Archives par mot-clé : CplusC

En Australie, une impressionnante maison signée CplusC

© Murray Fredericks

C’est une charmante résidence familiale située non loin de la fameuse plage de Bondi en Australie. Une intelligente conception que les architectes de l’agence CplusC ont accompli avec tact.

Aux multiples qualités

La superbe résidence familiale située au nord de Bondi a été conçue pour faciliter les réceptions et les moments en famille. Le site est étroit et comporte plusieurs difficultés auxquelles les architectes ont fait face avec rigueur. En effet, en privilégiant leur engagement en faveur de la conception solaire passive et de la lumière naturelle, ils ont crée un projet singulier aux multiples qualités.

En raison de la nature du site, la planification et la gestion du temps étaient essentielles à la bonne marche du projet. Conceptuellement, la planification spatiale de la maison sépare les espaces sociaux et familiaux. Au rez-de-chaussée, nous pouvons trouver, la cuisine, le salon, la salle à manger et les espaces extérieurs interconnectés qui créent une belle connexion avec le site. Une piscine hors sol qui partage un mur avec les espaces sociaux agit comme un lien visuel entre les espaces intérieurs et extérieurs, réfractant la lumière naturelle dans toute la maison.

La piscine a été conçue à l’origine comme une structure entièrement en béton et a été ajustée pour intégrer le mur en acrylique une fois la construction commencée. Selon les architectes, un large éventail de métiers a été impliqué dans la construction de la piscine, y compris des sous-traitants spécialisés. Le mur en acrylique exigeait que l’imperméabilisation soit discrètement intégrée aux panneaux et aux colonnes structurelles pour donner un effet visuel lisse. Cela a donc nécessité un haut degré de coordination et de négociation, car les tolérances étaient très strictes.

Le béton, le bois et l’acier

À l’étage, les chambres donnent sur un espace vert privé sous forme de jardin vertical. Les lits de plantation personnalisés, qui sont entièrement raccordés, entretenus d’eux-mêmes et éclairés par LED, garantissent l’intimité des voisins et font écran avec l’extérieur. C’était la première fois que l’agence utilisait des écrans étanches comme matériau de façade et un certain nombre d’expériences sur site étaient nécessaires pour déterminer la meilleure méthode d’assemblage et de fixation. Les panneaux nécessitaient un niveau de préparation élevé avant l’installation, pré-percer les trous pour fixer les panneaux personnalisés sur le côté avec des vis à double filetage. En plus de résoudre les problèmes de l’intimité, les écrans de plantation offrent des possibilités supplémentaires d’aménagement paysager sur un site étroit.

Le système domotique intègre un précepte entièrement programmable. Le propriétaire est en mesure de choisir parmi une large gamme de paramètres audio et d’éclairage préprogrammés, ainsi que de configurer ses propres exigences personnalisées. Il est également possible d’activer les appareils à distance.

La finition de la construction se révèle par la palette de matériaux, qui comprend un large panel de matériaux comme le béton, le bois, et l’acier (y compris le Corten). La décision de laisser les matériaux exposés augmente considérablement la complexité de la construction, car tout défaut serait visible dans la structure finie. De plus, la structure principale en pieux de bois et d’acier visible à la fois à l’intérieur et à l’extérieur a entraîné des tolérances extrêmement limitées pour les installations de revêtements, de revêtements et de fenêtres, ce qui ajoute encore au défi de la construction. Bref, la maison réalisée par CplusC est un petit bijou à découvrir sans tarder.

© Murray Fredericks
© Murray Fredericks
© Murray Fredericks
© Murray Fredericks

Le site de CplusC : ici.

Le compte Instagram de CplusC : ici.

Les photos : © Murray Fredericks

La Jungle House, une résidence adaptée à son environnement

© Michael Lassman

Située au cœur de Darlington, la Jungle House, a été réalisée par l’agence d’architecture CplusC pour une famille de cinq personnes. Conçu pour célébrer le climat de Sydney et repousser les limites de la vie durable, l’ensemble possède des zones de vie et de divertissement personnalisées qui sont reliées à la nature tout en préservant l’intimité des habitants.

Une grande méticulosité

La façade dominante est la réintégration de l’élément de paysage de rue patrimonial d’origine avec les ouvertures remodelées en acier Corten rouillé. Les nouvelles fenêtres sont entourées de cadres en acier brillant permettant à la couche interstitielle d’adopter quelques végétations. Un bassin à poissons est situé à l’extérieur des chambres des enfants, offrant une perspective avenante et une charmante réflexion de la lumière. La nouvelle extension contemporaine de la façade d’origine est recouverte de panneaux solaires. La végétation de la toiture verte s’établit lentement et penche au-dessus des façades.

La construction a nécessité une grande méticulosité de la part de l’équipe en raison de la complexité de l’installation de l’enveloppe multicouche. Cette dernière comporte une couche de béton plein et un autre en acier. La maison repose sur des piliers en béton d’une profondeur de 9 mètres creusées dans la roche souterraine en raison de la crique qui longe la propriété. Environ 32 tonnes de composants en acier de construction sont utilisées comme éléments de construction, cela englobe la structure du plancher, les colonnes à lames en acier, les lits de jardinières galvanisés par immersion à chaud et les lits de jardinières en bac à toit galvanisé à chaud qui servent le drainage et l’irrigation du jardin sur le toit. Ce dernier et les jardinières de la maison sont alimentés par l’eau des étangs riches en nutriments. L’excès d’eau et d’eau de pluie est évacué vers un réservoir de stockage souterrain où il est ensuite filtré et pompé vers l’étang pour que le recycler.

Au-delà des standards

Les matériaux incorporés dans les détails tout au long des travaux poussent au-delà des standards. La collaboration entre les métiers a été essentielle au succès du projet. Selon les architectes, la logistique de la construction d’une pareille maison sur un site incroyablement exigu était extrêmement onéreuse, coûteuse et administrativement frustrante.

Parmi les diverses qualités de cette maison durable, citons par exemple le stockage d’eau de pluie souterraine de 5 000 litres, le système Aquatique qui comprend jusqu’à 50 poissons comestibles, le jardin sur le toit et son potager ainsi que les arbres fruitiers servant également de masse thermique pour isoler l’étage supérieur. Sans oublier  la façade couverte de panneaux solaires, la masse thermique de la dalle du rez-de-chaussée et l’existence des murs d’enceinte qui créent un effet d’empilement permettant de refroidir les étages supérieurs.

L’esthétique est axée sur les finitions en béton, avec la dalle en béton sur les piliers et les murs recouverts de ciment fibreux. Le placage de bois et le contreplaqué adoucissent les espaces. Fondée en 2005, l’agence CplusC, sous la direction de Clinton Cole, a nourri une philosophie simple: obtenir des résultats exceptionnels en suivant la conception architecturale de A à Z. A Darlington, la Jungle House en est le témoin !

© Michael Lassman
© Michael Lassman
© Michael Lassman
© Michael Lassman
© Michael Lassman

Le site de CplusC : ici.

Le compte Instagram de CplusC : ici.

Les photos : © Michael Lassman