Archives par mot-clé : Espagne

La nouvelle agence de Zooco Estudio à Santander

© Imagen Subliminal

L’agence d’architecture espagnole Zooco Estudio qui était jusque là, établie à Madrid, vient de créer une nouvelle agence à Santander. Les nouveaux bureaux signent une nouvelle ère pour l’agence.

L’arc comme élément central

Le projet est situé se trouve à la jonction de deux façades aux fenêtres rythmées où règne une forme semi-circulaire. Cela donne à l’espace investie, selon les architectes, une grande personnalité. Ces éléments sont si vigoureux et caractéristiques qu’ils sont devenus au fil des travaux, le leitmotiv de la morphologie locale .

Pour résoudre les besoins fonctionnels, l’arc arrondi est utilisé comme un élément central, donnant une continuité et améliorant le langage spatial préexistant. Dans un endroit complètement diaphane, deux éléments sont insérés de manière à organiser l’espace pour l’adapter aux diverses exigences. Le premier de ces entités contient toutes les services comme les toilettes, le bureau-cuisine, le local de stockage entre autres, tandis que l’autre partie définit les deux espaces de réunion existants qui sont indépendants l’un de l’autre, mais qui restent visuellement connectés.

Comme une salle commune

Le reste de l’espace est conçu comme une salle commune où se mêlent zones de travail, de détente et d’échange. Les architectes nous racontent que c’est la distribution du mobilier lui-même qui établit les circulations et les séjours, générant un espace flexible qui permet de multiples configurations. Grâce à l’agencement général, un agréable jeu de cache-cache semble régner au sein de l’agence.

Le chêne naturel est présent dans les cavités des arcades et au sol. Ce matériau devient primordial en raison de l’absence de couleur par ailleurs, créant une agréable sensation d’harmonie. Les différentes lignes ainsi que les traits sont sobres et épurées, les divers détails sont soignés et l’ensemble est équilibré. De même, les grandes baies vitrées assurent une bonne luminosité.

A Santander, Zooco Estudio vient de réaliser un espace qui représente bien les différentes aspirations de l’agence. Nous lui souhaitons une bonne continuation !

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio : ici.

Les photos : © Imagen Subliminal

En Espagne, Zooco Estudio réalise une charmante réhabilitation

© Imagen Subliminal

Située au nord-ouest de la capitale espagnole, la maison remaniée avec tact par l’agence Zooco Estudio propose des espaces bien proportionnés ainsi que des intérieurs sobres.

Une rénovation complète

Les architectes nous racontent qu’il s’agit de la rénovation complète d’une maison familiale dont l’intervention principale consiste à générer une double hauteur autour de la surface habitable de la maison tout en organisant un lobby à l’étage supérieur.

En tant qu’élément unificateur, une étagère se lève colonisant les espaces de vie et du lobby. De cette façon, nous intégrons l’esthétique et la fonctionnalité dans un seul élément. Le premier tronçon d’escalier est un volume solide et soulevé, contrairement au deuxième qui se développe en une tôle ondulée se pliant et générant les marches.

Textures et matières

La sélection des matériaux est binaire. Il s’agit d’un bois de chêne que l’on trouve dans la finition des surfaces blanches des étagères, des murs et du toit. Au niveau des chambres, les lattes blanches notent la limite du couloir cachant les portes de la salle de bain et de la chambre. Des détails soignés que les architectes ont pensé avec délicatesse, des éléments qui viennent enrichir l’univers intérieur où l’on note une grande sobriété.

Tandis que les grandes baies vitrées donnent la sensation d’amplitude, les différentes textures et matières se croisent pour un effet harmonieux. Les diverses interstices deviennent ainsi un atout tout en gardant leur propre particularité. Les architectes de Zooco Estudio ont accompli un travail d’orfèvre qui mérite d’être récompensé.

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio: ici.

 Les photos : © Imagen Subliminal  

En Espagne, Anna & Eugeni Bach reconvertissent une ancienne chocolaterie

© Eugeni Bach

C’est à La Bisbal d’Empordà, une commune située dans la province de Gérone que se trouve le projet. Il s’agit d’une ancienne chocolaterie, d’une surface de 550m², que les architectes ont remanié avec tact pour obtenir une chaleureuse maison aux traits fin et lignes élégantes.

Une typologie curieuse et un espace unique

L’ensemble se trouve dans le centre urbain de la petite ville de La Bisbal, faisant partie d’un pâté de maisons datant de la fin du XIXe siècle qui suit deux des principales routes menant à la vieille ville. Le projet consiste en un petit entrepôt, une ancienne chocolaterie, avec une typologie très curieuse, qui propose un espace unique.

Les architectes nous racontent qu’il s’agit d’une structure à trois étages avec une façade en pierre, chaque étage étant réalisé selon une technique différente. Tandis que le rez-de-chaussée est composé de poutres métalliques supportant une voûte catalane, le premier étage est composé d’une structure principale de poutres métalliques avec une charpente en bois d’une grande beauté. Quant au toit, il est constitué de gros rondins supportant une mince dalle de briques finie avec un toit en tuiles de céramique. Un ensemble caractéristique que les architectes ont su minutieusement manié pour un résultat enchanteur.

