La Casa Ry, un petit bijou signé Christoffersen Weiling Architects

© Tina Stephansen

L’agence Christoffersen Weiling Architects vient de remporter le prestigieux prix allemand d’architecture Iconic Award du German Architecture Award dans la catégorie Architecture innovante pour sa conception de la Casa Ry, une résidence privée aux multiples qualités.
 

Habitation et tradition

La maison se compose de trois entités. Selon les architectes, le point de départ de la conception consistait à établir une relation entre esthétisme et fonctionnalité, à soutenir la vue sur le lac voisin ainsi qu’à créer un espace extérieur privé et protégé.

Et bien que les formes abstraites des trois volumes peuvent sembler en contradiction avec le contexte rural, une fois dans la cour centrale empruntant un chemin concret, appréciant les structures environnantes et l’ampleur du projet, le spectateur est attiré par la cohérence des espaces et leur configuration spécifique formant une cour centrale et rappelant fortement les fermes typiques régionales traditionnelles. La maison principale est située entre la prairie et la rue, elle est protégée par les deux autres entités fonctionnelles. L’ensemble profite de la vue sur la cour tout en s’ouvrant sur des champs et offrant une vue panoramique sur le paysage.

À la Casa Ry, les architectes ont combiné habitation et tradition. La ferme récemment interprétée, est située dans une région pittoresque à la frontière entre le village, la campagne environnante et donnant sur un lac à proximité. L’emplacement rural ainsi que le souhait du propriétaire de construire trois maisons, chacune ayant ses propres fonctions et constituant la base du projet, a poussé à cet exercice difficile que les architectes ont manié avec dextérité. L’ensemble fait un joli clin d’œil aux domaines typiques possèdant une cour centrale. La Casa Ry est donc une ferme réinterprétée aux lignes simplifiées et affinées.

Des détails soignés

La maison se distingue par le soin apporté aux divers détails. Les architectes ont même réussi leur coup de main en dissimulant les différents éléments jugés disgracieux tels que les gouttières et la ventilation. En même temps, les façades de la maison sont enveloppées de bois de cèdre, un matériau qui patine avec le temps et adopte de belles nuances de gris. Le choix des matériaux en bois souligne une fascination pour des bâtiments traditionnels et, avec son revêtement horizontal, renforce la simple expression architecturale de la demeure.

À l’intérieur, la maison est lumineuse, les différents espaces semblent généreux et les grandes baies vitrées dotent l’ensemble de magnifiques vues sur les environs. La maison est conçue autour d’une grande cuisine-salle à manger ouverte sur le salon. Le choix des matériaux naturels se poursuit à l’intérieur, où les meubles sont en chêne et où toutes les surfaces au sol sont en béton mat et poli qui renforce son côté vernaculaire.

L’agence Christoffersen Weiling Architects (CWA), dont les architectes possèdent de nombreuses années d’expérience dans des studios de design danois reconnus, ont créé leur propre entreprise depuis 2017. Le prix décerné à la Casa Ry constitue une grande importance.  « Nous sommes très fiers de cette reconnaissance » souligne Niels Christoffersen, l’associé et fondateur de l’agence tandis que son co-fondateur, Erik Weiling Nielson, déclare : « Nous sommes très chanceux d’être favorisés par des constructeurs incroyablement ambitieux et novateurs qui osent réaliser leurs rêves en matière de logement et où notre réponse architecturale à leurs souhaits est maintenant récompensée. Il est extrêmement important de penser, comme nous, qu’une architecture de qualité doit être conçue au même niveau que nos clients ».

Le prix d’architecture sera présenté lors d’une cérémonie à Munich le 7 octobre. A noter que la maison est classée comme une maison à basse consommation d’énergie avec un chauffage géothermique. C’est un petit bijou situé au cœur du pays, à découvrir sans tarder.

© Tina Stephansen
© Tina Stephansen
© Tina Stephansen
© Tina Stephansen

Le site de CWA : ici.

Les photos: © Tina Stephansen