Archives par mot-clé : Friedensreich Hundertwasser

A Darmstadt, la «Waldspirale» toujours aussi étonnante

© Sipane Hoh

L’artiste Friedensreich Hundertwasser est mort en février 2000 quelques mois avant l’achèvement d’un bâtiment emblématique. Aujourd’hui, ce dernier, toujours aussi étonnant, continue à surprendre tout visiteur.

La « Waldspirale » ou « La forêt en spirale », construite dans la périphérie de la ville allemande de Darmstadt entre 1998 et 2000, dans le but de loger une centaine de familles, est un édifice de douze étages. L’ensemble, situé dans le quartier de Bürgerpark et qui ressemble à une citadelle des mille et une nuits où les textures et les couleurs se croisent savamment, est constitué de différentes couches de béton de recyclage multicolore, en hommage à le terre, contraste avec la couleur verte de la forêt avoisinante.

Friedrich Hundertwasser, toujours aussi créateur, a réalisé à Darmstadt, encore une fois, une œuvre unique qui tout en comportant sa griffe identifiable parmi toutes, ne ressemble à aucune autre. Ici, comme tous les autres œuvres de l’artiste, la façade a été construite avec une grande originalité tandis que le toit est constitué d’un jardin de tilleuls et d’érables. Nous pouvons même découvrir une aire de jeux ainsi qu’un fleuve artificiel sur la terrasse du bâtiment. Par ailleurs, un restaurant se trouve dans la tour sud-est tandis que la tour d’en face abrite un café très apprécié des visiteurs.

L’édifice, aux couleurs chatoyantes, est constitué d’une spirale qui finit par douze étages et 41 mètres, à son plus haut niveau. Nous pouvons y trouver en tout 105 appartements aux fenêtres de diverses tailles, formes et textures. Aujourd’hui, les curieux du monde entier, affluent à Darmstadt pour voir les habitations de Friedrich Hundertwasser, l’architecte qui est mort en février 2000 quelques mois avant l’achèvement du bâtiment de la « Waldspirale ».

© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh

Les photos : © Sipane Hoh

Insolite…

On a l’impression de se balader dans une galerie d’œuvres d’art. Des formes colorées, extravagantes et inédites viennent heurter nos curieux regards. On se trouve dans une ville touristique plus précisément dans le 3e arrondissement de la capitale autrichienne.
Ici, l’architecture ne se résume pas à un volume imposant ou un discours élogieux mais à une multitude de détails qui composent un tableau en mosaïque. Et comme une toile, on prend goût à décortiquer cet ensemble qui semble si cohérent pourtant constitué d’éléments si différents.
C’est une architecture qu’on a du mal à situer dans le temps et selon les styles déjà existants, parcequ’elle semble être unique ou parcequ’elle l’est vraiment ?
Un ensemble contemporain sorti d’un autre temps ? Non, des habitations HLM datant des années 80 où l’architecte se prenait parfois pour un peintre et souvent pour un médecin. Drôle d’artiste qui a laissé sa griffe sur un insolite patrimoine architectural…

Quelques photos et plusieurs détails de cette architecture hors-temps…

Les photos : © Sipane Hoh

D’autres photos se trouvent sur ma galerie publique: ici.