Le projet convertit ce qui était initialement un espace industriel, en un studio et un logement pour une famille qui valorise le caractère du bâtiment d’origine. « Le projet propose donc une solution qui permet de profiter des espaces diaphanes d’origine, tout en introduisant de petites modifications et des solutions qui permettent de voir les trois plafonds, malgré la nouvelle répartition spatiale qui nécessite des espaces plus petits. » Déclarent les architectes.

Des utilisations multiples et flexibles

L’escalier d’origine est conservé et un nouvel escalier est ajouté à l’extrémité opposée du bâtiment, ce qui permet des utilisations multiples et flexibles des espaces communs et des différentes pièces. De cette façon, les membres de la famille peuvent profiter de la maison avec un bon niveau d’intimité et d’autonomie.

Compte tenu du fantastique climat méditerranéen de l’Ampurdà, les espaces extérieurs sont adaptés à la nouvelle utilisation, avec une petite piscine au centre du patio entourée par le salon du rez-de-chaussée, le nouveau porche, la cuisine, la salle à manger mais aussi le premier étage terrasse. Un nouvel escalier extérieur est placé sur le porche permettant de faire écho à la flexibilité trouvée à l’intérieur dans l’utilisation des espaces extérieurs.

Avec l’intervention d’Anna & Eugeni Bach, l’ancienne chocolaterie continue à vivre et change de destination pour faire le bonheur de toute une famille ! Une réalisation remarquable que les architectes ont réalisé avec une grande habileté.

© Eugeni Bach
© Eugeni Bach
© Eugeni Bach
© Eugeni Bach

Le site de l’agence Anna & Eugeni Bach  : ici.

Instagram: @eugenibach et @anna_k_bach

Twitter: @AnnaEugeniBach

Les photos : © Eugeni Bach

En Espagne, Mecanismo réalise un projet géométrique et complexe

© Mecanismo
© Mecanismo

L’agence d’architecture Mecanismo dirigée par Marta Urtasun et Pedro Rica conçoit la nouvelle salle du restaurant Martín Berasategui situé dans la commune espagnole de Lasarte-Oria. Elégance et charme sont au rendez-vous.

Un espace unique

Mecanismo vient de réaliser une nouvelle salle innovante pour le prestigieux restaurant Martín Berasategui de Lasarte-Oria, un établissement récompensé par trois étoiles Michelin. Après avoir travaillé pour d’autres chefs importants, le studio réaffirme sa relation avec le monde de la restauration en créant un espace unique qui croise gastronomie et nature.

Les architectes nous racontent que le caractère innovant qui caractérise Martin Berasategui et ses créations, ainsi que l’environnement naturel qui entoure le restaurant, ont été des éléments fondamentaux qui ont guidé la nature du projet. Le plus difficile était de trouver un créneau de construction vu que l’établissement est très fréquenté presque toute l’année. Finalement, il a été convenu de démarrer le chantier qui a duré pendant les trois mois que le restaurant est fermé.

Le projet a été proposé comme une toiture adaptée à la géométrie complexe du site. Soutenu sur trois points, il est formé par un réseau de poutres courbes en bois d’un mètre de côté générant une surface qui atteint une hauteur différente à chaque point et donnant naissance à un espace complètement transparent en dessous. Les architectes soulignent que l’exécution a été un grand défi car il était difficile de trouver une entreprise qui assumerait la complexité de la fabrication et de l’installation des éléments dans une période aussi limitée.

Aussi complexe qu’élégant

« Tous les éléments architecturaux qui complètent le projet suivent également strictement la géométrie curviligne établie par la toiture, de sorte que sa fabrication devait être exhaustive afin que tout rentre dans l’ordre lors de l’installation in situ comme s’il s’agissait d’un puzzle. » Précisent les concepteurs. De même, l’enceinte verticale en verre qui entoure le contour du volume est conçue comme un élément léger, transparent et pliable dans sa partie frontale, ce qui permet de relier la pièce à l’espace extérieur du restaurant, en l’intégrant dans l’espace naturel.

« Entre le nouvel espace et le bâtiment existant, nous avons construit une «post-cuisine» afin de stocker les ustensiles. » En outre, l’agence a conçu différents types de meubles ainsi que des guéridons en chêne et en marbre, afin de faciliter et de rationaliser le travail du personnel dans la salle.

« la définition précise de chacun des éléments du projet a été fondamentale pour que l’exécution puisse s’adapter au terme. » Raconte Pedro Rica tandis que Marta Urtasum déclare : « Ce projet a été un grand défi en raison du peu de temps que nous avions pour le faire et de la complexité géométrique de chacun des éléments architecturaux »

Aussi complexe qu’élégant, la nouvelle salle du restaurant Martín Berasategui de Lasarte-Oria est un projet innovant qui met en avant le travail du bois.

