Archives du mot-clé gare

Une visite estivale à l’œuvre napolitaine de Zaha Hadid

© Sipane Hoh

Quitter Naples, ses rues étroites, son foisonnement incessant et se diriger vers la gare de Napoli-Afragola c’est s’éloigner de la ville, prendre de la distance mais aussi prendre son temps pour découvrir l’une des œuvres italiennes de Zaha Hadid.

Après le projet de la gare maritime, l’œuvre posthume de Zaha Hadid qui a été inauguré à Salerme, c’est dans la banlieue de Naples que se trouve l’objet de ma convoitise. Aucun doute, il s’agit bel et bien de la griffe de l’architecte que j’ai eu le plaisir de découvrir sous la chaleur écrasante de ce mois de Juillet.

Située à 12 km au nord de Naples, la station d’Afragola est également prévue pour desservir les communautés locales d’Acerra, Afragola, Caivano, Casalnuovo di Napoli et Casoria qui varient en population de 10 000 à 50 000 habitants. Afragola sera un hub intermodal, soulageant la congestion dans le centre-ville mais ne remplacera pas l’actuel terminus de Napoli Centrale.

La première phase de la gare de Napoli Afragola qui constitue la nouvelle porte d’entrée au sud de l’Italie a été inaugurée il y a à peine deux mois. Les trains à grande vitesse ont commencé à circuler dès le 11 juin. Une fois que les travaux soient terminés, le nombre des trains va atteindre 28. Aujourd’hui, la gare paraît surdimensionnée, l’occasion de s’y promener pour mieux la découvrir.

Conçu comme un pont public urbanisé reliant les deux côté du chemin de fer, la station est censée minimiser les distances pour ceux qui embarquent et descendent à Napoli Afragola ainsi que les passagers qui se connectent à différents services ferroviaires.

Le monolithe

A l’image de toutes les réalisations de Zaha Hadid Architects, le monolithe, de loin, semble imposant mais une fois dans son ventre les lignes courbes guident astucieusement la circulation des passagers. L’ensemble, qui paraît renfermé vers l’extérieur devient un passage géant où se mêlent remarquablement la frugalité du béton et la transparence du verre.

Le voyageur curieux qui possède un peu de temps peut même découvrir de grandes images de synthèse posées discrètement ici ou là et qui lui révèlent les détails de la conception ainsi que le nom de son architecte.

Une fois que toutes les lignes seront opérationnelles, ce qui n’est pas encore le cas à ce jour, 32 700 passagers devraient utiliser la station chaque jour. Ainsi, les allées vides que j’ai découvert avec joie s’empliront, l’architecture remplira son rôle de toujours et le monolithe deviendra ainsi un important lieu de passage aussi utile qu’esthétique.

© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh
© Sipane Hoh

Le site de Zaha Hadid Architects : ici.

Les photos: © Sipane Hoh

« White Arkitekter » réalisera un gigantesque projet à Växjö

© Tegmark

En Suède, la nouvelle gare et l’hôtel de ville de la ville de Växjö, promettent d’être un « salon urbain » qui regroupe plusieurs fonctions sous le même toit. La proposition gagnante de l’agence « White Arkitekter » consiste à combiner dynamisme et fonctionnalité. Un duo gagnant qui fournit une série d’agréables espaces publics.

La gigantesque structure en bois est surmontée d’un élégant toit en pente qui, selon les études, assurera à l’ensemble une consommation d’énergie plus faible. L’équipement sera doté de trois entrées principales qui vont relier les espaces à la ville. La gare est censée fonctionner ainsi comme un « salon public ». Au programme un office de tourisme, un espace d’exposition, une salle d’attente, des cafés, des magasins, des salles de réunion pour diverses occasions ainsi qu’un lieu de travail pour les employés municipaux .

A la pointe du développement durable

Dès le départ, l’objectif des architectes était la création d’un bâtiment à la pointe du développement durable qui recevra la plus haute certification environnementale suédoise. La proposition qui a été choisie parmi cinq autres projets est un bâtiment élaboré qui, tout en étant durable, sera en mesure de répondre aux exigences de la ville de Växjö.

La structure en bois de 14 000 m² sera un nouveau point focal qui marquera le centre de la ville. En quelque sorte, un nouveau lieu de rencontre agrémenté d’une série d’espaces publics dont un nouveau parc, une agora et un pont en bois coiffé par un toit vert relient le bâtiment à son voisinage. Malgré sa monumentalité, le volume est compact et adapté à la ville. Le toit incliné réduit l’enveloppe du bâtiment et censé assurer une consommation d’énergie plus faible à long terme. La conception de White minimise l’utilisation des matériaux de construction et les déchets, ce qui réduit l’impact sur l’environnement.

À l’intérieur, la gare et l’hôtel de ville sont reliés entre eux par un grand escalier conçu comme un lieu de rencontre où les visiteurs peuvent s’asseoir et découvrir la ville. Dans leur conception, les architectes ont placé l’homme au cœur même du sujet, l’édifice, une fois terminé présentera des qualités sociaux, économiques et écologiques. Un nouvel emblème pour Växjö.

© Tegmark
© Tegmark
© Tegmark
© Tegmark

Le site de White Arkitekter : ici.

Les photos: © Tegmark