La maison sur la pente

© Katherine Lu

Dans l’une des banlieues qui se trouvent au nord de Sydney, les architectes de l’agence BIJL Architecture ont remodelé une résidence familiale qui a subi longtemps divers changements. Sobriété et grâce sont au rendez-vous.

Croiser l’ancien et le nouveau

A première vue, c’est l’emplacement qui attire l’attention. En effet, il s’agit d’une construction perchée qui assure de majestueuses vues à ses habitants. L’ensemble, qui se compose d’un doux croisement d’ancien et de nouveau, est situé sur une parcelle escarpée entourée d’une luxueuse végétation.

L’une des caractéristiques de la maison consiste dans les intérieurs. Ces derniers datant l’entre-deux-guerres avait été changés à plusieurs reprises. Il fallait donc y travailler d’une manière méticuleuse pour rendre l’ensemble accueillant et lumineux tout en gardant l’esprit de l’ancien. Les architectes ont avant tout repensé la réarticulation des flux de toute la maison avec son rez-de-chaussée et sa salle de musique renouvelée tout en gardant un accès à la cave creusée dans la pente.

Ouvrir l’intérieur sur l’extérieur

Dans le but de simplifier l’aménagement intérieur et d’ouvrir l’ensemble sur l’extérieur, tous les cloisons excédentaires ont été démontées, le toit étant ponctué de profonds puits de lumière. Les grandes portes coulissantes vitrées permettent à la maison de se fondre avec son environnement ponctué d’extraordinaires jardins subtropicaux et d’une belle piscine.

L’intérieur de la maison présente des traits épurés, l’agencement comporte un mobilier où l’on reconnaît la patte de grands noms des maîtres de l’architecture. Les grandes baies vitrées assurent la luminosité qui s’accentue en présence de la couleur blanche des murs. Les architectes de BIJL Architecture ont repensé l’ensemble sans pour autant toucher à l’essentiel. La maison entreprend ainsi un subtil dialogue avec le site.

© Katherine Lu
© Katherine Lu
© Katherine Lu
© Katherine Lu
© Katherine Lu

Le site de BIJL Architecture : ici.

Les photos : © Katherine Lu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*