Archives par mot-clé : pergola

La maison sur la colline, un petit bijou signé Dario Castellino

© Dario Castellino

En Italie, dans la petite commune de San Michele di Vignolo, l’architecte Dario Castellino a réalisé une charmante maison à la vue imprenable, aux traits fins et aux lignes pures.

Construire et préserver

Dario Castellino nous raconte que l’intervention est située à San Michele di Vignolo sur un lot triangulaire qui borde la route municipale en amont et en aval tandis que du troisième côté, elle se trouvé à côté d’une propriété privée. Le terrain vallonné contient des pentes raides qui mènent vers la vallée et une zone plate qui va vers la montagne. Sur cette partie plate, il y avait trois anciens bâtiments ruraux abandonnés sans valeur architecturale historique. C’est dans ce cadre hétéroclite que les propriétaires souhaitaient construire une nouvelle maison.

Le projet de la maison sur la colline fait ainsi partie d’un plan de relance qui impliquait une nouvelle construction tout en apportant des changements sur le bâtiment rural existant situé au sud. Construire et préserver était donc le but recherché par l’architecte. L’immeuble entretenu et récupéré est réparti sur trois étages. Nous pouvons y trouver un rez-de-chaussée au niveau de la cour, un premier étage avec accès extérieur par escalier et balcon et une cave accessible de l’intérieur du rez-de-chaussée. Le toit en bois est à deux pans, les murs sont porteurs et sont en maçonnerie mixte, tandis que les plafonds entre le rez-de-chaussée et le premier étage sont composés en partie en poutres et en tuiles. L’intervention de l’architecte est plutôt conservatrice, elle libère le noyau le plus ancien, consolide les murs et reprend la toiture. Cette dernière garde son ossature bois et son manteau en tuiles marseillaises. L’accès au premier étage est garanti par un nouvel escalier extérieur en bois similaire à l’existant.

Relier le passé et le présent

La nouvelle construction se compose de deux volumes placés côte à côte, l’un comprend le séjour et l’autre le coin nuit. Tous les deux comportent des toits en bois et des vieux tuiles similaires à celles des maisons environnantes. L’ensemble de la structure repose sur des piliers en bois qui évitent ceux en béton utilisés pour le soutènement. Quant aux murs, ils sont fabriqués de sorte à réduire autant que possible l’impact environnemental.

Les nouveaux volumes s’inspirent des constructions environnantes, tant par leur orientation que par la forme du bâti. Entre les deux entités, se trouve une charmante galerie ouverte recouverte d’une pergola avec des poutres en bois recyclé sur lesquelles une superbe glycine a été plantée. L’ensemble apporte de l’ombre les jours de grande chaleur. Dario Castellino connu par ses divers projets résidentiels, a, encore une fois, réalisé un petit bijou qui relie brillamment le passé et le présent. C’est une réalisation remarquable à découvrir sans tarder !

© Dario Castellino
© Dario Castellino
© Dario Castellino
© Dario Castellino

Le site de Dario Castellino : ici.

Les photos: © Dario Castellino

Le cœur d’Adra revit grâce à l’aménagement d’un espace public

Photographs: © Miguel de Guzmán

En Andalousie, les architectes de l’agence EX architects en collaboration avec Antonio Garcia Perez Architects et Cruz y Pérez Arquitectos ont remporté le premier prix du projet de construction d’un kiosque de café situé au cœur de la ville. Une coquette construction a ainsi vu le jour.

La ville d’Adra est une ville balnéaire située dans le sud de l’Espagne, elle donne sur la mer Méditerranée. Dans le quartier le plus animé de la cité, les autorités ont entrepris de construire un café qu’ils ont mandaté aux architectes de l’agence EX architects.

En raison de la circulation habituelle à travers cette esplanade et tout en essayant de ne pas perturber le flux des passants, le projet a été divisé en deux parties distinctes. Comme un élément de liaison entre ces dernières, la terrasse est recouverte par une pergola qui s’accorde avec la végétation existante de l’esplanade.

La forme sinusoïdale de l’ombrière suit la circulation des piétons dans le quartier et outre la liaison entre deux entités, elle fournit de l’ombre dans les périodes les plus chaudes de l’année où la vigne est la plus étoffée.

A Adra, autour du café de la place, les poutres en bois lamellé se croisent, se touchent et se superposent pour former la gracieuse toile qui fait désormais partie du paysage. Griffée EX architects, le café ainsi que la pergola qui l’entoure égayent l’espace public au cœur de la ville.

© Miguel de Guzmán © Miguel de Guzmán

Le site de l’agence d’architecture EX architects: ici.

Photographs:© Miguel de Guzmán