Archives par mot-clé : Eduardo Sáinz Márquez

Quand l’architecture retourne vers le passé

01_umaum@HaruoMikami

Au sud de Brasilia, l’agence d’architecture 1:1 a réalisé une entrée originale pour l’un des centres commerciaux les plus récents. Un projet simple qui puise dans l’architecture traditionnelle du pays pour magnifier l’ensemble.

Eduardo Sáinz Márquez and Lilian Glayna sont deux jeunes architectes qui ont fondé ensembles le studio umaum arquitetura (1:1). Leurs projets qui se déploient sur de petites échelles, se dotent souvent d’univers à la fois sobres et raffinés.

Il s’agit ici de l’entrée d’un centre commercial où les architectes ont œuvré avec finesse. Dans un pays où l’architecture connaît une grande tradition, travailler pour parfaire l’entrée d’un lieu de shopping – considéré comme l’un des temples de la société moderne – tout en produisant une intéressante architecture loin du kitch et des standards internationaux, est un défi difficile.

Pour parvenir à exprimer leur idée qui consistait dès le départ à rendre hommage à la tradition architecturale de leur pays tout en restant dans des budgets raisonnables, les architectes ont choisi le corten, matériau rebelle connu par son effet visuel saisissant qui une fois rouillé devient comme le bois, il est capable de s’insérer dans tous les contextes et il est reconnu par son lent vieillissement. Combiné avec la pierre et le verre, la pièce sculpturale qui en résulte n’est qu’un clin d’œil à l’architecture des années vingt utilisée largement dans le pays. Comparé parfois à l’architecture indienne ou arabe, cet élément – qui n’est que la porte d’entrée du centre commercial – d’où émane un jeu subtil d’ombre et de lumière devient le pivot de l’ensemble de la composition.

C’est un lieu transitoire qui pousse par son univers singulier le visiteur pressé de faire ses courses à prendre un moment et contempler autour.

02_umaum@HaruoMikami

03_umaum@HaruoMikami

Le site de l’agence d’architecture 1:1 : ici.

Les photos : © Haruo Mikami