© Mecanismo
© Mecanismo
© Mecanismo
© Mecanismo
© Mecanismo
© Mecanismo
© Mecanismo
© Mecanismo

Le site de Mecanismo : ici.

Les photos: © Mecanismo

Les balcons de Bahía, un projet charmant signé Zooco Estudio

© Imagen Subliminal

En Espagne, à Santander, l’agence d’architecture Zooco Estudio a réalisé un remarquable projet qui croise astucieusement les matériaux naturels pour un résultat fin et élégant.

Un hôtel ou d’une résidence étudiante?

Les architectes nous racontent que le projet est réalisé dans un immeuble situé dans l’une des avenues les plus emblématiques de Santander et bénéficie d’un emplacement privilégié avec une vue magnifique sur la baie. Avec près d’un siècle, la construction a été destinée tout au long de son histoire à l’usage pédagogique, étant à l’origine une école, plus tard un centre universitaire et enfin, une crèche.

Avec cette intervention, une transformation est proposée pour transformer l’ensemble en espace public résidentiel, mais, s’agit-il d’un hôtel ou d’une résidence étudiante? « La réponse est «les deux», car il fonctionne comme résidence pendant le cursus universitaire et comme hôtel pendant l’été. » Nous expliquent les architectes.

Cette organisation atypique exige que les chambres puissent répondre aux besoins de leurs occupants dans les deux situations (chambre double partagée pour un hébergement de longue durée et chambre double pour une courte période de vacances), avec une simple mobilité des lits et grâce à la polyvalence de têtes de lit. Des arrangements astucieux que les architectes ont manipulé avec tact.

Des matériaux naturels

« Compte tenu de la relation étroite de la ville et de l’édifice avec la mer, il est destiné à tout moment à se référer au thème marin dans son essence, de manière synthétisée et purifiée, à travers l’utilisation de matériaux tels que le chêne et le calcaire, si répandus dans les infrastructures marines à travers des couleurs claires avec la prédominance du bleu et du gris et des géométries pures et propres. » Soulignent les architectes.

Les intérieurs sont sobres, épurés mais aussi lumineux et généreux. En Espagne, à Santander, le projet réalisé par Zooco Estudio constitue un ensemble aussi coherent que séduisant. Un travail exemplaire qui mérite la reconnaissance!

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio : ici.

Les photos : © Imagen Subliminal

Casa MM, un écrin de sobriété signé Atheleia Architecture

© Pep Sau

Montagut i Oix est une charmante commune qui se trouve dans la province de Gérone, en Espagne. C’est dans cet environnement idyllique que l’agence Atheleia Architecture a réalisé une impressionnante villa, la casa MM, une construction compacte à la fois sobre et aux lignes pures.

Faire partie du paysage

L’équipe de conception est constituée de Salvador Tarradas, Borja Fernández et de Cristina Franco. Les architectes nous racontent que la propriété est située dans les contreforts de l’Alta Garrotxa à Montagut i Oix, faisant face, côté sud, à la vallée de la rivière Fluvià. Le paysage impressionnant pénètre l’espace de vie générant une première vue sur l’intérieur tandis que la deuxième vue donne vers un petit ruisseau créant ainsi un espace intime et privé. Le projet a été conçu pour une famille et leur fille, vivant ensemble, tandis que chaque unité conserve son intimité et son propre jardin.

La maison s’articule dans le sol avec la volonté de faire partie du paysage lui-même, générant des volumes de béton qui composent les espaces intermédiaires ainsi que les différentes ambiances. Ces espaces intermédiaires sont situés autour des deux intervalles ouverts de la maison, le salon et les chambres, avec leurs porches et leurs vues vers la vallée et le ruisseau.

Aux traits aussi sobres qu’épurés

Les architectes nous racontent aussi que la conception de la maison est née de la réinterprétation de la structure à trois nefs de la ferme catalane traditionnelle, combinant une structure en béton avec une nef centrale légère et des poutres métalliques. Les murs en béton sont inspirés des structures rurales où ils ont été utilisés pour former les murs en béton de pin galicien placés sur le dessus, laissant la texture brute le plus visible possible. « Au fil du temps, ces murs sont en parfaite harmonie avec le paysage, colorés comme la terre à partir de laquelle ils ont été construits. »

Outre la sensation de l’ancrage dans le paysage, les grandes baies vitrées apportent une grande luminosité naturelle à l’intérieur. Ce dernier est minimaliste et agencé sans ostentation. Les architectes ont veillé à engendrer une architecture de bonne facture aux détails soignés. L’ensemble, aux traits aussi sobres qu’épurés, répond favorablement aux divers exigences des propriétaires et forme une remarquable pièce architecturale à découvrir sans tarder.  

© Pep Sau
© Pep Sau
© Pep Sau
© Pep Sau
© Pep Sau
© Pep Sau
© Pep Sau

Le site de l’agence Atheleia : ici.

Les photos : © Pep Sau