Vers la façade nouvelle génération?

@DKS

Et si l’enveloppe d’un édifice était capable de maintenir le confort thermique comme la peau humaine en utilisant des matériaux écologiques et les dernières nouveautés technologiques ?

C’est l’idée de Doris Kim Sung, une étudiante en biologie devenue architecte qui a consacré ses études aux matériaux intelligents et leur réaction vis-à-vis aux changements de température.

Le prototype a été présenté au public via une installation artistique à Los Angeles. Les visiteurs peuvent expérimenter l’efficacité d’une géante sculpture composée de deux fines couches de métal qui se dilatent et se contractent en réponse à la température et à des rythmes différents. L’ensemble, inspiré de la peau humaine première ligne de défense pour le corps suivant sa créatrice, a offert à tous les curieux présents un spectacle technologique unique dans son genre.

Ainsi, le dynamisme et la réactivité des matériaux ont prouvé la possibilité de leur utilisation dans des domaines différents et surtout en bâtiment.

Les futures façades des constructions dotées de matériaux intelligents réagissant comme la peau humaine et maintenant la température constante constitueraient donc une avancée technologique qui si elle se réalisera à de grandes échelles, elle bouleversera le monde de l’architecture…

Pour plus d’informations, voir : ici.

Un film explicatif se trouve également : ici.

2 réflexions sur « Vers la façade nouvelle génération? »

  1. Alors ça, c’est vraiment fabuleux! Quand je pense aux économies d’énergie que ce type de revêtements pourraient générer s’ils venaient à se démocratiser, cela serait colossal !

Les commentaires sont fermés.