A Nantes, une innovante installation sportive signée Guinée*Potin

02@MartinArgyroglo

Pour son édition 2014, le Voyage à Nantes souhaitant renouveler l’idée des « Playgrounds », la ville de Nantes confie le projet à l’agence d’architecture Guinée*Potin. De ce fait, nous assistons à la naissance d’un surprenant équipement sportif pour jouer au « Footcheball ».

L’invitation au sport dans le cadre du Voyage à Nantes était une idée née en 2012 de l’imagination de Patricia Buck et Rafaël Magrou, le but étant de développer dans la ville de Nantes un genre nouveau de terrains de jeux . Une démarche qui vise avant tout à détourner le regard des habitants vers certains espaces qui ont toujours formé leur entourage. D’où l’idée du Footcheball, un sport innovant pratiqué par tous dans une cage (le Chaum-Room) où deux équipes adversaires s’affrontent dans une aimable ambiance sportive.

C’est donc sur l’île de Nantes, sur un site à mi-chemin entre artificiel et naturel, aux abords du quartier de la Création, sur le quai François Mitterand que la construction trouve sa place. Entre deux arbres qui se trouvent sur une parcelle en longueur, les architectes Anne-Flore Guinée et Hervé Potin (avec Florian Carré comme chef de projet) édifient le fameux Chaum-Room.

Il s’agit d’une longère classique recouverte de chaume et présentant une facette grillagée soutenue par des portiques en bois. La présence du chaume était une volonté de la part des architectes qui voient en elle un clin d’œil au paysage ligérien environnant, elle permet également de protéger les joueurs de la chaleur et du soleil. La façade perforée outre son rôle de ventilateur naturel, donne sur la promenade piétonne et l’ensemble constitue une belle opposition avec le béton et le métal des bâtiments environnants.

Le souci primordial des architectes étant de ne pas « entacher » le site, la construction se pose sur le terrain via des fondations légères (des pieux Krinner en métal qui se vissent dans le sol) sans oublier la flexibilité et le recyclage de l’édifice. En conséquence, huit caisses préfabriquées en atelier viennent s’insérer au sein d’une structure se composant de neuf portiques en bois garantissant ainsi un chantier à faible nuisance.

L’aménagement intérieur est à l’image de l’extérieur, les panneaux OSB qui recouvrent les caissons permettent à la balle de rebondir rapidement et le grillage, plus mou, est amené à se déformer et ralentit la cadence du jeu. Toute une technique pour mieux maîtriser cette nouvelle pratique.

Cet été, sur l’île de Nantes, grâce à l’agence Guinée*Potin et leur sympathique trouvaille, les visiteurs découvriront un nouveau sport appelé le Footcheball. Alors, prêts pour l’essai?

01@MartinArgyroglo

03@MartinArgyroglo

06@MartinArgyroglo

07@MartinArgyroglo

Sur Détails d’architecture, j’avais déjà parlé de l’agence Guinée*Potin : ici.

Le site de Guinée*Potin : ici.

Les photos: © Martin Argyroglo

Une réflexion au sujet de « A Nantes, une innovante installation sportive signée Guinée*Potin »

Les commentaires sont fermés.