Archives par mot-clé : dome

Un dôme comme maison?

Bien qu’il s’agisse d’une forme souvent utilisée en architecture traditionnelle, cette maison familiale, conçue par Patrick Marsilli, est une originalité à découvrir. Aujourd’hui, cette construction est connue par ses qualités énergétiques, son côté inédit, sa forme et ses matériaux utilisés. Construite complètement en bois, utilisant le liège comme matière isolante, en plus de sa forme qui lui procure une plus grande facilité d’exposition au soleil, on lui trouve des qualités mécaniques qui la font tourner suivant la lumière, tout en profitant du paysage environnant. Aujourd’hui, à l’heure du respect de l’environnement, cette maison pourrait attirer les admirateurs du monde entier…

Pour plus de photos et d’informations voir: ici.

Artificiel…

Du sable fin, de magnifiques cocotiers, une mer bleu et calme, une température de 30°C pour toute l’année, ça pourrait être le rêve de certains d’entre vous. Il se trouve que ce rêve a été réalisé dans un pays où la température peut changer et friser le zéro, où les cocotiers ne vivent pas toute l’année et les eaux de l’océan sont chaotiques. Mais tout ce décor est bien sûr artificiel, il se trouve sous un énorme dôme, la ville concernée c’est Miyazaki et le pays c’est le Japon…

D’autres blogs qui ont parlé de cette construction: ici.

"Concrete pod"

La technologie du béton prend un nouveau et étonnant saut. Avec ce projet artistique, l’architecte japonais Kazuya Morita réussit une réalisation actuelle en appliquant l’art traditionnel japonais connu sous le nom de sakan.



Le secret de cette petite structure remarquable se situe dans son matériel et sa construction. Le béton utilisé est une combinaison du ciment blanc, du fibre d’agrégat et de verre légère.

Ce mélange est appliqué sur un moule, par des plâtriers, suivant la méthode ancienne japonaise.
Les perforations ont été créées en attachant des anneaux de « styrofoam » au moule principal en forme de dôme.

Le résultat est une structure d’immense beauté et simplicité. L’épaisseur de la peau est seulement 15mm avec un diamètre total de 1.7m , proportions comparables à ceux d’une coquille d’oeuf de poule, selon l’architecte. Pourtant cette coquille d’oeuf est immensément forte et peut facilement soutenir le poids d’une personne. Placée sur un tapis, ou dans le jardin, la cosse devient une enclave tranquille pour la contemplation ou le jeu…

via: Kazuya Morita