En Chine, une bibliothèque dans un corps de ferme

 

© YAO Li pour AZL Architects
© YAO Li pour AZL Architects

Située dans le village de Daijiashan de la province de Zhejiang, la nouvelle médiathèque signée d’AZL Architects est la onzième structure de la sorte qui s’installe dans des lieux reculés et participe au rayonnement de la culture. Un projet céducatif mais aussi de sauvegarde qui réhabilite un ancien corps de ferme pour s’y établir.

Dans le paysage naturel du village chinois de Daijiashan, l’arrivée de la nouvelle médiathèque conserve les liens entre la vie publique des villageois ainsi que les lecteurs étrangers tout en devenant un point focal des industries culturelles et créatives locales.

Situé non loin de l’une des rues principales du village, le corps de la bibliothèque était en bon état général. Tout en maintenant la structure d’origine ainsi que les espaces qui l’entourent, les architectes ont apporté une touche de nouveauté à l’ensemble. La relation entre le nouveau et l’ancien renforce le décalage des générations et donne un certain caractère au projet. Les principaux éléments qui témoignent de l’ancienneté du lieu ont été gardés comme les murs en pisé et les toits en tuiles sans parler de la structure même de la toiture qui donne un cachet particulier à l’ensemble.

Quand la culture sauve le patrimoine

Dans le projet de la reconversion, la création architecturale est limitée, elle est surtout visible via de petites fractions d’espaces dédiées au repos ou bien à travers quelques nouveaux éléments ajoutés. Pour s’adapter à la nouvelle fonction de la bibliothèque, les architectes ont été contraints de soulever le toit, ainsi la toiture a été rehaussée de 60cm optimisant l’espace intérieur de l’édifice. La surélévation a été confiée à des artisans locaux qui ont construit l’extension dans la continuité de l’ancien.

En raison des hautes fenêtres et des murs en pisé ainsi que la couleur grise des tuiles de la toiture d’origine, l’extérieur devient impressionnant. A l’intérieur, le couloir en bois reliant la pièce principale aux autres parties de la bibliothèque renforce également la connexion fonctionnelle entre cette dernière et le café. L’éclairage est maîtrisée et une douce ambiance règne partout.

Avec l’intervention d’ AZL Architects, la construction traditionnelle est sauvée, le village se dote d’un charmant équipement culturel et la parcelle est magnifiée. De quoi être satisfait !

© YAO Li pour AZL Architects
© YAO Li pour AZL Architects
© YAO Li pour AZL Architects
© YAO Li pour AZL Architects
© YAO Li pour AZL Architects
© YAO Li pour AZL Architects
© YAO Li pour AZL Architects

Le site d’ AZL Architects: ici.

Les photos: © YAO Li pour AZL Architects