Archives par mot-clé : Monterrey

Un gracieux pavillon flottant !

© Ana Cecilia Garza Villarreal

Au Mexique, à Monterrey, les architectes Cesar Guerrero et Ana Cecilia Garza ont réalisé un charmant petit pavillon qui flotte sur les eaux du lac Presa de la Boca. Le but des concepteurs était de créer un espace flottant, sans être forcément un bateau, pour partir à la découverte. Sobriété, subtilité et délicatesse sont au rendez-vous.

Un cadre idyllique

Tout d’abord il y a le cadre, un site exceptionnel avec des vues imprenables sur les environs. Et puis il y a la conception même qui se situe à mi-chemin entre une île à part entière et un pavillon flottant qui encadre le paysage.

L’ensemble est construit à travers une grille de 10,16 x 10,16 cm tramé de piliers de bois qui se trouvent tous les 80 cm, un petit clin d’œil aux diverses constructions du bord de l’eau de la région.Un subtil rappel qui replace la cabane dans son environnement.

Comme un catamaran

Avec sa superficie, le pavillon utilise un système de flottaison de huit réservoirs remplis d’air qui sont placés sur l’eau pour soutenir la structure en bois. Ses 25 colonnes occupent et habitent l’espace tout en offrant un endroit où les gens, une fois à l’intérieur, peuvent s’accrocher, au cas où ils perdent l’équilibre.

Le système de propulsion du pavillon flottant utilise une bande de tissu blanc attaché le long de la partie supérieure de la structure. Un peu comme un catamaran, cette bande sert à diriger l’ensemble selon le vent. Dans leur conception, les architectes ont allié maîtrise et intelligence, simplicité et sobriété, le tout pour un résultat subtil et flatteur.

© Ana Cecilia Garza Villarreal
© Ana Cecilia Garza Villarreal
© Ana Cecilia Garza Villarreal
© Ana Cecilia Garza Villarreal
© Ana Cecilia Garza Villarreal
© Ana Cecilia Garza Villarreal

Les photos : © Ana Cecilia Garza Villarreal

Le site de l’agence d’architecture S-AR: ici.

Au Mexique, une résidence contextuelle qui révèle la subtilité du béton

© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía

Au Mexique, les architectes de l’agence Tres Más Dos Arquitectos (Emmanuel Jiménez Laffitte, Luis Javier Laffitte Armesto) viennent de livrer une maison en béton qui joint l’utile à l’agréable. En répondant au contexte tout en respectant la taille exigée, les architectes ont réalisé un charmant petit bijou.

Une architecture contextuelle

La propriété est située à San Pedro Garza García qui est l’une des 51 municipalités de l’État mexicain de Nuevo Leon et fait partie de la zone métropolitaine de Monterrey. Depuis un petit moment, la municipalité a décidé de développer cette commune. D’où la réalisation d’une multitude de réalisations qui ont un important point commun, une architecture nouvelle aux traits épurées qui tout en prenant ses sources dans les constructions traditionnelles, présente des traits singuliers.

La taille de la parcelle a dicté la forme de la résidence. Avec une largeur de 4,61 mètres et une longueur de 22,77 mètres, la construction devenait complexe. Une étroitesse que les architectes ont utilisé comme atout pour créer un projet adapté au lieu. Et comme la proximité des constructions adjacentes rendaient difficile l’arrivée de lumière naturelle ainsi que la ventilation naturelle, il fallait trouver une solution adéquate qui tout en répondant aux diverses, offre aux habitants des vues attrayantes.

Qui accentue la subtilité de l’ensemble

Il a été décidé de créer un espace central au sein de la construction. Un noyau qui deviendrait le cœur de la maison. Ainsi, les autres pièces qui évoluent tout autour, pourraient  profiter visuellement du terrain. Le noyau est représenté par un patio intérieur qui ventile et illumine de manière naturelle les différentes zones de la propriété. De même, cet espace devient un point focal qui abrite un arbre. Ce dernier transforme le patio en un espace non seulement de transition mais naturel et propice à la contemplation.

L’une des curiosité de la maison est sa façade principale qui présente un treillis en acier de avec un motif régulier. Les architectes avaient comme but de créer des effets visuels qui mettent en avant les pleins et les vides. L’ensemble offre un doux jeu d’ombres et de lumière. Le grillage est fixé sur un mur de béton en finition naturelle afin d’accentuer la subtilité de l’ensemble.

Que ce soit la végétation ou certains matériaux naturels, tous proviennent de la région afin de favoriser une relation intime avec le contexte urbain. Les architectes de Tres Más Dos Arquitectos ont créé non seulement un projet fonctionnel qui habite le lieu mais une petite réalisation pleine de charme qui plaira à tous.

© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía
© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía
© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía
© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía
© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía
© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía
© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía
© Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía

les photos: © Galleta Studio / Erick Alán Abrego Ambía

Une sculpture iconique…

C’est un projet d’une tour écologique, qui va se construire jusqu’à fin 2009 dans la ville de Monterrey, au Mexique.

C’est la société « HOK Mexico » qui vient de remporter, le grand prix, parmi plusieurs projets.
Cette tour va inclure un complexe mixte d’appartements et de bureaux.

Une fois finie, elle sera la quatrième tour la plus haute du pays et la première dans cette ville.

La conception a été conçue comme une sculpture abstraite et est prévue pour servir d’icône à la ville. La forme unique de cette tour et la façade de verre feront une addition sculpturale à l’horizon pendant le jour et une balise blanche rougeoyante la nuit…

Pour plus d’information voir: ici.
Le site de l’agence lauréate: ici.