Archives par mot-clé : boutique

Une réhabilitation subtile qui croise les matières

© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal

En Espagne, à Calle de Castelló, les architectes Paul Galindo Pastre et Ophélie Herranz Lespagnol de l’agence VONNA /PYO arquitectos ont réalisé un projet simple qui privilégie les textures et les détails. Il s’agit de l’agencement d’une boutique qui donne sur rue où la sobriété est de mise.

La nouvelle architecture que les architectes de l’agence VONNA /PYO arquitectos ont créé à Madrid provoque une belle rupture avec l’existant. La menuiserie de la vitrine qui est attachée à l’ancrage de la façade, expose la structure existante. L’intervention s’approprie les qualités du lieu, elle s’en inspire pour ensuite se détacher de l’histoire tout en la mettant en valeur. Un projet ingénieux qui a su croiser subtilement plusieurs générations.

Un joyeux métissage qui croise l’ancien et le nouveau

La menuiserie a été soigneusement travaillée pour s’éloigner de la rue et accueillir le visiteur dans un espace domestique. Ainsi, la matérialité se détache de l’espace nu qui l’entoure ainsi que du mouvement de la rue alentour. Le marbre qui définit le socle de la vitrine intérieure se penche dans la rue pour inviter à entrer. L’intervention sur les matériaux existants est axée sur la récupération de leur qualité brute.

Les carreaux du terrazzo sont brillants. Les plafonds suspendus sont démantelés et le squelette en béton est apparu. Les surfaces sont déshabillées révélant leurs plis, leur fragilité et même leur imperfection rendant l’ensemble plus atypique et mettant l’accent sur le temps qui passe.

Dans la pièce principale, les nouveaux matériaux font leur apparition, comme les profils en laiton, les boutures en marbre, les quelques cloisons métalliques ainsi que les montants en bois de pin. L’ensemble affiche une écriture dans laquelle chaque ligne peut être considérée comme un joyeux métissage croisant l’ancien et le nouveau. Par ailleurs, le projet juxtapose dans la même espace deux mondes successifs, révélant un monde qui privilégie les détails et qui évolue avec son temps. Une intervention méticuleuse à découvrir sans tarder.

© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal
© Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal

Le site de l’agence VONNA /PYO arquitectos : ici.

Les photos: © Miguel de Guzmán / Rocio Romero / Imagen Subliminal

 

Tout un royaume…

On a dit un jour: « L’enfance a ses odeurs… »

Il s’agit d’un espace exclusivement dédié aux enfants, mais qui rendra très facilement jaloux les parents, une librairie, bibliothèque, espace d’activité, de détente, de jeux, des couleurs, des formes rondes et osées, tout est étudié avec les moindres détails pour attirer l’enfant à tel point qu’on se demande comment ne pas tomber dans l’enfance ?

D’autres blogs qui ont parlé de ce projet: ici.

Une façade emblématique…

« Une maison appartient à son propriétaire, mais sa façade est à tout le monde » Victor Hugo.

Là, il ne s’agit pas d’une maison familiale mais d’une maison pour les voitures…

Dans le Paris moyenâgeux, sur l’une des avenues connues comme étant « la plus belle » du monde, baptisée depuis 1709, au nom de « Champs-Elysées », où les immeubles de différents styles et époques se côtoient, l’architecte Manuelle Gautrand , a rajouté une note osée et contemporaine. Derrière une façade de verre inspirée par l’identité forte de la marque de voitures, dès la fin du mois de Septembre on pourra voyager dans ce monde unique et se laisser transporter par notre imagination…

Merci pour la photo thbz.
D’autres blogs qui ont parlé de ce projet: ici.
Le site de l’architecte: ici.