Archives par mot-clé : pâtisserie

De couleur rose…

© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

Baptisée « Nanan » (en français bonbon), il s’agit d’une pâtisserie qui vient d’ouvrir ses portes à Wroclaw, en Pologne. Les architectes de Buck Studio proposent ici au visiteur un univers de couleur rose qui pousse à la découverte.

Visuel et gustatif

C’est une découverte à la fois gustative et artistique qu’offre la nouvelle pâtisserie polonaise située en plein cœur historique de Wroclaw. Tout d’abord son nom ensuite le décor et finalement les pâtisseries. Ces dernières finement décorées prennent place dans un environnement sobre, minimaliste et subtil.

La spécialité de cette boutique est l’éclair qui a donné l’inspiration de l’aménagement intérieur à l’architecte. Ainsi, les éclairs mais aussi les macarons, les pralines ou les profiteroles sont exposés dans le comptoir central de forme ovale à travers un présentoir qui ressemble plutôt à une vitrine de bijouterie. Le positionnement de ce dernier offre aux clients un espace fluide pour pouvoir choisir librement ou admirer tout simplement les douceurs présentées.

Jusqu’aux moindres détails

Les gâteaux ont également inspiré la création des lampes et d’autres détails tels que les poignées de porte, les cintres, les miroirs et même les perforations en tôle. Le motif s’est aussi naturellement prêté à l’identification visuelle de la confiserie. Le lieu possède des murs de velours roses avec des ouvertures qui font une référence subtile à la forme et à la texture de la pâtisserie. Combiné avec de délicats détails en bronze brillant, les comptoirs en marbre rose, les revêtements en chêne naturel et les parquets également en chêne créent une atmosphère féerique.

Dans cette création, l’impact visuel et très important, la boutique montre que même les éclairs peuvent constituer une inspiration pour la création d’un univers entier. C’est également un excellent exemple de la conception commerciale à la fois vivante et significative de nos jours. Comme le goût et les couleurs ne se choisissent pas selon les critères rationnelles, certains vont adorer cet univers rose, d’autres les gâteaux présentés ou d’autres encore les deux. Et si on allait à Wroclaw pour goûter ces délices?

© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki
© PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

Le site de l’agence d’architecture Buck Studio : ici.

Les photos: © PION Basia Kuligowska, Przemysław Nieciecki

L’originale « Katsutadai House »

© Daici Ano
© Daici Ano

Il s’agit d’une résidence ainsi qu’une pâtisserie réalisées par l’agence d’architecture japonaise Yuko Nagayama & Associates. Situé au Japon, dans la préfecture de Chiba, l’ensemble est atypique grâce à son étage fantôme situé entre le premier et le troisième niveau. Une curiosité qui vaut le détour.

Nous avons l’impression que la maison flotte au-dessus de la pâtisserie. Il s’agit d’une belle astuce utilisée par les architectes de l’agence Yuko Nagayama & Associates dans la conception de ce projet. En effet, le plafond de la boutique qui est en verre va éclairer l’étage inférieur qui se trouve au rez-de-chaussée tout en isolant ce dernier du reste de la résidence.

Deux en un

Le long de la rue, le mur de la boutique s’élève à 1,8 mètres de haut. La grande ouverture qui donne directement vers l’extérieur crée une grande interaction entre l’intérieur et l’extérieur. Une fois le mur franchi, le passant se trouve au sein de la pâtisserie.

Dans la conception même de son architecture, cette maison explore la fine relation entre deux entités différentes qui forment une seule construction. La sensation du vide créée entre les deux volumes scinde visuellement ces deux derniers tout en gardant leur unité.

Selon les architectes, les propriétaires étaient dès le départ très sensibles vis-à-vis des nuisances causées par la rue adjacente. De même ils ont souhaité une habitation lumineuse tout en étant fermée vers l’extérieur. Le projet constituait un espace devant s’ouvrir au public et un autre complètement privé. Un défi que les architectes ont relevé avec brio dont le résultat a convaincu les utilisateurs des lieux.

Comme une boîte à trésor, la maison qui se hisse sur la boutique est enveloppée de murs en béton qui lui procurent une grande intimité. L’intérieur est épuré, la couleur blanche y est omniprésente. La présence du bois procure une douce sensation de chaleur. A l’inverse de ce que l’on puisse penser, les diverses pièces sont lumineuses et les ouvertures malicieusement étudiées pour pouvoir éclairer sans dévoiler.

Un projet qui revient à sa manière sur la relation entre commerce et habitation.

© Daici Ano
© Daici Ano
© Daici Ano
© Daici Ano
© Daici Ano
© Daici Ano

Le site de Yuko Nagayama & Associates : ici.

Les photos: © Daici Ano