Archives de catégorie : intérieur

En Californie, Zooco Estudio enchante les petits et les grands

© Pixel Lab

Baptisée « Big and Tiny », il s’agit d’une idée originale qui a été conçue pour les enfants et leurs parents. Un espace qui croise astucieusement plusieurs générations et où l’on se sent enchantés. Signé Zooco Estudio (Miguel Crespo Picot, Javier Guzmán Benito et Sixto Martín Martínez), l’ensemble qui vient de voir le jour à Silverlake semble être appréciés de tous.

Un module constructif répétitif

C’est un endroit où les familles peuvent prospérer dans tous les aspects de leur vie. C’est ainsi qu’est née l’idée de Big and Tiny qui a ouvert son premier espace à Santa Monica. Ce projet est le deuxième local de la marque et il est situé à Silverlake en Californie.

Le projet couvre une surface de 467 m2 (5027 pieds carrés) avec une hauteur maximale de plafond de 6,50 m (22 pieds). Il est caractérisé par une structure de toit visible qui ressemble à celle d’une ferme couvrant l’ensemble de bâtiment d’usine. Par ailleurs, l’édifice présente quelques volumes fermés de différentes hauteurs qui contiennent les espaces de stockage ainsi que les salles de bains, la cuisine et les salles de réunion.

Le projet est créé selon l’idée de générer deux espaces isolés acoustiquement les uns des autres. Ces espaces sont dédiés aux adultes et aux enfants. Les architectes y ont créé des carrés ouverts. « Nous avons construit un mur qui divise le bâtiment en deux parties. Ce mur contient l’acoustique et l’isolant et est recouvert de miroirs afin de générer plus d’amplitude dans les deux espaces. » Racontent les architectes. Ainsi, une fois cette division générée, les concepteurs ont engendré un module constructif répétitif qui, grâce à son expansion et sa compression, couvre tout le périmètre des locaux.

Cette organisation spatiale crée des espaces qui répondent au programme demandé tout en  engendrant une façade intérieure qui formera l’espace principal pour les enfants ou bien une zone à aménager pour les diverses activités estudiantines. Ces bandes se matérialisent dans différents matériaux selon leur utilisation ou leur fonction et deviennent même des treillis qui communiquent visuellement les différents espaces entre eux.

Le bois, le liège, le feutre et le carton

En ce qui concerne les matériaux, les architectes ont eu recours à l’utilisation du bois, du liège, du feutre et du carton, le tout mis en avant grâce à l’utilisation des miroirs. Tandis que le bois est utilisé comme éléments de structure mais aussi dans la majorité des meubles, le miroir dans le mur central amplifie les différents espaces. Ailleurs, le liège et le feutre sont utilisés comme une enveloppe extérieure pour les cubes et les plinthes. Enfin, le liège est utilisé dans le comptoir et dans les étagères d’exposition comme moyen d’organiser et soutenir les étagères. Un ensemble d’éléments qui se croisent astucieusement tout en gardant une atmosphère sereine.

Au niveau fonctionnel, nous remarquons la construction de deux cubes à l’intérieur de l’espace enfants (Tree House y Ball pit) ainsi que deux autres dans la zone adulte (Bike Cube y Silence Cube) en plus de l’existence d’un volume entre les deux zones connectées à celle des enfants car elle est utilisée pour les enfants qui fréquentent les lieux en soirée. Chaque entité est reliée par de hautes plinthes ou des courbes en lattes de bois. Le tout est modulé par des panneaux de bois ainsi que des montants. Un soin particulier a été donné à l’éclairage qui accentue l’univers paisible de la Big and Tiny. Les architectes de Zooco Estudio ont accompli un travail méticuleux qui croise astucieusement plusieurs textures.

© Pixel Lab
© Pixel Lab
© Pixel Lab
© Pixel Lab

Le site de Zooco Estudio : ici.

Les photos : © Pixel Lab

Au Portugal, une amusante réalisation signée Stu.dere

© Ivo Tavares Studio

Au Portugal, dans la commune de Vila Meã – Amarante, l’agence d’architecture Stu.dere vient de terminer un charmant projet. Il s’agit du remaniement d’un magasin qui vend des vêtements pour les enfants. Un univers métamorphosé malicieusement pour le bonheur des petits et des grands.

A la fois accueillant et pratique

Les architectes nous racontent qu’il s’agissait d’un espace sombre qu’il fallait transformer en un espace à la fois accueillant et pratique. Ainsi, les concepteurs se sont livrés à un agréable jeu d’enfants en créant un espace ludique intuitif et fonctionnel.

« L’intention était de créer un sentiment d’exploration en marchant dans l’espace, comme s’il s’agissait d’un labyrinthe, comme un jeu pour un enfant. » Raconte les architectes qui, au fur et à mesure de l’avancement du projet, se sont pris au jeu et ont fini par métamorphoser un projet triste et vide en un autre lumineux et dynamique, plus adapté aux enfants.

