Archives du mot-clé Montparnasse

« Montparnasse 1900 – 1930 Art Nouveau – Art Déco » vient de paraître

 

©France de Griessen

Dédiée à l’Art Nouveau ainsi qu’à l’Art Déco, la collection qui explore  le  patrimoine  architectural  1900-1930  des quartiers  de  Paris, des communes proches mais aussi des  villes  balnéaires vient de s’enrichir d’un nouveau dernier : « Montparnasse 1900 – 1930 Art Nouveau – Art Déco ». Un ouvrage qui vaut le détour !

Des symboles

Après la Première Guerre mondiale, Montparnasse a détrôné Montmartre en devenant le nouveau carrefour du monde artistique. Le visiteur qui se balade aujourd’hui, rencontre des lieux cosmopolites et festifs de l’époque comme La Coupole, La Closerie des Lilas, La Rotonde, Le Dôme, devenus au fil du temps des symboles. Une époque qui s’est caractérisée aussi par son architecture, tout d’abord, l’Art Nouveau, avant 1914, puis l’Art Déco, deux mouvements artistiques qui ont accompagné l’effervescence culturelle de ce quartier.

Le livre cherche à reconstituer la mémoire des grands hommes comme Man Ray, Picasso, Modigliani, Hemingway, Kiki la reine de Montparnasse, Joséphine Baker qui sont passés par ce quartier. L’architecture a une grande présence dans ce morceau de ville qui a connu autrefois des réalisations comme l’immeuble à gradins de la rue Vavin, la tombe en mosaïques étincelantes de la famille Wallon, les couples lascifs d’Emile  Derré, les  portes fantastiques d’Eugène Petit ou encore la forêt de métal de Notre-Dame-du-Travail ou encore les exemples qui surgissent après la guerre comme les aménagements élégants de Rob Mallet-Stevens, les vitraux de Louis Barillet, les pavements en mosaïque des brasseries, les piliers peints de La Coupole, les audacieuses verrières des ateliers d’artistes.

Des détails

De même, l’ouvrage s’intéresse au succès des bars, cafés et restaurants, une renommée qui est souvent liée à la mode du moment, le lecteur peut donc découvrir au fil des pages des exemples précis ainsi que des détails comme la Brasserie Mollard ou la Taverne Pousset, deux réalisations d’Edouard Niermans ou le célèbre Maxim’s de Louis Marnez ou encore le Café de Paris par Henri Sauvage.

L’amoureux d’architecture qui feuillette ce livre découvre avec satisfaction non seulement le nom des architectes mais également leur rôle dans la mutation du quartier. Mis en avant par les photographies de France de Griessen, signé de Maurice Culot et de Patrice Maire c’est tout un pan de l’histoire parisienne de la première moitié du XXe siècle qui surgit au fil des pages.

©France de Griessen
©France de Griessen
©France de Griessen
©France de Griessen
©France de Griessen
©France de Griessen
©France de Griessen
©France de Griessen

Autour de Montparnasse…

Est-ce qu’on a pensé un jour se promener dans le quartier où se trouve la tour Montparnasse ?Une récente promenade m’a amenée dans ce quartier qui est toujours présenté comme un quartier de passage vu la présence de sa gare.

On ne peut pas situer l’architecture de ce quartier à une époque définie tellement le mélange des genres, des couleurs et des styles est frappant. On peut trouver sur quelques murs décrépis une signature qui date des alentours de 1910, des détails qui ne tromperont pas les spécialistes et qui situeront tel ou tel immeuble dans le temps. A part ça, il y a une accumulation hasardeuse de bâtiments de tout genre, un ensemble qu’on ne peut pas qualifier de cohérent, tellement la différence est grande et visible.
Entre la tour Montparnasse qui date de 1972, la gare, quelques annexes qui datent de 1995, les barres qui se trouvent juste en face, les habitations anciennes de quatre étages qui, nous racontent l’ancienne histoire de ce quartier, tout un monde de découvertes, de matériaux de constructions et de couleurs. Un univers décalé, agréable pour certains et repoussant pour d’autres.
Quelques images, quelques détails d’un passage éclair dans un quartier qui a connu une histoire beaucoup plus glorieuse qu’aujourd’hui…
























D’autres photos de ce quartier se trouvent sur ma galerie publique : ici.