Archives du mot-clé RCR Arquitectes

RCR Arquitectes les nouveaux pritzker

© Eugeni Pons

Cette année c’est un pritzker pour trois architectes que le jury vient de décerner. Il s’agit de l’agence espagnole RCR Arquitectes du trio Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta. Retour sur les projets de l’agence lauréate.

En France, les journaux ont raconté à plusieurs reprise l’excellence de l’œuvre du musée Soulage la réalisation de l’agence RCR (en collaboration avec Passelac & Roques architectes).  Niché à Rodez, respectueux de son environnement, l’édifice organisé en une succession de cubes ne laisse point indifférent. Mais est-ce une raison pour un prix Pritzker ?

Selon le jury : « Chaque bâtiment conçu par ces architectes est spécial et est intransigeant de son temps et lieu. Leurs œuvres sont toujours le fruit d’une véritable collaboration et au service de la communauté. Les architectes comprennent que l’architecture et ses environs sont intimement liés et savent que le choix des matériaux et l’artisanat de la construction sont des outils puissants pour créer des espaces durables et significatifs. »

En effet, il ne s’agit donc pas d’une œuvre aussi connue soit-elle en France mais d’un parcours continu que Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta ont mené depuis 1988, la date de la fondation de leur agence.

Le projet dont j’aimerais parler est celui où les architectes utilisant des matériaux banals donnent un effet poétique que l’on peut situer entre art, architecture, paysage et sculpture. Il s’agit d’un séduisant minimalisme concrétisé par une extension stuée à l’arrière d’une enceinte appartenant au restaurant Les Cols de la petite ville d’Olo. A 40 kilomètres à l’ouest de Gérone, en bordure du parc volcanique de La Garrotxa dans les contreforts du Pyrénées, le projet réalisé par RCR arquitectes fusionne allégrement tradition et modernité.

En accord avec la sensibilité des bâtiments antérieurs, RCR a consacré une attention considérable à la texture granulaire des matériaux , non seulement au plancher de la vaste salle du restaurant mais aussi sur le sentier sinueux qui l’entoure. L’idée d’un toit en tiges est  également en phase avec leur intention de définir des éléments simples remplissant plusieurs fonctions et portant de nombreuses significations. L’utilisation surprenante de rideaux semi-transparents en plastique apporte une poésie à l’ensemble.

RCR arquitectes viennent d’être nommés pour le prix Pritzker 2017pour l’architecture.