Les architectes nous racontent que dès la première découverte du lieu, les architectes ont trouvé le projet déréglé en termes de répartition de l’espace. Malgré la demande du propriétaire des lieux pour un concept d’espace ouvert, l’intention était de créer un sentiment d’exploration en marchant dans l’espace, comme s’il s’agissait d’un labyrinthe, comme un jeu pour un enfant. « D’où la mise en œuvre du treillis métallique, qui crée une barrière physique mais non visuelle, remplissant ainsi les locaux » Nous expliquent les architectes.

Ludique et attirant

En plus de l’espace dédié à la présentation et au stockage des objets, le rez-de-chaussée comprend un bureau et une petite salle de rangement. Nous pouvons même apercevoir un studio dès l’accès à l’étage supérieur. Cet aménagement a été divisé en deux espaces avec un système de vitrage, qui sert avant tout de rendre l’espace plus généreux. Les matériaux utilisés ont été sélectionnés de manière à ce que leur utilisation soit unique. Le polycarbonate alvéolaire a été choisi pour les murs intérieurs, suggérant un aspect industriel en harmonie avec le sol revêtu de béton ciré. Pour contrebalancer cela, les plafonds et le bureau étaient doublés de contreplaqué de bouleau, créant une ambiance plus intime.

Un petit espace dédié aux enfants a été créé à côté des escaliers menant à l’étage supérieur. Il s’agit d’un endroit ludique recouvert de polycarbonate et proposant une double hauteur. Les lumières reflétées dans le polycarbonate évoquent un monde de magie, d’imagination et de créativité. La suspension de style industriel a été conçue spécifiquement pour le lieu. Les architectes ont eu recours à plusieurs astuces qui rendent le lieu à la fois vivant et pratique. Le projet sombre et tristounet a cédé ainsi sa place à un ensemble ludique et attirant. Un remaniement réussi à découvrir sans tarder !

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de l’agence Stu.dere Architecture & Design Studio: ici.

Les photos : © Ivo Tavares Studio

Facebook: www.facebook.com/ivotavaresstudio Instagram: www.instagram.com/ivotavaresstudio

Aux Açores, Box Arquitectos réalise un projet épuré

© Ivo Tavares Studio

Les architectes de l’agence Box Arquitectos ont réalisé le remaniement d’un restaurant situé dans la commune de Ponta Delgadaqui se trouve sur la côte sud de l’île de São Miguel, dans l’archipel des Açores. Un projet astucieux qui allie admirablement sobriété et végétation.

Comme la carpe koï

Baptisé Koï, comme la carpe koï, il s’agit d’un restaurant qui fait partie d’une unité hôtelière située à Ponta Delgada. Le restaurant ouvert depuis 2004, présentait déjà un besoin de revitalisation, malgré la relation prédominante avec la cour centrale de l’hôtel, caractérisée par son jardin de fort inspiration orientale et son miroir d’eau habité par la carpe koï

Les architectes nous expliquent que c’est la relation forte de l’espace intérieur avec le jardin, qui a inspirée l’idée génératrice du projet, amenant le jardin à l’intérieur du restaurant, impliquant une perméabilité totale des espaces intérieurs et extérieurs, mettant l’accent sur l’espace et la luminosité qui définissent l’ensemble.

Comme un jardin intérieur

Le restaurant est agencé comme un jardin intérieur, faisant corps avec l’extérieur, reflétant le même symbolisme et équilibre, avec la présence de la végétation que l’on trouve sur les plafonds. Cette dernière est en accord avec les différents moments de l’éclairage artificiel avec effet scénique et les panneaux acoustiques qui, en plus de leur fonction principale, assumer la forme de la carpe: symbole de prospérité, de longévité et de fertilité.

Plusieurs espaces de restauration sont définis, ils sont caractérisés par des tables traditionnelles et dans des espaces lounge plus accueillants, le tout dans le but de recevoir à différents moments et heures de la journée. La couleur blanche est prédominante, elle donne une sensation de générosité à l’ensemble. Le choix des matériaux est dû à leur noblesse et résistance, afin de garantir un entretien facile sans préjudice du confort. A Ponta Delgada, les architectes de Box ont réalisé un nouvel espace harmonieux, aux normes actuelles et capable de relever de nouveaux défis. Un travail qui mérite reconnaissance !

© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio
© Ivo Tavares Studio

Le site de Box Arquitectos : ici.

Instagram: https://www.instagram.com/boxarquitectosassociados/

Les photos : © Ivo Tavares Studio

Instagram: www.instagram.com/ivotavaresstudio

En Italie, un charmant retour à l’origine avec Umberto Colasanto

© Vito Lauciello

C’est avant tout une histoire de respect, le respect des lieux mais aussi des matériaux d’origine qu’Umberto Colasanto met en avant dans sa dernière création. Il s’agit de l’aménagement intérieur d’une ancienne demeure.

