Archives par mot-clé : ARTCOR

ARTCOR, l’attrayant centre de création signé Maxim Calujac

© Volker Kreidler

En Moldavie, au centre historique de Chisianu, dans la cour de l’Académie des arts, l’architecte Maxim Calujac vient de livrer ARTCOR, le centre des industries créatives, un établissement culturel qui devrait devenir un lieu de développement des industries créatives du pays.

Une solution spatiale exemplaire

La solution spatiale du bâtiment a été déterminée par la configuration de l’emplacement de la parcelle et la présence d’un monument architectural datant de la fin du 19ème siècle sans oublier le voisinage où cohabitent plusieurs édifices.

Le centre comprend un nouveau bâtiment de 400 m² et une partie de l’ancien bâtiment de l’Académie qui mesure 450 m² de surface. Une partie de la surface du site était occupée par un ancien entrepôt et un bâtiment de 300 m² dont la démolition a ouvert l’espace supplémentaire à l’usage du public. L’utilisation mixte d’espaces culturels et commerciaux avait été conçue dans de nouveaux bâtiments. Le deuxième étage offre également un espace pour des ateliers et diverses collaborations. Une terrasse verdoyante accessible par les escaliers de l’auditorium prend place sur le toit offrant aux utilisateurs des lieux des vues uniques sur le monument résidentiel de Cazimir-Keshco.

La partie gauche du premier étage du bâtiment de l’Académie (construit dans les années 1950) comprend des espaces pour des ateliers, une médiathèque et des salles de réunion. De plus, des espaces pour l’administration du centre, des librairies et des magasins de design s’ajoutent au reste. L’entité musicale, qui comprend un espace d’enregistrement sonore et des salles de répétition, a été déplacée, pour des questions pratiques, au le sous-sol.

Préserver le contexte historique

Dès le départ, la tâche consistait à préserver autant que possible le contexte historique, mais aussi, à créer un espace mixte. L’architecte, soucieux des divers enjeux, a réalisé un espace urbain en transformant la cour en une zone active, accessible à tous les visiteurs. Il a également rendu l’utilisation du bâtiment utile en rendant le toit exploitable. De ce fait, le paysage a été mis en valeur à travers la verdure et l’espace ajustée. L’ensemble apparaît comme une installation artistique.

À l’entrée de l’allée, le visiteur peut apercevoir la sculpture « L’arbre de la connaissance » qui montre l’origine de la création. La nouvelle construction possède un aspect très plastique. Ceci est dû au volume en béton armé recouvert d’acier Corten. La façade en béton où des fragments de bas-reliefs symbolisant la nature humaine constitue une curiosité.

Le béton dans tous ses états

L’intérieur se caractérise par la présence du plafond en caisson, des escaliers intérieurs de l’auditorium et la surface des murs en béton teinté. Les meubles et une partie de l’éclairage du plafond ont été conçus par l’architecte spécialement pour ce projet. Dans la création d’éléments décoratifs pour le centre, Maxim Calujac a travaillé en étroite collaboration avec les étudiants, les artistes et les professeurs de l’Académie. Un design intérieur modéré permet aux visiteurs de se concentrer sur les œuvres d’art exposées. Dans le contexte historique de Chisianu, ARTCOR se démarque par son architecture mais aussi par son intégration au contexte alentour.

© Volker Kreidler
© Volker Kreidler
© Volker Kreidler
© Volker Kreidler
© Volker Kreidler

Le site de Maxim Calujac: ici.

Les photos : © Volker Kreidler