Archives par mot-clé : Trancks Architectes

A Perthes, une nouvelle école maternelle signée Tracks Architectes

© Guillaume Amat

Dans la commune de Perthes située en Seine-et-Marne, la jeune agence d’architecture Tracks ( Moïse Boucherie, Jérémy Griffon, Mathieu Lamour) a réalisé une charmante école maternelle en bois qui renforce le caractère bucolique du sous-bois dans lequel s’insère l’équipement. Originalité,frugalité et grande qualité sont au rendez-vous. 

Située au 1, Chemin de la Guinguère à Perthes-En-Gâtinais (Seine-et-Marne), la parcelle jouit d’un environnement singulier. En effet, il s’agit d’un emplacement privilégié qui se trouve non loin d’une église datant du XIIe siècle et comprend une école primaire et une école maternelle en plein pied. L’opération consistait à démolir l’ancienne école maternelle, devenue désuète et la remplacer par une nouvelle construction qui s’inscrit dans une démarche environnementale de grande qualité. Au programme : quatre classes et une salle de motricité.

Le concept architectural

Au départ il y avait 17 candidatures, parmi lesquelles trois groupes ont été auditionnés pour choisir une seule agence d’architecture qui allait mener l’opération. Vu l’état délabré de l’ancien, le projet était porté par la mairie qui a reçu les aides du parc régional du Gâtinais. La proposition de Tracks Architectes a su séduire par son idée, sa particularité mais aussi par ses différents atouts.    

Il s’agit d’un projet durable, attaché à son terroir,construit en ossature bois et isolé par de la laine de bois. A l’image des maisons traditionnelles du bourg, les architectes ont conçu des salles de classe successivement reliées qui ressemblent à de plaisantes petites maisonnées. La volumétrie générale ressemble ainsi aux divers volumes archétypaux et typiques des maisons de Perthes. Une réinterprétation contemporaine qui puise habilement dans l’ancien pour former son propre caractère.

Le nouveau bâtiment s’installe d’une manière linéaire sur la parcelle. Une disposition qui, selon les architectes, a permis dans un premier temps de libérer un maximum d’emprise libre et végétale en continuité du mail piéton et des cours de récréation maternelle et primaire. « A terme et avec ce nouveau «recul», cette emprise peut être perçue comme un unique espace vert bordé par l’école maternelle dégageant ainsi de plus larges perspectives depuis le chemin de la Guinguère, et le mail. » Racontent ces derniers.

Un projet complexe

Pourtant, le projet était complexe, il fallait faire vite tout en assurant la sécurité d’un chantier en site occupé sans oublier le désamiantage de l’existant. De même la présence des enfants présents sur les lieux tout au long de la journée ne facilitait pas la tâche des architectes qui ont mené un travail concis et délicat pour satisfaire tout le monde et engendrer une architecture de bonne facture.

Les intérieurs sont épurés, très lumineux grâce aux grandes baies vitrées qui donnent directement sur la cour, les divers espaces sont généreux et l’ensemble sied parfaitement à son environnement. Outre les qualités environnementales du bois, il procure une douce sensation de chaleur à ses petits utilisateurs. A noter que mis à part l’architecture, les architectes ont également dessiné toute la signalétique du projet.

A l’extérieur, mis à part la cour composée à la fois de sols mous et durs, les élèves ont également à leur disposition un charmant jardin pédagogique. Situé à l’arrière de l’école, ce dernier est composé de divers espaces de pleine terre ainsi que de bacs de jardinage surélevés pour les plus petits. Notons la présence d’une noue de récolte des eaux pluviale, qui génère un environnement propice au développement de la biodiversité.

« Malgré les diverses difficultés rencontrées lors du chantier, c’était une très belle expérience » Concluent les architectes.

© Guillaume Amat
© Guillaume Amat
© Guillaume Amat
© Guillaume Amat

Le site de Track Architectes: ici.

Les photos : © GuillaumeAmat