Une façade perforée…

C’est en Espagne, à Tenerife que ce projet culturel a vu le jour. Placé sur une pente, comprenant un programme large (une bibliothèque publique, un centre d’art, une salle dédiée à la photographie), cette construction compacte a une particularité qui fait son charme. La façade perforée d’un certain nombre d’ouvertures irrégulières et dissemblables comme des pièces égarées d’un puzzle abstrait…

D’autres blogs qui ont parlé de cette construction: Archispass et ici.

4 réflexions sur « Une façade perforée… »

  1. Non, cette recherche d’effet type « pixelisation » ne me déplait pas.
    Mais le béton brut, iiiiiih!!!! :s
    Traité de cette manière, à titre perso, je ne trouve pas cela réussi.
    Nos bons vieux immeubles hausmanniens vieillissent mieux que ce genre de bâtiment…

  2. Oui, le béton brut est connu comme un matériau qui vieillit très mal, d’ailleurs certains y trouvent même un charme 🙂

Les commentaires sont fermés.