Archives par mot-clé : Catalogne

Arquitectura G réhabilite une maison de campagne

© José Hevia
© José Hevia

En Catalogne, dans la commune de La Bisbal d’Empordà, les architectes d’Arquitectura G ont réalisé une gracieuse réhabilitation qui non seulement optimise le volume d’une résidence mais l’embellit. Quelques ingénieuses astuces pour un résultat agréable.

A Gérone, la résidence que les architectes d’Arquitectura G devaient réhabiliter comprend un élément non négligeable, un mur mitoyen qui se trouve être le même de la résidence voisine. Cette dernière, de plus petite taille se love contre la construction qui a été utilisée pendant longtemps à des fins résidentielles et agricoles.

La maison a subi par le passé plusieurs extensions et devenue aujourd’hui un empilement de volumes ainsi qu’un mélange de style. Sans parler que l’ensemble qui n’est plus aux normes actuelles. Il aurait fallu changer radicalement l’intérieur tout en gardant une certaine harmonie, un important critère qui manquait à la construction d’origine.

Un contraste subtil

L’intervention principale a consisté à introduire la lumière et la ventilation naturelle au coeur de la maison en créant des zones ouvertes vers l’extérieur comme le patio existant au rez-de-chaussée où se trouve une gracieuse piscine et un autre plus vaste qui a été créé au premier étage. Les architectes ont exposé tous les murs de pierre et ils ont supprimé ceux qui étaient inutilisables d’une manière à faciliter les circulations à l’intérieur de la maison.

La nouvelle structure en acier est basée sur une série de colonnes, elle est peinte en blanc ce qui la différencie avec les éléments d’origine. De même pour les murs de pierre qui créent un joli contraste avec les tuiles en terre cuite que l’on trouve dans la maison. L’ensemble est gracieux, les détails sont soignés et le contraste entre l’ancien et le nouveau est subtil. C’est un travail méticuleux qui a engendré une grande maison pleine de vie où les habitants peuvent à la fois travailler et se reposer.

© José Hevia
© José Hevia
© José Hevia
© José Hevia
© José Hevia
© José Hevia
© José Hevia
© José Hevia

Le site de l’agence d’architecture Arquitectura G: ici.

Les photos:© José Hevia

« MMMMMS House » la maison durable

© Eugeni Bach
© Eugeni Bach

Dans le nord-est espagnol, en Catalogne, les architectes Anna et Eugeni Bach basés à Barcelone ont réalisé une gracieuse maison durable qui donne à l’architecture rurale un  nouveau sens.

En Espagne, non loin de la ville de Gérone, Anna et Eugeni Bach (Bach architectes) qui devaient jongler avec les règlements de construction exigeant le revêtement en pierre, les toits en pente et en tuile dotées de petites ouvertures comme les autres constructions traditionnelles environnantes, ont décidé de fonder leur concept sur un autre bâtiment rural, le hangar.

La maison se développe comme un grand volume long dans le style d’un hangar de stockage. Le mouvement monotone est cependant rompu par des salles plus petites, en forme de boîtes contenant les chambres, la cuisine et la salle de bains, créant une certaine ressemblance avec les conteneurs de stockage.

Quand l’extérieur s’invite à l’intérieur

L’interaction avec le paysage ne se limite pas à des connexions visuelles ininterrompues à travers les différentes fenêtres, bien au contraire, la maison s’ouvre vers l’extérieur via de grandes baies vitrées donnant sur une terrasse protégée par une pergola aérienne qui reprend la forme des lignes du toit et constitue une continuité à cette dernière. Par la suite et suivant les souhaits des propriétaires, la structure pourrait être recouverte de plantes grimpantes ou des lattes de bois pour devenir un espace plus ombragé.

De l’extérieur, les façades sont en brique que la pierre vient couvrir par endroit. Ces surfaces ont été peintes en blanc mais affichent malgré tout la vraie matérialité de leur texture. L’intérieur, où les architectes ont finement croisé la brique et le bois, est lumineux. La couleur blanche y est prédominante et les détails sont soignés.

« MMMMS House » est une maison à faible impact environnemental. Ainsi, la ventilation transversale à travers les puits de lumière et fenêtres élimine le besoin de climatisation en été. Une haute performance et une excellente isolation protègent l’intérieur pendant les jours de grand froid. Une poêle où l’on brule des copeaux de bois a été installée ainsi qu’un panneau solaire qui procure l’eau chaude aux habitants. Un système de collecte d’eau de pluie fournit de l’eau pour l’irrigation et pour les chasses d’eau. Tout a été minutieusement pensé pour disposer d’un confort entièrement durable.

