Archives par mot-clé : Vietnam

Un restaurant tout en bambou

© Bambubuild

Dans une ville côtière du Vietnam, l’agence Bambubuild spécialisée dans la construction en bambou, a réalisé un restaurant entièrement de cette matière. L’ensemble respire la simplicité mais aussi l’authenticité.

Bienvenue à bord

le projet se caractérise par un toit allongé en forme de bateau, avec la salle à manger en dessous complètement ouverte de chaque côté. l’absence de murs ou de cloisons permet non seulement d’aérer l’intérieur mais également de rafraîchir les convives par temps de grande chaleur. De même, le bâtiment établit un lien étroit avec son environnement.

Le restaurant a été conçu et construit par Bambubuild, une équipe de spécialistes du bambou travaillant directement avec des artisans locaux qualifiés. Réalisée avec simplicité, l’architecture met l’accent surtout sur les caractéristiques naturelles du bambou. la structure modulaire a été préfabriquée avant d’être rapidement et facilement assemblée sur place.

Une structure visible

Le toit en porte-à-faux crée un espace semi-extérieur à la périphérie du bâtiment. Les encadrements de bambou répétés au sein de la construction apportent un agréable rythme à l’espace intérieur. Un second toit de chaume protège celui en bambou de l’humidité et des insectes. La structure a également été conçue pour être très visible de l’intérieur, ce qui selon les concepteurs facilite la détection des signes de dommages potentiels. Mis à part cela, l’ensemble sous ses airs de cathédrale est également très agréable à regarder.

Le restaurant tout en bambou conçu et réalisé par Bambubuild constitue une originalité à découvrir sans tarder.

© Bambubuild
© Bambubuild
© Bambubuild
© Bambubuild
© Bambubuild
© Bambubuild

Le site de Bambubuild : ici.

Les photos : ©  Bambubuild

Quand nature et architecture s’entremêlent

 

© Hiroyuki Oki

C’est l’histoire d’une réalisation modeste par sa taille mais éminente par sa portée. Il s’agit d’une résidence familiale en harmonie avec la nature environnante. Et quand à cela s’ajoute un petit mélange de béton et de bois, l’alchimie ne peut être qu’une réussite.

Un doux jeu d’ombres et de la lumière

Située au Vietnam, dans le nord-est de Hồ Chí Minh, la maison conçue par 23o5 Studio vaut bien le détour. A première vue, il s’agit d’une construction simple mais une fois à l’intérieur, le visiteur se rend compte de la maîtrise de son architecte. En effet, ce dernier a conçu des espaces en permanente communion avec la végétation. Sans parler du doux jeu d’ombres et de la lumière qui résulte d’un bel exercice où l’architecte manie savamment les murs et les plafonds.

Le couple qui habite cette résidence exigeait un espace calme et paisible. La parcelle est située loin du centre, mais elle se trouve dans une zone en évolution. Selon l’architecte, les espaces verts qui disparaissent sans cesse en raison de l’urbanisation, ont posé l’idée d’un certain équilibre à travers ce projet. Ainsi, avec des idées qui émergent des espaces traditionnels vietnamiens, combinés avec la modernisation actuelle, une nouvelle idée de maison est née.

Simplicité et fluidité

Mis à part la porte principale de la maison, tout en ouvert, pas de limitation entre espace intérieur et extérieur, chambres et jardin. Notons quelques astuces comme des étagères en acier qui limitent l’espace entre le salon et le porche. L’espace cuisine est inondé par la lumière naturelle, combinant un petit jardin de légumes. La chambre à coucher est aménagée tout au fond de la maison et donne à son tour sur un jardin. La ventilation est naturelle, elle circule spontanément dans toute la maison. Selon l’architecte, cette réalisation est « une histoire sans heurt entre l’homme et la nature, entre la maison et la vie du propriétaire. »

© Hiroyuki Oki
© Hiroyuki Oki
© Hiroyuki Oki
© Hiroyuki Oki
© Hiroyuki Oki
© Hiroyuki Oki
© Hiroyuki Oki
© Hiroyuki Oki

Le site de 23o5 Studio : ici.

Les photos : © Hiroyuki Oki

L’atypique « Less House »

© Quang Dam

Au Vietnam, l’agence d’architecture HA a réalisé une maison familiale très particulière. Avec sa surface totale de 72 m², ses quatre mètres de large , la construction relève brillamment de nombreux défis.

C’est une petite maison de ville située à Ho Chi Minh que les architectes de l’agence HA viennent de livrer. Malgré son étroitesse, l’ensemble présente plusieurs qualités qu’il est très agréable de découvrir.

