L’île…

Elle se trouve à quelques centaines de mètres au large de la corniche de Abu-Dhabi. La seule île artificielle construite par la volonté de l’ancien émir, dans le but de protéger la promenade de la ville de la houle du large.

Sa vocation était de rester un endroit vierge où la nature est reine, entre dunes et plages de sable fin, cette petite île appelée Lulu (perle en arabe) va connaître un nouveau destin.

La seule plage publique pour les habitants de cette ville, un lieu unique où les voitures sont interdites, seuls les quelques bus circulent et font le tour pour déposer les visiteurs qui viennent passer un bon moment tranquille et plaisant en dehors de la cité.

Cet endroit jusque là réservé comme un lieu de divertissement va changer avec l’arrivée imminente des grues et des promoteurs qui vont la transformer en une ville, plus rentable, où viendraient les investisseurs au lieu des visiteurs.

Un énorme programme a été étudié dont un immense gratte-ciel qui viendra s’installer parmi une multitude d’habitations individuelles, quelques espaces verts, quelques fontaines et plusieurs restaurants qui complèteront l’image d’une ville idéale que ses promoteurs aimeraient bien lui donner.

Un destin prospère qui changera complètement l’image et l’usage de cette île restée trop longtemps vide et inutile…










Les photos : © Sipane Hoh