Archives par mot-clé : Tenerife

Le Flamingo hôtel, un équipement élégant signé Zooco Estudio

© Imagen Subliminal

Dans un complexe hôtelier situé dans la partie sud de Tenerife, le projet englobe différentes procédures que l’agence d’architecture espagnole Zooco Estudio, fondée en 2008 par Miguel Crespo Picot, Javier Guzmán Benito et Sixto Martín Martínez, a manié avec finesse pour un résultat enchanteur.

Une intervention méticuleuse

Situé aux îles Canaries, sur un terrain à la topographie irrégulière mesurant 105 500 pieds carrés, l’hôtel Flamingo retrouve, grâce à l’intervention méticuleuse des architectes de l’agence Zooco Extudio, un nouveau souffle. A la fois fonctionnel, l’établissement devient un signal architectural incontournable.

La parcelle est composée d’une pente raide qui s’étend du nord-est au sud-ouest du terrain, où se trouve un ensemble de bâtiments en terrasses irrégulières qui tendent à se disséminer et à s’installer dans la pente, générant différentes plateformes et des niveaux avec des espaces ouverts, des bâtiments et des terrasses. Nous pouvons distinguer cinq constructions qui englobent plus de 129 000 pieds carrés situées dans le périmètre de la parcelle et qui comprennent entre autres des zones de loisirs comme des jardins et des piscines.

Les architectes nous racontent que, suite à de nombreuses rénovations, le complexe a été construit en plusieurs phases. « Il présente un mélange de finitions, de meubles et d’éléments de décoration qui donnaient une image désordonnée et un style non défini à la société. » Souligent les concepteurs.

Le projet a été construit en différentes étapes, avec des procédures à diverses échelles et en ignorant au départ l’ampleur réelle de la rénovation de la fosse, mais avec une idée claire dès le début: éclaircir l’architecture existante et retrouver l’identité perdue de l’équipement.  
Pour cela, les architectes ont utilisé la couleur blancheainsi que des matériaux comme le bambou, la pierre de basalte (un minéral vernaculaire provenant de la région) et le verre. Ces matières ont été associées à des éléments colorés qui ponctuent l’ensemble et soulignent les traits caractéristiques du « Flamingo ». De cette façon, un plan directeur est établi pour les interventions futures.

Fluidité et simplicité

Le bâtiment principal, qui est également le bâtiment d’accès, englobe différents usages tels que le hall, le bar, le restaurant, les commerces, les espaces publics et les chambres de l’hôtel. Les façades est et sud ont des formes organiques et fluides tandis que sa façade ouest est plus régulière et orthogonale. « Nous avons conçu une extension dans son angle est-sud-ouest. L’objectif étant de générer une transition entre la façade organique et la façade régulière qui engendre à la fois un mur se terminant par la façade sud. Cette extension suit la nature de l’architecture existante, elle purifie ses ornements et génère des lignes horizontales pures créant une perception de masse et de vide. » Racontent les architectes.

Afin d’assurer l’intégrité et la continuité, la structure est en retrait par rapport au plan de la façade Les bandes horizontales ne constituent pas une simple présence, mais elles embrassent les différentes utilisations du bâtiment principal. Un commerce se trouve au niveau du sous-sol, tandis que le restaurant est au rez-de-chaussée. L’ensemble se dote également d’une terrasse couverte, située au premier étage.

A Ténérife, les architectes de Zooco Estudio ont accompli un travail minutieux qui pousse à la découverte.  

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio: ici.

Les photos: © Imagen Subliminal

Un sacré musée !

© Simona Rota

En Espagne, dans un contexte paysager unique, à seulement quelques kilomètres de la zone touristique de la Costa Adeje, l’architecte Fernando Menis a réalisé l’extension du musée des Arts sacrés ainsi que la réhabilitation de la place qui lui est annexée. Découverte d’un projet intemporel qui a reçu plusieurs prestigieuses distinctions.

Adeje est une commune espagnole située dans le sud-ouest de Tenerife, couronnée par le volcan du Teide, et clairsemée de villages typiques ainsi que de magnifiques paysages. La Plaza España est l’une des places importante de la localité, limitée par la présence d’un ravin, elle est dotée d’une vue imprenable sur les environs.

L’architecte Fernando Menis profite de la topographie du sol et insère son musée dans la roche alliant le béton brut et le basalte poli pour un résultat extraordinaire. L’entrée du musée se fait par la nouvelle place qui avec son allure minérale donne le ton. Sous cette dernière, se trouvent plusieurs espaces qui servent à accueillir diverses expositions.

Avec l’intervention de l’architecte, la Plaza España a pratiquement doublé de surface, le projet s’est également enrichi par la création d’une scène permanente pour les représentations et un espace destiné à des bureaux municipaux.

Dans cet environnement sauvage et typique, l’émergence d’un tel monolithe ne fait que renforcer le rapport entre l’architecture et son environnement. C’est une réalisation élégante qui loge astucieusement dans ce lieu unique et c’est à découvrir sans tarder.

© Simona Rota

© Simona Rota

© Simona Rota

Le site de Fernando Menis Architectes : ici.

Les photos : © Simona Rota

Quand le bois et le béton se rencontrent…

C’est un spectacle vivant qui s’offre via cet édifice grandiose aux nombreux visiteurs de Tenerife. Il s’agit du centre des arts dramatiques de la ville, un bâtiment massif où le bois et le béton se croisent dans un paysage agréable pour offrir un résultat remarquable…

Plus d’informations sur le projet ainsi que sur ses architectes : ici et .
La photo : © GPY Arquitectos.

Une façade perforée…

C’est en Espagne, à Tenerife que ce projet culturel a vu le jour. Placé sur une pente, comprenant un programme large (une bibliothèque publique, un centre d’art, une salle dédiée à la photographie), cette construction compacte a une particularité qui fait son charme. La façade perforée d’un certain nombre d’ouvertures irrégulières et dissemblables comme des pièces égarées d’un puzzle abstrait…

D’autres blogs qui ont parlé de cette construction: Archispass et ici.