose importante semble échapper à la plupart des commentateurs qui étaient très bien renseignés par ailleurs : le nom des architectes français associés à Kengo Kuma.
Seuls de trop rares sites d’architecture spécialisés parmi lesquels Le Moniteur, ont indiqué le nom de l’agence marseillaise, associée au japonais. Car comme la devise de Kengo Kuma: « l’éloge de l’ombre » le raconte si bien, ce sont bien des architectes français qui ont œuvré pendant plusieurs années pour faire aboutir au mieux ce projet. Il s’agit de l’agence d’architecture Toury Vallet qui mérite d’apparaître à la lumière des projecteurs…
Les photos: © Toury Vallet.

Expérimentale…


Comment faire pour vivre avec des températures minimales en se passant du chauffage au sol adulé dans de nombreux pays tout en utilisant une technologie nouvelle basée sur des techniques ancestrales ?
La réponse vient de l’architecte Kengo Kuma et son dernier prototype basé sur la méthode classique des maisons en terre ou en paille répandues dans de nombreuses régions chaudes de la planète.
Selon l’architecte utiliser la chaleur géothermique qui répond naturellement aux normes environnementales recherchées en la combinant avec des matériaux modernes translucides donneraient un résultat non seulement esthétique mais énergétiquement plus que satisfaisant.  
Pour cela, l’architecte propose d’envelopper des cadres de bois de mélèze avec un revêtement en polyester et une couche interne recouverte de fibre de verre amovible. Entre les deux couches, se trouve un isolant polyester recyclé à partir de bouteilles en plastique PET (poly (téréphtalate d’éthylène)) qui a la particularité de laisser pénétrer la lumière.
A l’égard de cette translucidité, l’architecte note qu’une certaine synchronisation avec le rythme de la nature serait obligatoire de la part des habitants.
Ainsi, en maintenant la chaleur intérieure grâce à la géothermie, en soulevant suffisamment la maison de la terre, et en isolant complètement l’ensemble via son enveloppe, cette maison expérimentale pourrait devenir un exemple à suivre…
Pour plus d’informations, voir : ici.
Le site des architectes, Kengo Kuma & associates: ici.
La photo : © Kengo Kuma & Associates

Particulière…

C’est une façade particulière qui enveloppe le musée conçu par Kengo Kuma à Chengdu. Il s’agit d’un rideau de tuiles suspendues qui flottent dans l’air et procurent à l’ensemble un charmant  jeu d’ombres et de lumières. C’est un travail minutieux et délicat qui a eu recours à plusieurs méthodes ancestrales et à l’utilisation de matériaux traditionnelles en hommage au taoïsme. Une terrasse avec une exceptionnelle vue s’offre au dernier étage au visiteur. Un bâtiment qui traduit toute l’essence de cette croyance…

Pour plus d’informations et de photos, voir : ici.
Le site des architectes : ici.
La photo : © Kengo Kuma and associates

Minimaliste…

C’est un parallélépipède en verre aux lignes pures et minimalistes qui est entouré de grandes sections en bois qui semblent l’envelopper sans entièrement le couvrir. Le résultat est un restaurant original, une architecture éthérée que Kengo Kuma semble maîtriser son secret…

Pour plus d’informations et de photos, voir : ici.
Le site de Kengo Kuma: ici.
La photo : © Kengo Kuma & associates.

Subtile et raffinée…

Préserver un ancien hangar utilisé autrefois pour le stockage du riz, agrandir une station de train, relier la partie est à l’ouest pour une fluidité de circulation était le délicat défi de ce projet. Et c’est l’architecte Kengo Kuma qui a mené cette réalisation jusqu’au bout. Une conception savante qui a associé plusieurs dextérités. La pierre de Oya, clin d’œil aux constructions répandues dans la région, la structure déjà en place et un nouveau matériau le bois qui a été rajouté pour rendre l’ensemble plus chaleureux suivant les mots de son architecte. Le résultat est une belle association de matériaux et une démonstration d’un savoir-faire raffiné…

Pour plus d’informations et de photos, voir: ici.
Le site de l’architecte: ici.
La photo: Kengo Kuma & Associates

Maison de thé…

On a l’habitude de voir des maisons de thé en bois nous rappelant les constructions traditionnelles asiatiques. Cette construction se démarque de tout ce qui a été construit jusqu’à aujourd’hui dans ce domaine. C’est une petite révolution dans la mesure où elle utilise tout d’abord une forme ronde pas très utilisée auparavant en plus des matériaux appartenant à la nouvelle génération, la couleur et finalement les techniques de chauffage et de l’éclairage. C’est une maison de thé unique qui se trouve en Allemagne et son architecte est Kengo Kuma…D’autres blogs qui ont parlé de cette construction: ici.