Archives du mot-clé Auguste Perret

« Balzac et les artistes » l’exposition à ne pas manquer !

@MuséeBalzac

A Paris, située au cœur de l’ancien village de Passy, la Maison de Balzac propose depuis le 17 Juin 2016 une exposition atypique qui trace le rapport entre Balzac et les artistes de son époque. Un délicieux voyage dans le temps entouré d’un cadre tout aussi charmant.

C’est dans une atmosphère bucolique de la fameuse « Maison de Balzac » qui constitue la demeure parisienne du grand homme transformée en musée que se déroule l’exposition. Quelle bonheur d’explorer une cinquantaine d’œuvres dont des peintures, des sculptures et des dessins jamais montrés au public.

Dans la maison d’Honoré de Balzac, ce géant de la littérature française, entre le bureau du maître où il a rédigé « La Comédie humaine » et le jardin bucolique à l’ambiance particulière, le visiteur est invité à découvrir toute une époque via diverses expressions artistiques. Flairer le temps d’une visite l’univers d’un homme mais aussi d’une période devient un jeu de piste. L’émotion de la découverte se mêle ainsi à la curiosité pour nous délivrer des tableaux restés discrets. Les amateurs de la littérature et de l’art ne peuvent qu’apprécier.

Un carrefour pour plusieurs disciplines

L’exposition « Balzac et les artistes » dévoile également le quotidien de l’écrivain, ses rencontres avec les personnalités artistiques de son époque comme Alexandre Dumas ou George Sand et ses débats avec des grands poètes comme Théophile Gautier. Au fil de la visite nous pouvons admirer sa spectaculaire effigie sculptée par Auguste Rodin ou son portrait présenté en collage, œuvre d’Eduardo Arroyo ou d’autres intéressants tableaux inspirés tous de « La Comédie Humaine ». Des « moments » magiques qui délivrent comme une boîte de trésor de mémorables secrets.

Dans ce petit pavillon « caché » sur les coteaux de Passy avec sa petite vue sur la Tour Eiffel et son jardin qui jouxte l’un des immeubles de logements parisiens d’Auguste Perret, la visite n’est qu’une exquise excursion située au carrefour de plusieurs disciplines.

L’exposition « Balzac et les artistes » est à admirer jusqu’au 2 octobre 2016.

©SipaneHoh
©SipaneHoh

Plus d’informations sur le site du musée.

Équerre d’argent 2015, Le Moniteur retrouve ses fondamentaux !

equerre

Entourée des majestueux murs signés Auguste Perret, le 22 novembre 2015, a eu lieu à Paris, la cérémonie annuelle du prix de l’équerre d’argent. Lors de cette cérémonie ont été décernés plusieurs prix qui entre profusions et abondances ont fait un nombre conséquent d’heureux.

Réelle ou virtuelle ?

Tout d’abord et bien avant le jour J, il y a eu l’équerre d’argent des internautes avec une « vague de votes » qui s’est soldée par quatre ouvrages d’art et une médiathèque. Faut-il pour autant écouter les internautes ? Même si l’équerre est virtuelle et les résultats sont officieuses, les prix seraient « limités » dans une catégorie bien déterminée et l’architecture changerait considérablement de dimension. C’est un débat à part entière même si le groupe qui a lancé ces votes n’était pas préparé pour une telle surprise.

Bien que la planète virtuelle a parlé abondamment des votes des internautes, rien ne devait faire de l’ombre à la « vraie équerre », celle qui depuis trente-trois ans est décernée lors d’une pompeuse cérémonie où tous les gagnants prennent paroles l’un après les autres.

Une équerre, Deux équerres, plusieurs équerres…

Et depuis quelques années, si la forme n’a pas beaucoup changé, le fond a subi plusieurs transformations. A part la première œuvre dont les règles d’attribution restent inchangées, depuis deux ans, il a été décidé de créer des « catégories » : « lieux d’activités », « culture, jeunesse et sport », « habitat », « réhabilitation » et « ouvrages d’art ». Sauf qu’il est parfois difficile de classer certains projets surtout quand il s’agit d’un programme mixte. Dans quelle catégorie pouvons nous placer une résidence étudiante avec crèche ? Dans « habitat » ? « lieux d’activités » ? « culture, jeunesse et sport » ? Difficile à dire. Et que dire de l’extension d’une habitation devenue atelier d’artiste et espace de vente? Ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres. Sans parler du fait qu’un stade peut se trouver en confrontation avec une petite médiathèque de quartier. Deux programmes complètement divergents même s’ils font tous les deux partie d’une même catégorie.

Si nous restons dans cette logique, pourquoi pas une nouvelle catégorie pour l’architecture éphémère ? De nombreux architectes excellent dans ce domaine même si leurs œuvres ne sont pas pérennes.

Et si le Moniteur appliquait d’autres règles ? A l’image du livre de Rem Koolhaas, « S,M,L,XL » le Moniteur ne peut-il pas classer les projets par programme et dimension ? Les architectes qui se battent pour le seuil de 150m² ne trouveraient probablement pas cela aussi déroutant qu’il paraisse.

Finalement, parlons des prix de cette année, dans chaque catégorie, tout projet a son côté accrocheur et ses adeptes. Le prix de l’équerre d’argent 2015 est décerné à la maison de santé à Vézelay pour les architectes Bernard Quirot Architectes & Associés. Un choix qui renoue le Moniteur avec ses fondamentaux et rappelle par sa sobriété les débuts de l’équerre d’argent. Un prix mérité!