Archives par mot-clé : Patagonie

En Patagonie, Pablo Larroulet signe un projet remarquable

© Fernanda Del Villar

La Patagonie est l’une des destinations touristiques les plus importantes du Chili et du monde, une géographie qui vous frappe par son ampleur, sa nature sauvage et le lien qui se crée entre le visiteur et le paysage. C’est dans cet environnement lointain et authentique que l’architecte Pablo Larroulet vient de terminer son projet. Un ensemble aussi sobre qu’épuré qui interpelle tout visiteur.

Un hommage au paysage

Pablo Larroulet donne sa première impression du lieu: « La rencontre des éléments vous frappe à première vue, le lien entre l’eau et le glacier, la roche et la montagne, l’arbre et la terre; un contraste de matières, de formes et de couleurs, entre le solide et le liquide, entre les gorges de la montagne et la plaine de la vallée. » En effet, c’est dans les racines du lieu qui, selon l’auteur, réside le concept. Ce dernier croise la rencontre et le contraste pour engendrer une architecture émargeant de la terre et faisant partie de la nature, tout en rompant avec une grande douceur les formes qui s’élèvent comme des montagnes, des volcans et des glaciers à l’horizon de Puerto Natales. Le projet intitulé « Aka Patagonia » est donc un hommage au paysage.

L’ensemble est situé à Puerto Natales au sommet de la vallée au bout d’une pente douce avec des vues panoramiques, où l’horizon est brisé par les crêtes, les volcans, les montagnes et les glaciers. L’architecte nous détaille que le projet se compose de six modules contenant chacune des chambres doubles privées avec salle de bain et d’un module commun pour se détendre, se rencontrer et cuisiner.

Le lenga comme matériau phare

Les six entités préfabriquées en bois ont été construites dans un chantier naval puis assemblées sur place, stratégiquement positionnées pour encadrer les vues des différentes attractions naturelles et pour obtenir le maximum de lumière naturelle pendant la journée. L’ensemble de la construction a été construit sur pilotis pour avoir le plus faible impact sur le site. L’espace a été conçu pour que les clients puissent découvrir le flux continu de la nature, à l’intérieur comme à l’extérieur.

L’architecte chilien nous informe que le lenga (hêtre de la Terre de Feu ou hêtre blanc) est une espèce originaire de la région. Cette matière enveloppe le projet, même le toit, protégeant la structure des conditions météorologiques extrêmes. Le lenga a évolué pour se développer dans des endroits avec un sol pauvre, des climats froids et des vents forts, où aucune autre espèce ne peut généralement s’adapter. « Le vieillissement du matériau est un aspect clé du projet: réaliser une fusion entre l’environnement bâti et le paysage. Au fil du temps, l’architecture cherche à s’adapter à son environnement, sans compétition ni prétention, en en faisant partie. » Déclare Pablo Larroulet.

AKA Patagonia de l’architecte Pablo Larroulet constitue un merveilleux hommage au lieu tout en proposant une architecture sobre et subtile. Un projet remarquable à découvrir sans tarder!

© Fernanda Del Villar
© Fernanda Del Villar
© Fernanda Del Villar
© Fernanda Del Villar
© Fernanda Del Villar

Le site de Pablo Larroulet: ici. Instagram: @larrou_arq

Pour plus d’informations sur le projet, voir: ici. Les photos : © Fernanda Del Villar

La MD House, ou comment habiter le paysage

© Albano Garcia

Dans l’une des régions sauvages de Patagonie, avec vue sur la cathédrale d’un côté et le lac de Guiterraz de l’autre, la parcelle qui abrite la MD House crée une étonnante liaison avec son environnement. L’agence d’architecture d’Alric Galinez Architects utilise quelques prismes abstraits pour créer une ambiance particulière propre à cette résidence.

« En tant que concepteurs, nous sommes à la recherche d’un bâtiment dans lequel la présence humaine se manifeste par la géométrie abstraite qui en juxtaposition avec le paysage environnant améliore la nature. » Avec ces mots, l’architecte explique son projet, une idée qui s’est concrétisée par une charmante maison aux lignes géométriques qui habite le paysage.

Quand l’architecture et la nature s’accordent

La résidence est divisée en plusieurs entités connectées entre elles par des allées qui obligent le passage à l’extérieur. En conséquence, la nature fait partie intégrante de la maison qui devient un morceau du tableau avoisinant.

Cinq prismes s’éparpillent ainsi sur la parcelle et s’adaptant à la morphologie du terrain, leur toits faisant écho avec les pics et les montagnes de la Patagonie. Reliés par des couloirs, des escaliers ou des passerelles entièrement vitrées, ces boîtes fermées créent un incroyable contraste qui suit le rythme du paysage.

L’intérieur est épuré, la couleur blanche y domine et les détails sont soignés. Chaque volume peut être utilisé indépendamment de l’ensemble, une curiosité qui ravit les habitants des lieux.

Dans cet environnement idyllique, entre ciel et eau, la MD House est un petit joyau qui habite les lieux.  © Albano Garcia

© Albano Garcia

© Albano Garcia

Le site de l’agence d’architecture Alric Galinez Architects : ici.

Les photos: © Albano Garcia

En Patagonie, un hôtel signé Harald Opitz Jurgens

20-1

En pleine Patagonie Chilienne, sur une parcelle qui domine la ville de Puerto Varas, les architectes Harald Opitz Jurgens ont réalisé un original hôtel qui respecte son environnement. La construction est captivante et la nature environnante est préservée.

C’est dans la province de Llanquihue, sur les hauteurs de la ville de Puerto Varas, que se trouve le projet. Il s’agit d’un hôtel qui s’étend sur un terrain de 14.000 m2 et épouse une pente raide. Dans cet environnement privilégié, l’existence de quatre arbres millénaires, change la donne, l’architecte choisit de garder ces derniers et les inclure dans l’étude de la construction.

Le bâtiment est principalement constitué de deux matériaux, l’acier et le béton. Pour l’isolation acoustique un système de double mur avec du béton cellulaire a été utilisé. Néanmoins, le recourt au chauffage géothermique reste la grande nouveauté.

Le projet réutilise quelques éléments existants sur le site comme les clôtures qui grâce à des solutions subtiles sont incorporés dans la construction neuve pour lui donner une  allure différente.

Le revêtement des façades comporte des barreaux de fer ainsi que des pièces en bois recueillis sur le terrain. L’ensemble est sobre, innovant et fonctionnel. C’est un projet qui s’inscrit dans la durée et c’est à découvrir sans tarder…

20-2

 

20-4

20-3

20-5

Les photos : © Francisco Negroni