Archives par mot-clé : Delft

Cepezed conçoit un bâtiment complètement démontable

© Lucas van der Wee | cepezed

Le bâtiment démontable de l’agence d’architecture néerlandaise Cepezed est une structure moderne, durable et entièrement recyclable. Située sur le site d’un complexe de bâtiments historiques et monumentaux, dans le centre de la ville néerlandaise de Delft, l’ensemble propose une belle expérience architecturale.

La simplicité, un principe important dans la conception

Le terrain appartient à Cepezed, une agence spécialisée dans le développement, la conception et la réalisation de bâtiments. L’agence a acquis le complexe avec d’anciens laboratoires de l’Université de technologie de Delft en 2012. Cepezed a transformé les bâtiments existants en un ensemble créatif avec des logements pour diverses entreprises du secteur créatif, y compris le bureau de l’agence.

Cependant, le seul bâtiment non monumental du site était en mauvais état. Il a maintenant cédé la place à la nouvelle construction du bâtiment démontable. Encore une fois, il s’agit d’un travail mené entièrement par l’agence Cepezed et destiné aux entreprises de l’industrie créative à forte intensité de connaissances. L’ensemble est censé héberger le développeur d’applications et de sites Web 9to5 et un développeur de jeux Triumph Studios.

Cepezed jouit d’une réputation de conception et de construction modulaires et démontables. Ainsi, cet édifice devait également devenir un exemple. C’est un grand pas en avant concernant l’énergie circulaire pour des constructions qui peuvent être recyclées par la suite. L’édifice réalisé par Cepezed est léger, flexible et neutre en énergie. Il mesure 11 mètres de large sur 21,5 mètres de long et compte quatre étages pour 800 m² de surface locative au total. En plus d’être démontable et remontable, la structure est également super légère, l’utilisation des matériaux est réduite au strict minimum.

Mis à part que le rez-de-chaussée est en béton coulé, tous les composants du bâtiment sont modulaires et montés à sec. La simplicité a été un principe important dans la conception.
La structure portante principale est en acier, elle est préfabriquée et extrêmement facile à rassembler. Les planchers et le toit structurels sont faits d’éléments légers en bois de placage stratifié (LVL) qui sont également préfabriqués. Ces derniers, ont une hauteur compacte et les installations y sont intégrées. Les nervures des éléments LVL restent parfaitement visibles et font partie de l’esthétique du bâtiment. La chape est biosourcée et se compose de granules de type gravier dans une structure en carton en nid d’abeille avec des panneaux de fibres de gypse au-dessus. La chape entière est sèche et facilement amovible à nouveau. Le plancher de finition est en PVC partiellement recyclé.

Un processus intégré, une préparation réfléchie et une coopération étroite

Le bâtiment n’a pas de châssis de fenêtre car le vitrage isolant double couche est monté directement sur la structure en acier. La façade est en grande partie transparente, ce qui crée une importante interaction entre le monde intérieur et extérieur. Des lamelles verticales peuvent être ouvertes pour une ventilation naturelle. Le bâtiment contraste de façon frappante avec les bâtiments historiques alentours.

L’ensemble du bâtiment fonctionne comme un grand compartiment coupe-feu. En conséquence, peu de matériel était nécessaire pour les mesures de résistance au feu, seule la cage d’escalier a une cloison coupe-feu. Tous les climatiseurs fonctionnent à l’air. A chaque étage, des climatiseurs qui assurent également le chauffage sont intégrés au plafond. De plus, le bâtiment est équipé d’un échangeur de chaleur. Les stores enrouleurs offrent une protection contre le soleil et la lumière.

Les architectes nous racontent que la construction s’est déroulée sur une période extrêmement courte, un peu plus de six mois. Avec le positionnement de la cage d’ascenseur, l’édifice a même atteint son maximum une heure après le début des travaux. La structure complète du squelette en acier et des planchers en bois a été mise en place en trois semaines. Cela a été possible, entre autres, grâce à un processus intégré avec une préparation réfléchie et une coopération étroite entre les différentes disciplines comme les architectes et architectes d’intérieur ainsi que tous les coordinateurs qui ont participé à la réalisation. Selon les architectes, la coopération avec les partenaires extérieurs avec qui l’agence collabore depuis toujours, mérite également d’être mentionnée. Ainsi chaque partie s’est concentrée sur sa propre expertise. Une collaboration minutieuse qui a donné ses fruits !

© Lucas van der Wee | cepezed
© Lucas van der Wee | cepezed
© Lucas van der Wee | cepezed
© Lucas van der Wee | cepezed

Le site de Cepezed: ici.

Les photos: © Lucas van der Wee | cepezed

A Delft, une maison familiale aux lignes épurées

© GAAGA

Comme un tableau abstrait, la maison de deux étages qui se trouve dans la banlieue de Delft attire les regards. En effet, les lignes pures, la façade atypique, le revêtement en brique, la construction réalisée par l’agence d’architecture néerlandaise GAAGA est une belle curiosité à découvrir.

Répondre aux diverses exigences

La transformation de la zone de chemin de fer de Delft comprend la création d’un nouveau quartier résidentiel, le nouveau Delft. La maison réalisée par l’agence GAAGA est située dans ce quartier qui se caractérise par sa petite taille, son cadre de vie familial, ses rues étroites et ses maisons en rangée et typiques de la ville.

Le propriétaire souhaitait construire une maison familiale à l’architecture actuelle contenant une grande variété de pièces séparées. Le défi des architectes consistait donc à répondre aux diverses exigences tout en créant un projet lumineux. La maison est organisée autour d’un escalier reliant les étages tout en créant une succession d’espaces intérieurs. Le résultat est ludique, comprenant une grande variété d’espaces visuellement connectés et uniques ainsi que de nombreux recoins.

Tout en créant un projet lumineux

De grandes baies vitrées définissent l’architecture de la façade et apporte une grande luminosité à l’intérieur. et de l’intérieur du bâtiment. Le revêtement en métal lisse de ces ouvertures contraste avec la rugosité de la façade en brique. Selon la tradition néerlandaise, les habitations ne se parent pas de rideaux pour occulter les intérieurs, ces grandes fenêtres donnent ainsi à l’ensemble un autre cachet une fois la nuit tombée et les pièces éclairée.

L’intérieur est paré d’une teinte blanche et de touches de bois qui apportent un peu de chaleur aux divers espaces. Les lignes sont épurées et le minimalisme y règne en maître. La maison signée GAAGA est un petit bijou qui comporte bien des qualités.

© GAAGA
© GAAGA

© GAAGA
© GAAGA

© GAAGA
© GAAGA

Le site de l’agence d’architecture GAAGA: ici.

Les photos : © GAAGA