A Milan, une passerelle transsensorielle signée noa*

© Alex Filz

Cette année , à l’occasion du FuoriSalone de Milan, les visiteurs ont pu admirer une passerelle transsensorielle éphémère que l’agence noa* a réalisé au sein de l’université de Milan. Une œuvre singulière qui a fait sensation.

Lumière et paysage

L’architecture et les gens sont étroitement liés et à travers la création d’un espace. Ainsi, la connexion entre les individus au sein de cet espace est encouragée. C’est le concept qui a poussé noa* à concevoir son installation. L’idée propose une sorte de lumière et de son paysage, un ensemble dynamique qui accueille les visiteurs à leur entrée dans l’exposition.

De chaque côté de la porte, une couronne de faisceaux lumineux structurels s’ouvre, chacun à différentes hauteurs, amplifiant visuellement la séquence du portique du XVIIe siècle qui sert comme paramètre pour l’installation, nous racontent les architectes. Le résultat est une œuvre sculpturale qui combine divers éléments, dont la lumière, le son et le mouvement, en dialogue direct avec les personnes et avec l’espace.

Les architectes nous racontent que les faisceaux lumineux créent des relations, construisant des « ponts » entre les gens. « La lumière réagit à la présence des visiteurs et interprète en même temps la façon dont ils se rapportent à un autre. » Par un mécanisme « transsensoriel », une partition légère et musicale est créée qui n’est pas non seulement étroitement liée à la masse et au volume, mais elle devient aussi le moteur de l’installation. Le résultat est une chorégraphie originale et unique de lumière et de son, qui enrichit le parcours émotionnel des visiteurs.

D’acier et de LED

Les 34 faisceaux formant la couronne de lumière de part et d’autre de l’entrée sont constitués d’acier inoxydable et recouvert de miroir, amplifiant la présence des personnes et englobant l’espace qui les entoure. Chaque élément varie en hauteur de 2,50 m à 4 m et possède une section triangulaire de 7×7 cm² . La compétence technique et le savoir-faire de l’entreprise sud-tyrolienne EWO ont permis de traduire le concept d’interactivité en un système fonctionnel de lumière et de technologie. Les faisceaux lumineux en acier sont éclairés par des unités LED qui sont installées verticalement et équipées d’une technologie anti-éblouissement innovante appelée ewoLightTile. Quant au son, celui de Ebner Film + Music, il a été spécialement conçu pour cette installation et programmé pour réagir à la diversité des situations détectées par les capteurs. L’ensemble est réglementé par des haut-parleurs placés dans l’espace d’exposition de l’installation, tandis que les capteurs qui contrôlent la lumière et le son en fonction des interactions entre les personnes, sont répartis le long les 34 poutres.

A Milan, l’installation de noa* constitue une belle expérience sensorielle à découvrir sans tarder !

© Alex Filz
© Alex Filz
© Alex Filz
© Alex Filz

Le site de noa* : ici.

Les photos : © Alex Filz