Archives par mot-clé : Zooco Estudio

En Espagne, Zooco Estudio réalise une charmante réhabilitation

© Imagen Subliminal

Située au nord-ouest de la capitale espagnole, la maison remaniée avec tact par l’agence Zooco Estudio propose des espaces bien proportionnés ainsi que des intérieurs sobres.

Une rénovation complète

Les architectes nous racontent qu’il s’agit de la rénovation complète d’une maison familiale dont l’intervention principale consiste à générer une double hauteur autour de la surface habitable de la maison tout en organisant un lobby à l’étage supérieur.

En tant qu’élément unificateur, une étagère se lève colonisant les espaces de vie et du lobby. De cette façon, nous intégrons l’esthétique et la fonctionnalité dans un seul élément. Le premier tronçon d’escalier est un volume solide et soulevé, contrairement au deuxième qui se développe en une tôle ondulée se pliant et générant les marches.

Textures et matières

La sélection des matériaux est binaire. Il s’agit d’un bois de chêne que l’on trouve dans la finition des surfaces blanches des étagères, des murs et du toit. Au niveau des chambres, les lattes blanches notent la limite du couloir cachant les portes de la salle de bain et de la chambre. Des détails soignés que les architectes ont pensé avec délicatesse, des éléments qui viennent enrichir l’univers intérieur où l’on note une grande sobriété.

Tandis que les grandes baies vitrées donnent la sensation d’amplitude, les différentes textures et matières se croisent pour un effet harmonieux. Les diverses interstices deviennent ainsi un atout tout en gardant leur propre particularité. Les architectes de Zooco Estudio ont accompli un travail d’orfèvre qui mérite d’être récompensé.

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio: ici.

 Les photos : © Imagen Subliminal  

Les balcons de Bahía, un projet charmant signé Zooco Estudio

© Imagen Subliminal

En Espagne, à Santander, l’agence d’architecture Zooco Estudio a réalisé un remarquable projet qui croise astucieusement les matériaux naturels pour un résultat fin et élégant.

Un hôtel ou d’une résidence étudiante?

Les architectes nous racontent que le projet est réalisé dans un immeuble situé dans l’une des avenues les plus emblématiques de Santander et bénéficie d’un emplacement privilégié avec une vue magnifique sur la baie. Avec près d’un siècle, la construction a été destinée tout au long de son histoire à l’usage pédagogique, étant à l’origine une école, plus tard un centre universitaire et enfin, une crèche.

Avec cette intervention, une transformation est proposée pour transformer l’ensemble en espace public résidentiel, mais, s’agit-il d’un hôtel ou d’une résidence étudiante? « La réponse est «les deux», car il fonctionne comme résidence pendant le cursus universitaire et comme hôtel pendant l’été. » Nous expliquent les architectes.

Cette organisation atypique exige que les chambres puissent répondre aux besoins de leurs occupants dans les deux situations (chambre double partagée pour un hébergement de longue durée et chambre double pour une courte période de vacances), avec une simple mobilité des lits et grâce à la polyvalence de têtes de lit. Des arrangements astucieux que les architectes ont manipulé avec tact.

Des matériaux naturels

« Compte tenu de la relation étroite de la ville et de l’édifice avec la mer, il est destiné à tout moment à se référer au thème marin dans son essence, de manière synthétisée et purifiée, à travers l’utilisation de matériaux tels que le chêne et le calcaire, si répandus dans les infrastructures marines à travers des couleurs claires avec la prédominance du bleu et du gris et des géométries pures et propres. » Soulignent les architectes.

Les intérieurs sont sobres, épurés mais aussi lumineux et généreux. En Espagne, à Santander, le projet réalisé par Zooco Estudio constitue un ensemble aussi coherent que séduisant. Un travail exemplaire qui mérite la reconnaissance!

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio : ici.

Les photos : © Imagen Subliminal

En Espagne, Zooco Estudio réalise un projet aux lignes pures

© Zooco Estudio
© Zooco Estudio

En Espagne, à l’est de Santander, dans la commune de Güemes, l’agence d’architecture Zooco Estudio basée à Madrid et à Santander, vient de terminer une charmante réhabilitation. Il s’agit d’un ancien étable que les architectes ont reconverti en une maison familiale élégante et aux lignes pures.

