Archives par mot-clé : Ruinelli Associati Architetti

La Casa Castasegna ou l’exercice de construire sur la pente

© R.Feiner

L’une des proncipales caractéristiques de la Casa Castasegna c’est la façon dont les architectes de l’agence Ruinelli Associati Architetti ont abordé le sujet, sans oublier le lien que la résidence entretient entre intérieur et extérieur.

Lumineuse et généreuse

C’est à Castasegna, l’ancienne commune suisse du canton des Grisons, que les architectes de l’agence Ruinelli Associati Architetti ont accompli leur projet. Il s’agit d’une charmante maison familiale qui habite la pente.

Le bâtiment est massif, longiligne et étroit. Son emplacement qui épouse la pente et l’ancre dans la terre accentue l’inclinaison de son toit qui se soulève pour donner au front principal une forme élancée. Les façades sont réalisées d’une manière cohérente où les ouvertures amènent une grande luminosité à l’intérieur. La robustesse de la bâtisse provient de la surface légère de plâtre monocouche appliqué et lavé à la main.

A l’intérieur, les escaliers et le passage déterminent une cavité qui permet de définir le bâtiment dans sa longueur ainsi que sa hauteur. Malgré sa distribution simple et ses petites pièces, les intérieurs sont lumineux. La construction de base s’éloigne de l’archétype du mur de pleine épaisseur et utilise la brique avec sa grande capacité structurelle et isolante.

Le souci du détail

Les dalles de béton apparentes, les sols en ciment mélangés et les finitions montrent un souci du détail qu’il est important de mettre en avant. Selon les architecte, la cuisine est conçue pour être un laboratoire, en béton noir construit et coulé sur place. Une originalité qui participe à la singularité du projet. La maison est construite avec des ressources financières limitées, en utilisant des matières premières. En effet, le petit budget dont disposaient les propriétaires ne semble pas impacter la qualité architecturale. Cette dernière croise astucieusement les formes simples, le souci du détail et le soin accordé à l’artisanat. Un projet singulier à découvrir sans tarder.

© K.Deer
© R.Feiner
© R.Feiner
© R.Feiner

Le site de Ruinelli Associati Architetti : ici.

Les photos : © Ruinelli Associati Architetti 

D’une ancienne ferme en une élégante résidence

© Ruinelli Associati Architetti

En Italie, Ruinelli Associati Architetti a réalisé la réhabilitation d’une grange ainsi que la reconstruction d’une partie en habitation. Le résultat est séduisant.

Le projet est constitué de deux parties distinctes, tout d’abord la reconversion d’une grange avec un grenier à foin en une résidence familiale et la reconstruction d’un bâtiment de ferme adjacent mais indépendant, utilisé à l’origine pour la production de fromage.

Garder l’harmonie du complexe agricole

Selon les architectes, le concept relie les deux petites structures à travers un passage creusé rendu invisible de l’extérieur afin de ne pas perturber l’harmonie du complexe agricole. Les deux entités sont traitées de manière autonome, malgré un certain nombre de caractéristiques leur permettant d’être considérées comme un seul projet. Donnons par exemple le revêtement de sol que les deux  ont en commun.

La distinction entre les volumes réside principalement dans le sentiment que l’espace interne et les matériaux communiquent au visiteur. La grange a une base en pierre, renforcée, enduite de chaux et de ciment et finie avec de la chaux mélangée avec du sable très fin. L’étage supérieur est un grenier à foin en rondins imbriqués dans lequel une pièce en mélèze massive a été insérée, reprenant ainsi l’essence du style des constructions locales. La porte du grenier à foin, qui comportait à l’origine deux panneaux, a été réinterprétée comme une grande porte-fenêtre en mélèze et comme toutes les portes et fenêtres de la grange, elle peut être fermée par un panneau coulissant en bois sculpté. Les portes et les fenêtres restantes ont été créées avec un minimum d’interférences sur les assemblages.

Le béton dans toute sa splendeur

Le bâtiment de ferme a conservé sa position et sa structure d’origine, le mur de pierre en plâtre a été remplacé par un nouveau mur en béton, isolé et en plâtre. L’intérieur est en béton apparent obtenu à l’aide de ciment blanc. Le coffrage est constitué de planches de bois sciées de différentes épaisseurs comprises entre 12 et 15 cm. Les fenêtres font écho aux ouvertures originales mais elle sont plus petites en taille à l’exception d’une grande ouverture située côté ouest et offrant une vue magnifique sur le lac Maloja.

Toutes les boiseries sont en chêne, il s’agit, selon les architectes, d’une combinaison qui fonctionne mieux avec le béton ainsi que le mélèze. L’extérieur est enduit de chaux et de ciment, marqué le lendemain de son application pour lui donner l’aspect brut des maisons de montagne. Les volets extérieurs sont en métal. Le revêtement de sol continu des deux structures est en béton battu, obtenu en ajoutant du marbre en poudre et imprégné de savon de Marseille.

La nouvelle construction va de pair avec la réhabilitation de l’ancienne grange, un travail d’orfèvre que l’agence Ruinelli Associati Architetti a accompli avec tact. Le résultat est subtil.

© Ruinelli Associati Architetti
© Ruinelli Associati Architetti
© Ruinelli Associati Architetti
© Ruinelli Associati Architetti

Le site de Ruinelli Associati Architetti : ici.

Les photos : © Ruinelli Associati Architetti