Un joli cocon préservé

La vie urbaine n’est jamais trop loin et pourtant cela ne semble pas le cas pour les habitants de la Less House. En effet, une fois à l’intérieur de la maison, il y règne un sentiment paisible avec une grande présence accordée à la nature. La végétation est partout, la maison se dote d’une très grande luminosité grâce aux grandes baies vitrées, les espaces ne sont exiguës et les couleurs choisies avec tact donnent une sensation de grandeur aux diverses pièces. Tout est fait pour se sentir dans un joli cocon tout en se trouvant au sein de la ville.

Selon les architectes, la maison est conçue dans le but d’ouverture tout en gardant la vie familiale à l’abri des regards. Ce qui explique l’utilisation de la façade principale en acier ajouré qui laisse passer les rayons de soleil tout en assurant l’intimité des habitants. Nous pouvons constater qu’une fois la nuit tombée, l’ensemble éclairé ressemble à une charmante lanterne.

L’intérieur, quant à lui est agencé avec minimalisme et sobriété, donnant l’importance aux espaces ouverts où la présence du bois apporte un doux sentiment de chaleur. Malgré son étroitesse, l’ensemble affiche un projet bien trempé.

© Quang Dam
© Quang Dam
© Quang Dam
© Quang Dam
© Quang Dam
© Quang Dam
© Quang Dam
© Quang Dam

Le site de l’agence d’architecture HA : ici.

Les photos: © Quang Dam

Le patchwork urbain

© Quang Tran

Au Vietnam, l’agence d’architecture Block Architects a réalisé un drôle d’équipement qui reprend d’anciens éléments architecturaux du pays et les recycle pour couvrir un lieu communautaire. Un clin d’œil aux traditions ainsi qu’un atypique lieu de rencontre a vu le jour.

C’était une ancienne terrasse située à côté d’un appartement que le propriétaire actuel avait loué pour une courte période il y a bien longtemps. Depuis, l’emplacement lui plaisant, ce dernier a souhaité le transformer en un lieu culturel. La cuisine vietnamienne, en particulier végétarienne était donc la bonne occasion pour commencer une nouvelle aventure.

Un recyclage intelligent

L’acquéreur, qui avait amassé depuis des années de vieilles fenêtres et tout type de meubles, a souhaité les utiliser dans cet espace ouvert à tous.

De son côté, avec un budget serré, l’architecte a voulu exploiter ces anciennes fenêtres, utilisées au Vietnam pendant longtemps pour faciliter la ventilation dans les résidences, pour créer un nouvel espace qui fait un clin d’œil à la tradition du pays. Ainsi, les vieilles fenêtres ont été recyclées et réutilisées comme matériau principal pour la création d’une nouvelle œuvre à l’apparence spécifique. En conséquence, le traditionalisme se voit ainsi régénéré non seulement en couvrant l’enveloppe de la toiture mais également comme des éléments décoratifs ou même fonctionnels à l’intérieur.

Des rajouts astucieux

Pour faciliter la mobilité à l’intérieur de l’édifice, un escalier en acier a été rajouté. Pour empêcher la chaleur d’affecter l’intérieur, une pièce a été également rajoutée sous le toit. Cette dernière donne sur un jardin-terrasse où l’on peut boire le thé tout en profitant du paysage. Au deuxième étage, ont été aménagées deux chambres avec des salles de bains pouvant accueillir tout au long de l’année, des touristes de passage. Les matériaux qui existaient jadis que ce soit concernant les murs ou le sol ont été préservés.

Les fenêtres à jalousie, en bambou ou en acacia rangées astucieusement sur le plafond ou saupoudrées ici ou là à l’intérieur créent un lieu unique qui fait revivre l’architecture moderne locale des années 60-70.

L’architecte, qui aspirait à concevoir un lieu inédit pour les habitués de différentes cultures, a bien réussi son pari. Avec le temps, les allées et venues des visiteurs donneront une nouvelle dynamique à ce lieu désuet.

© Quang Tran

© Quang Tran

© Quang Tran

Le site de Block Architects : ici.

Les photos : © Quang Tran

« La maison-tube », toujours d’actualité?

© MimANYSTUDIO

Au Vietnam, à Hanoï, à l’image des traditionnelles maisons tubes connues depuis toujours dans le pays, l’agence d’architecture MimANYSTUDIO en collaboration avec l’agence REAL viennent de livrer une résidence de 250 m² qui s’étire sur la parcelle tout en présentant une fine façade sur la rue adjacente. Un modèle vernaculaire qui s’avère être toujours d’actualité.

C’est une villa vietnamienne qui avec son système de murs en mouvement prend des allures japonaises. Mais quand nous cherchons l’origine de la maison-tube, nous trouvons qu’il s’agit bel et bien d’un pur produit vietnamien utilisé et construit depuis bien longtemps dans ce pays d’Asie du sud-est entouré par la mer de Chine, le golfe du Tonkin et le golfe de Thaïlande.

