En bois et en béton, le petit bijou de Torquay

© Derek Swalwell

Baptisée « Torquay House », la maison réalisée en Australie par Wolveridge Architects vaut le détour. Il s’agit d’un projet qui tente de remettre en question les diverses notions traditionnelles de la façon dont le bâti peut s’adapter à un environnement côtier tout en apposant sa signature particulière.

A la fois fermée et ouverte

Dans le milieu côtier, les bâtiments doivent être robustes, ils doivent également défier la nature tout en créant des espaces de protection, internes et externes, qui permettent aux occupants de se sentir en sécurité et à l’aise, le tout en gardant leur intimité. C’est pourquoi les architectes de l’agence Wolveridge ont créé une atypique maison qui répond aux diverses exigences qu’elles soient météorologiques, environnementales ou personnelles.

Selon les architectes, que les occupants soient des résidents à temps plein ou occupant la résidence pour les fins de la semaine, la maison sur la plage devrait être un endroit où il fait bon vivre, que ce soit en été ou en hiver. Avec d’excellentes vues sur le nord et le sud ainsi qu’une grande motivation pour éviter les perspectives est / ouest, ce projet a évolué comme une série de conteneurs interconnectés et robustes.

Une maison où il fait bon vivre

L’édifice est divisé en trois entités connectées. La première et la seconde comportent deux étages et présentent des façades aveugles en béton, tandis que la troisième partie consiste en un volume de plain-pied entièrement revêtu de bois. Plusieurs petites cours sont insérées dans les renfoncements entre les blocs et sont ponctuées par la plupart des fenêtres de la maison qui donnent généralement vers le nord et le sud.

A l’origine, les propriétaires ont souhaité une structure qui ressemble à un entrepôt fermé, mais selon l’idée présentée par les architectes, ils ont changé d’avis. Convaincus qu’un bâtiment ouvert et accueillant serait plus adapté à remplir leurs exigences, les utilisateurs des lieux ont opté pour ce projet. Ce dernier, présente à l’arrière de la propriété, une grande ouverture qui jouxte un jardin planté. La maison se dote d’un joli espace de rencontre extérieur ainsi qu’un jardin qui sert de promenade publique où les passants trouvent même un un petit sanctuaire et des gargouilles rapportées du lieu de naissance du propriétaire.

Tandis que trois chambres sont situées à l’étage supérieur, un salon et une salle à manger occupent la partie arrière de la maison et s’ouvrent sur une charmante piscine. Tout a été pensé dans le but de rendre les propriétaire satisfaits. Protégée pour faire face aux conditions côtières tout en jouissant d’une imprenable vue sur le nord et sur le sud, la « Torquay House » réalisée par Wolveridge Architectes est un petit bijou aux diverses qualités.

© Derek Swalwell
© Derek Swalwell
© Derek Swalwell
© Derek Swalwell
© Derek Swalwell
© Derek Swalwell
© Derek Swalwell
© Derek Swalwell

Le site de Wolveridge Architects: ici.

Les photos: © Derek Swalwell