Simple et sans prétention

Les architectes nous racontent que le bâtiment existant reproduisait fidèlement le système de construction local. A la fois simple et sans prétention, il était composé de murs en pierre soutenant un toit à pignon en bois avec des tuiles. « La nature de cette intervention architecturale est basée sur un respect absolu envers ce qui existe déjà; respect non seulement envers les matériaux traditionnels utilisés mais aussi envers le type d’espace créé à l’intérieur. » Déclare ainsi les architectes.

Les espaces principaux de la maison sont développés comme une seule unité dans le grand espace central comprenant l’ancienne étable. La nouvelle disposition garde le même cadre neutre et global . Les architectes nous apprennent que seule la chambre principale, cachée derrière une étagère, est séparée de l’espace général. Une deuxième chambre, accessible par l’escalier extérieur du passage d’origine à l’entrée du bâtiment, est située au-dessus de la principale, afin de compléter la hauteur du bâtiment annexe. Pour renforcer cette idée d’un plan d’étage ouvert, une pièce de stockage est intégrée dans le périmètre de l’espace, libérant de l’espace intérieur et mettant en valeur le toit en bois traditionnel.

Les seules modifications partielles de l’architecture existante sont celles apportées aux façades. Les ouvertures existantes ont été agrandies sur les façades orientées à l’est et à l’ouest, avec l’idée d’incorporer la nature et les vues sur les montagnes cantabriques, à l’intérieur de la réalisation. Quant aux façades orientées nord et sud, elles étaient en mauvais état et ont été complètement ouvertes.

Bois, pierre et béton

Une autre caractéristique notable de la maison est son système d’intimité composé de persiennes coulissantes sur la façade orientée sud, donnant aux utilisateurs des lieux une totale liberté de communiquer avec l’extérieur. L’extension a été conçue dans une perspective plus rationnelle. Sa forme en L et sa position sur le site, presque en contact avec le bâtiment existant mais sans le toucher, ont facilité la création d’un espace ouvert entre les bâtiments. C’est là que se trouve la piscine où les meilleures vues du site peuvent être admirées.

Le nouveau volume comprend l’hébergement pour les invités, une salle de réunion, un sauna et un porche de transition placé à côté de la piscine. En ce qui concerne les matériaux, l’intervention a adopté le style existant. Les bois locaux, la pierre de la région, les façades blanches et les carreaux forment ensemble l’esthétique de l’unité. Le béton et la structure métallique offrent un contrepoint contemporain à cet exemple exceptionnel d’architecture traditionnelle cantabrique. Les architectes de Zooco Estudio ont accompli un travail exemplaire qui a donné un résultat enchanteur !

© Zooco Estudio
© Zooco Estudio
© Zooco Estudio
© Zooco Estudio
© Zooco Estudio
© Zooco Estudio
© Zooco Estudio
© Zooco Estudio

Le site de Zooco Estudio : ici.

Les photos : © Zooco Estudio 

La Casa M4, un charmant refuge signé Zooco Estudio

© Imagen Subliminal

Située dans un environnement idyllique, la Casa M4 réalisée par l’agence d’architecture espagnole Zooco Estudio basée à Madrid et à Santander est un petit bijou aux multiples qualités. Sobriété, épurement mais aussi élégance sont au rendez-vous.

Maison avec vue
 
Selon les architectes, la Casa M4 est le résultat de la rupture des volumes purs en ce qui concerne le sens strict de l’orientation. Situé au sommet d’une montagne, la vue est époustouflante, entre la forêt de pins, les chênes millénaire et les cèdres qui donnent l’impression d’être au sud, il y a pour tous les goûts.

« Nous avons rompu avec le volume de type résidentiel. La toiture en pente orientée dans la direction nord-sud, génère dans de grandes ouvertures et des parties borgnes latérales perpendiculaires facilitant la prise en charge des éléments structurels. » Racontent les architectes. Cette démarche donne ainsi trois volumes articulés, deux d’entre eux flottent, offrant une protection et un généreux abri, très apprécié de la part des utilisateurs des lieux.