Dans cet environnement rural, la « MMMMS House » conçue par Anna et Eugeni est une petite merveille qui fera le bonheur de ceux qui l’habitent.

© Eugeni Bach
© Eugeni Bach
© Eugeni Bach
© Eugeni Bach
© Eugeni Bach
© Eugeni Bach

Le site d’Anna & Eugeni Bach : ici.

Les photos : © Eugeni Bach

Un studio pour un artiste

© José Hevia

En Catalogne, l’agence d’architecture espagnole Arquitecturia (Josep Camps et Olga Felip) a réalisé un atelier de peinture dans le jardin d’une maison d’un artiste-peintre. Malgré le budget restreint et la taille demandée, le logis présente un doux lieu d’inspiration.

Dès le départ l’exigüité de la parcelle où s’étend le jardin dicte les lignes de l’atelier. Les architectes doivent donc composer avec l’existant pour y introduire un atelier de peinture à la fois lumineux et avenant.

Petit budget et grand potentiel

Pour un budget de 34000 euros, 80 m² ont été construit sur un plan en forme de croix avec un double espace central qui profite de la lumière naturelle. Alors que les façades sont vêtues de bois de pin provenant d’une forêt se trouvant à proximité, l’intérieur est de couleur blanche. La structure en bois préfabriquée a été assemblée sur place en seulement trois semaines. Un temps minimal pour ne pas perturber la vie quotidienne de la famille.

La construction se trouve à côté d’une allée en pente pavée où une muraille en béton trace les limites de la parcelle. Ainsi, l’ensemble offre une belle vue en hauteur et dégagée sur les environs.

La forme de l’atelier a été conçue de sorte pour que les quatre parties de la croix puissent être utilisées pour stocker, accrocher ou laver du matériel. Tandis que la partie centrale sert plutôt de salle d’exposition.

Quand les limites de l’intérieur et de l’extérieur se brouillent

Les larges ouvertures du studio donnent directement sur le jardin, juste devant de chacune d’elle se trouve un espace en gravillon orné des deux côtés par des plantes et fleurs comme si le jardin continuait vers l’intérieur. Une douce lumière zénithale provient du toit et inonde l’intérieur donnant le sentiment d’une ampleur à l’ensemble du volume.

Travailler tout près de son domicile en étant dans son jardin et tout en se trouvant dans un lieu indépendant devient avec ce projet non seulement réalisable mais s’apparente à une plaisante aventure.

© José Hevia

© José Hevia

Le site de Arquitecturia: ici.

Les photos : © José Hevia

A Granollers, un doux dialogue de matériaux signé H arquitectes

© Adrià Goula

Dans le centre historique de Granollers, sur un site singulier, les architectes de H arquitectes viennent de livrer une maison toute en brique qui s’insère derrière une façade en pierre déjà existante créant un doux dialogue à savourer.

Granollers est une commune de la province de Barcelone, en Catalogne connue par son architecture classique. C’est sur une parcelle exigüe, dans le cœur de la cité que les architectes de H arquitectes ont installé leur projet.

Bordée par les rues des deux côtés, la maison devrait se glisser d’une part entre deux murs historiques et d’autre part à l’arrière d’une façade d’origine gardée intacte. La structure de cette dernière est un bel objet patrimonial à sauver, la maison qui s’installe derrière ce mur prend les traits d’une architecture nouvelle.

La propriété est divisée en deux parties distinctes, l’une destinée à la vie quotidienne de ses habitants et l’autre plus intime se retire derrière un jardin intérieur. Une curiosité vient égayer ce projet, derrière le mur millénaire se tisse la façade de la maison qui laisse la place à une lumière zénithale d’illuminer l’intérieur.

Les plafonds de verre donnant sur la cour, se rétractent pour créer une ventilation naturelle. Les caractéristiques de l’énergie passive se retrouvent également dans toute la structure, les murs et les plafonds épais absorbant la chaleur et régulant naturellement la température intérieure.

Dans cette conception sobre aux tons pastels, la brique se mêle au bois pour un résultat agréable à découvrir sans tarder.

© Adrià Goula

© Adrià Goula

© Adrià Goula

© Adrià Goula

Le site de H arquitectes : ici.

Les photos : © Adria Goula