Quand les résidences étudiantes deviennent modulaires

 

01@Patriarche&co_CROUS

A Toulouse l’agence d’architecture Patriarche & co (en collaboration avec Sorec Habitat) a réalisé des logements étudiants à la fois modulaires, adaptés aux spécificités locales et reproductibles, le tout pour un prix raisonnable. Une démarche à suivre ?

Le 09 septembre 2013, l’inauguration du nouveau CROUS de Toulouse constitue la première étape d’un projet de démolition-reconstruction d’environ 600 logements qui vont prendre place progressivement dans la cité universitaire de Ponsan-Bellevue sur le campus de l’université Paul-Sabatier.

Basée sur le procédé constructif Dhomino, la résidence est composée de 50 modules 3D à ossature bois, comprenant chacun deux chambres de 18m². Nous savons par ailleurs que le bois offre une bonne performance thermique et il s’inscrit dans les enjeux du développement durable. Des données non-négligeables surtout quand il s’agit de coupler qualité et coûts de fabrication.

Et comme les modules Dhomino ont des caractéristiques structurelles permettant une grande liberté de conception, les architectes ont donné une part importante à la création qui ne s’arrête pas à une simple juxtaposition d’éléments.

Le système constructif utilisé permet un empilement sur 5 niveaux sans structure porteuse. Le principe d’assemblage des unités se base sur des modules autoporteurs positionnés verticalement les uns sur les autres et accrochés entre eux horizontalement. Ces derniers arrivent sur le chantier avec une façade finie, seuls les quelques éléments de liaison, les passerelles et l’habillage des pignons sont ajoutés sur place après empilement.

Cette résidence étudiante est le premier bâtiment à énergie positive de son genre avec des logements conformes à la réglementation thermique RT2012 et labellisés BBC. L’enveloppe thermique comporte une isolation comprise entre 30cm et 35 cm et permet d’avoir de très faibles besoins de chauffage grâce à la ventilation double flux, la récupération de la chaleur et les apports solaires. Par ailleurs, l’eau chaude sanitaire est produite par des pompes à chaleur air/eau haute température. Ainsi, l’ensemble se dote d’une bonne performance.

Côté façades, à la fois simples et sobres, elles sont rythmées par quelques touches de couleurs. Quant aux toitures terrasses, elles sont conçues pour procurer des lieux de convivialité aux étudiants. A l’intérieur, l’espace de la chambre est optimisé, les principales fonctions sont développées en enfilade tout en répondant aux spécificités des logements étudiants.

Modulaires et innovantes, les résidences étudiantes telles que celles construites à Toulouse, sont sur une nouvelle voie, d’autres pourront suivre le même chemin d’ici quelques temps…

02@Patriarche&co_CROUS

03@Patriarche&co_CROUS

04@Patriarche&co_CROUS

05@Patriarche&co_CROUS

Le site de l’agence d’architecture Patriarche & co: ici.

Les photos: © Patriarche & co.

J’avais déjà évoqué un autre genre de résidences étudiantes: ici.

Une réflexion au sujet de « Quand les résidences étudiantes deviennent modulaires »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>