Contraste et diversité

Selon les architectes, pour offrir solidité et force, tous les volumes sont réalisés en calcaire. Il convient de noter la diversité et les différences entre les façades nord-sud et est-ouest. Tandis que les premières sont perméables et légères mais aussi ouvertes sur les environs, les secondes sont aveugles et massives, inspirés par le profil de la maison type en relation avec le voisinage.

Zooco Estudio, qui essaye toujours de composer avec des matériaux fins et des formes simples pour atteindre une esthétique intemporelle et fonctionnelle, a accompli avec la Casa M4, un bel exploit qui vaut le détour.

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio: ici.

Les photos: © Imagen Subliminal

Le Flamingo hôtel, un équipement élégant signé Zooco Estudio

© Imagen Subliminal

Dans un complexe hôtelier situé dans la partie sud de Tenerife, le projet englobe différentes procédures que l’agence d’architecture espagnole Zooco Estudio, fondée en 2008 par Miguel Crespo Picot, Javier Guzmán Benito et Sixto Martín Martínez, a manié avec finesse pour un résultat enchanteur.

Une intervention méticuleuse

Situé aux îles Canaries, sur un terrain à la topographie irrégulière mesurant 105 500 pieds carrés, l’hôtel Flamingo retrouve, grâce à l’intervention méticuleuse des architectes de l’agence Zooco Extudio, un nouveau souffle. A la fois fonctionnel, l’établissement devient un signal architectural incontournable.

La parcelle est composée d’une pente raide qui s’étend du nord-est au sud-ouest du terrain, où se trouve un ensemble de bâtiments en terrasses irrégulières qui tendent à se disséminer et à s’installer dans la pente, générant différentes plateformes et des niveaux avec des espaces ouverts, des bâtiments et des terrasses. Nous pouvons distinguer cinq constructions qui englobent plus de 129 000 pieds carrés situées dans le périmètre de la parcelle et qui comprennent entre autres des zones de loisirs comme des jardins et des piscines.

Les architectes nous racontent que, suite à de nombreuses rénovations, le complexe a été construit en plusieurs phases. « Il présente un mélange de finitions, de meubles et d’éléments de décoration qui donnaient une image désordonnée et un style non défini à la société. » Souligent les concepteurs.

Le projet a été construit en différentes étapes, avec des procédures à diverses échelles et en ignorant au départ l’ampleur réelle de la rénovation de la fosse, mais avec une idée claire dès le début: éclaircir l’architecture existante et retrouver l’identité perdue de l’équipement.  
Pour cela, les architectes ont utilisé la couleur blancheainsi que des matériaux comme le bambou, la pierre de basalte (un minéral vernaculaire provenant de la région) et le verre. Ces matières ont été associées à des éléments colorés qui ponctuent l’ensemble et soulignent les traits caractéristiques du « Flamingo ». De cette façon, un plan directeur est établi pour les interventions futures.

Fluidité et simplicité

Le bâtiment principal, qui est également le bâtiment d’accès, englobe différents usages tels que le hall, le bar, le restaurant, les commerces, les espaces publics et les chambres de l’hôtel. Les façades est et sud ont des formes organiques et fluides tandis que sa façade ouest est plus régulière et orthogonale. « Nous avons conçu une extension dans son angle est-sud-ouest. L’objectif étant de générer une transition entre la façade organique et la façade régulière qui engendre à la fois un mur se terminant par la façade sud. Cette extension suit la nature de l’architecture existante, elle purifie ses ornements et génère des lignes horizontales pures créant une perception de masse et de vide. » Racontent les architectes.

Afin d’assurer l’intégrité et la continuité, la structure est en retrait par rapport au plan de la façade Les bandes horizontales ne constituent pas une simple présence, mais elles embrassent les différentes utilisations du bâtiment principal. Un commerce se trouve au niveau du sous-sol, tandis que le restaurant est au rez-de-chaussée. L’ensemble se dote également d’une terrasse couverte, située au premier étage.

A Ténérife, les architectes de Zooco Estudio ont accompli un travail minutieux qui pousse à la découverte.  

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio: ici.

Les photos: © Imagen Subliminal