Archives du mot-clé CA’ Architectes

En Corse, CGZ architecture et CA’ Architectes créent un joli bijou

© Lea Eouzan

Dans le programme de la restructuration de l’école maternelle-primaire du groupe scolaire Joseph Calloni, les deux agences corses CGZ Architecture (Pascale Gandoin de Zerbi et Julien Casalta)  et CA’ Architectes (Raphaëlle Davin et Sébastien Celeri) viennent de créer un gracieux projet. La frugalité de la forme se croise ainsi avec la sobriété de la texture pour un résultat à la fois plastique et accueillant.

Le groupe scolaire Joseph Calloni du quartier Lupinu de Bastia se caractérise par son architecture typique des années soixante où des entités massives s’associent pour former un volume simple et compact. Dans le cadre d’une restructuration générale de l’édifice et pour faciliter l’accès à l’équipement culturel, la ville de Bastia a décidé de doter ce dernier par une véritable entrée. Cette dernière saura mettre en valeur l’ensemble tout en créant un joli lien spatial avec l’existant.

La nouvelle entrée de l’école maternelle-primaire se loge dans un interstice composé par la jonction de deux volumes existants. Non seulement le projet profite du contexte pour mieux s’installer mais il joue avec les perspectives pour mieux exister. Les architectes, avec une infinie justesse ont réussi de glisser un volume entièrement revêtu en tôle perforée dans un environnement marqué par le béton. Le contraste est tout simplement saisissant.

La nouvelle entrée est très pratique surtout pour les parents accompagnant leurs enfants. L’établissement est également accessible aux personnes à mobilité réduite. Le projet filtre la lumière tout en enrichissant l’ensemble. La couleur blanche lui procure un côté à la fois épuré et sobre. Une certaine élégance se dégage ainsi de l’ensemble.

 © Lea Eouzan
© Lea Eouzan
 © Lea Eouzan
© Lea Eouzan
 © Lea Eouzan
© Lea Eouzan
 © Lea Eouzan
© Lea Eouzan
 © Lea Eouzan
© Lea Eouzan

Le site de CGZ Architecture: ici.

Le site de CA’ Architectes: ici.

Les photos :  © Lea Eouzan

Revalorisation de l’entrée de ville de Calvi

CA’ Architectes et Line UP Architecture

Un appel à idée pour la valorisation de l’entrée de ville de Calvi pousse deux agences d’architecture, l’une établie en Corse (CA’ Architectes) et l’autre à Rennes (Line UP Architecture) d’unir leurs connaissances pour se lancer dans une délicieuse aventure, celle d’un partenariat satisfaisant qui continuera probablement dans d’autres constructions.

Ils se sont croisés sur Twitter sur les fils où les architectes ou bien les curieux de l’architecture postent leurs liens, échangent, critiquent ou tout simplement racontent l’architecture. Et depuis, petit à petit, l’envie de s’unir pour répondre à un appel à idée a pris le chemin. Le virtuel est devenu réalité et le concours a occupé leur quotidien.

Une fructueuse collaboration

Début 2015, dans le cadre du développement et de la requalification de l’entrée de ville, la commune de Calvi a lancé un appel d’offre public qui a été remporté par les architectes Sébastien Celeri et Raphaëlle Davin (CA’ Architectes) en collaboration avec Alexandre Plantady et Chloé Lauriot Prévost (Line UP Architecture).

C’est un projet complexe qui nécessite non seulement une étude approfondie de la région mais également la finesse de la préservation du patrimoine existant qui devrait s’accorder avec l’innovation architecturale proposée. Un travail de longue haleine qui a abouti à un projet raccordant les diverses échelles avec justesse.

« S’il n’est pas réellement question de création de ville ex-nihilo, il n’en demeure pas moins que le foncier à valoriser devra prendre en compte l’échelle d’un quartier à part entière, le long du littoral. L’enjeu est de taille, puisqu’il s’agit de renouveler l’image du front maritime de Calvi, en s’inscrivant dans les spécificités de son relief, en jouant d’ingéniosité, tout en préservant la position magistrale de la Citadelle, patrimoine remarquable de la ville. » Racontent les architectes.

En créant deux places publiques l’une ouverte sur la mer et l’autre traversant la rue et communicante avec le nouveau quartier à devenir, le projet consiste d’une part à redorer la fonction de la gare et d’autre part à morceler la marche en ville. Ainsi, l’habitant ou le touriste goûte pleinement aux adorables tableaux qu’offre la nature environnante comme la citadelle, le port ou la mer.

Quand l’ancien et le nouveau se complètent

La manière dont les architectes ont analysé l’ensemble reprend les codes de la ville méditerranéenne ancienne et tout en les adaptant aux nécessités d’aujourd’hui ils créent un projet en adéquation avec l’existant. En conséquence, un véritable quartier qui suit la déclivité naturelle et valorise la ville a été proposé. Une conception qui met l’utilisateur au centre même de l’espace public tout en assurant une meilleure qualité de vie à tous.

Concernant la Place du Marché ainsi que celle du Guadellu (entourée par des logements), les architectes ont proposé un traitement de surface ainsi qu’un mobilier adéquat en prolongation avec le reste sans heurter l’existant. Tout a été pensé pour continuer l’histoire de la ville et l’améliorer.

Organiser l’espace public et garantir l’appropriation de cette dernière de la part de ses utilisateurs n’est pas une mince affaire, les deux agences d’architecture ont non seulement réussi leur conception mais ils l’ont appuyé par plusieurs dispositifs concernant les risques naturels. De même, pallier aux risques d’inondation ainsi que celles de feux était l’un des soucis des architectes pour une ville à la fois durable et respectueuse de son environnement. Une multitude de petits détails qui font un projet entier et qui accompagnera remarquablement le renouvellement urbain de Calvi.

Vue basse Piazza
CA’ Architectes et Line UP Architecture
Vue gare Parvis
CA’ Architectes et Line UP Architecture
Vue haute Pergola
CA’ Architectes et Line UP Architecture

Les sites de CA’ Architectes et de Line UP Architecture : ici et là.

Les images : © CA’ Architectes et Line UP Architecture