Nous pouvons parcourir le lien suivant qui explique à sa manière (photos à l’appui) le pourquoi et le comment de cette typologie qui attire curieusement chaque visiteur intéressé par la ville. L’article nous ramène vers d’autres explications plus poussées comme ici ou pour comprendre mieux l’utilisation de la maison-tube au Vietnam.

Revenons à la maison signée MimANYSTUDIO et REAL, qui constitue un rectangle où la salle à manger occupe la position centrale. A l’intérieur, les pièces se succèdent et se touchent pour former un ensemble cohérent à la fois lumineux et fonctionnel où les habitants évoluent. Par ici un ravissant atrium,  par là un passage qui traverse une grande partie du volume, ailleurs quelques discrets escaliers qui mènent à l’étage. Tout est minutieusement calculé et réalisé pour donner d’étonnants mélanges entre l’intérieur et l’extérieur. Tandis que, la couleur blanche accentue le côté immaculé de la maison, quelques rares touches de couleurs soulignent un étonnant raffinement qui pousse la curiosité de tout passant.
La maison-tube de Hanoï signée MimANYSTUDIO et REAL est un joli bijou à découvrir sans tarder.

© MimANYSTUDIO © MimANYSTUDIO
Le site des architectes MimANYSTUDIO , REAL : ici et .
Les photos : © MimANYSTUDIO

Au Vietnam, l’architecture traditionnelle à l’honneur

55-1

Au Vietnam, les architectes de l’agence a21studio ont réalisé une station thérapeutique qui s’avère être un incontournable complexe touristique mettant en avant les matériaux locaux. Un lieu d’inspiration à l’architecture traditionnelle a vu ainsi le jour.

Le complexe est situé à Nha Trang, l’une des villes vietnamiennes balnéaires très appréciée des touristes. Dans cette cité à la riche histoire, les architectes de l’agence a21studio ont réalisé un complexe à but thérapeutique. Au programme : des bassins pour des sources chaudes, des espaces dédiés aux bains de boue, des lieux pour méditer et profiter de l’environnement idyllique, le tout avec une architecture traditionnelle et des matériaux locaux.

Les artisans de la ville qui maîtrisent le travail manuel depuis des générations, ont apporté leur savoir-faire pour la construction des divers volumes éparpillés sur le site. L’architecture qui joint la roche, le bois et les feuilles de cocotiers se distingue par sa finesse et sa méticulosité.

L’aménagement extérieur est tout aussi réussi. Quelques étangs par-ci, des jardins fleuris par là, des passages ombragés ailleurs, des bancs publics (une denrée devenue rares dans nos cités) tout est soigneusement conçu pour donner à l’ensemble une ambiance tropicale des plus gracieuses.

Côté durabilité, le complexe bénéficie d’une ventilation naturelle et les différents espaces sont adaptés au climat tropical. C’est un projet simple qui met l’architecture traditionnelle à l’honneur.

55-2

55-4

55-3

Le site de l’agence d’architecture a21studio: ici.

Les photos: © Hiroyuki Oki

A mi-chemin entre traditionnel et moderne, une maison signée Vo Trong Nghia

01_detailsdarchitecture_@Hiroyuki Oki

Au Vietnam, à Ho Chi Minh, l’architecte Vo Trong Nghia en collaboration avec les architectes Sanuki + Nishizawa a réalisé une originale résidence en béton où cohabitent les membres d’une même famille dans un climat tropical.

C’est une drôle de résidence mi-ouverte et mi-fermée, où le climat tropical règne pour le bonheur de ses habitants. L’idée principale de cette habitation suivant son architecte, étant de faire cohabiter deux modes de vie, le moderne et le traditionnel. Le premier doté de toute la technologie d’aujourd’hui et l’autre plus classique, se référant aux méthodes ancestrales des maisons vietnamiennes, est exposé à la lumière naturelle, au vent et à l’eau.

Pour cela, il s’agit d’un jeu savant de volumes qui fait rentrer la lumière naturelle par ici, crée un jardin tropical par là ou bien un effet d’éclairage ailleurs. Alors que les parties publiques s’ouvrent vers l’extérieur, les chambres gardent toute leur intimité.

La maison conçue par Vo Trong Nghia s’éloigne des stéréotypes vietnamiens tout en se rapprochant de la nature, elle se distingue par sa singularité et ouvre une nouvelle page architecturale à aspect unique.

02_detailsdarchitecture_@Hiroyuki Oki 03_detailsdarchitecture_@Hiroyuki Oki 04_detailsdarchitecture_@Hiroyuki Oki 05_detailsdarchitecture_@Hiroyuki Oki

Le site de l’agence d’architecture Vo Trong Nghia Architects : ici.

Les photo : © Hiroyuki Oki