Croiser les matériaux

La résidence est située en Italie de sud, dans la région des Pouilles, à Terlizzi. Il s’agit d’un projet qui selon le concepteur, devrait garder son âme d’origine. Cette dernière est révélée grâce à un travail minutieux à la fois élégant et intemporel.

« Une rencontre s’est créée entre la beauté du souvenir du passé à travers les poutres, les carreaux de ciment, les escaliers et les portes ainsi que la sensation de fraîcheur, de nouveauté et de tendance à travers une palette de couleurs raffinée qui brise le temps. » Souligne le designer qui prend par ailleurs, un malin plaisir de raconter le contexte, l’utilisation des matériaux et les diverses idées qui l’ont amené à remanier le projet.

Un univers intrigant et sensible

Nous pouvons constater que l’ensemble croise astucieusement les éléments du passé avec les nouveaux matériaux finement choisis à l’occasion. Tandis que le plafond et les portes respirent un petit air d’antan, le nouveau mobilier aux lignes pures trouve naturellement sa place dans un univers de contraste à la fois intriguant et sensible.

Concernant les couleurs, Umberto Colasanto a eu recours à des teintes chaudes qu’il complète avec tact en utilisant d’autres colories naturelles pour un résultat agréable où les habitants jouissent d’un univers singulier qui leur rappelle leur enfance. C’est une réalisation simple qui conjugue à merveille le passé et le présent.

© Vito Lauciello
© Vito Lauciello
© Vito Lauciello
© Vito Lauciello
© Vito Lauciello
© Vito Lauciello

Pour plus d’informations sur Umberto Colasanto : ici.

Les photos : © Vito Lauciello

En Espagne, Zooco Estudio remanie le Pan de Cuco

© Imagen Subliminal

En Espagne, à Suesa, l’agence d’architecture Zooco Estudio a remanié adroitement un restaurant gastronomique cherchant à combiner, dans un cadre rural et bucolique, les bons produits avec une cuisine moderne.

Refléter fidèlement l’essence du site

Pan de Cuco est un restaurant situé à Suesa, un petit village de la capitale cantabrique près de la côte. Les architectes nous racontent que le projet a essayé autant que possible de refléter fidèlement l’essence du site mais aussi la proposition culinaire. C’est pour cette raison que les matériaux sont simples et traditionnels mais utilisés d’une manière claire et assurée, octroyant une valeur inattendue à la conception.

Compte tenu de la morphologie des lieux, le projet comprend trois zones très différentes mais connectées les unes aux autres avec leur caractère propre et distinctif. Il s’agit d’une séparation claire et marquée des différents espaces attribués pour le plaisir des utilisateurs. Ainsi, nous pouvons y trouver un bar avec vue sur la cuisine, une salle à manger et une autre salle avec sa terrasse, le tout en combinaison avec les multiples connexions visuelles qui existent entre eux. Cette situation génère une expérience particulière, car chaque fois que l’utilisateur se trouve dans une zone, l’attention se manifeste pour la pièce adjacente.

Le projet du Pan de Cuco a été conçu pour répondre à une problématique particulière, néanmoins, l’ensemble affiche des traits fins et des couleurs sobres, tout ce qu’il faut pour passer un bon moment dans une atmosphère agréable.

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio : ici .

Les photos : © Imagen Subliminal  

La nouvelle agence de Zooco Estudio à Santander

© Imagen Subliminal

L’agence d’architecture espagnole Zooco Estudio qui était jusque là, établie à Madrid, vient de créer une nouvelle agence à Santander. Les nouveaux bureaux signent une nouvelle ère pour l’agence.

L’arc comme élément central

Le projet est situé se trouve à la jonction de deux façades aux fenêtres rythmées où règne une forme semi-circulaire. Cela donne à l’espace investie, selon les architectes, une grande personnalité. Ces éléments sont si vigoureux et caractéristiques qu’ils sont devenus au fil des travaux, le leitmotiv de la morphologie locale .

Pour résoudre les besoins fonctionnels, l’arc arrondi est utilisé comme un élément central, donnant une continuité et améliorant le langage spatial préexistant. Dans un endroit complètement diaphane, deux éléments sont insérés de manière à organiser l’espace pour l’adapter aux diverses exigences. Le premier de ces entités contient toutes les services comme les toilettes, le bureau-cuisine, le local de stockage entre autres, tandis que l’autre partie définit les deux espaces de réunion existants qui sont indépendants l’un de l’autre, mais qui restent visuellement connectés.

Comme une salle commune

Le reste de l’espace est conçu comme une salle commune où se mêlent zones de travail, de détente et d’échange. Les architectes nous racontent que c’est la distribution du mobilier lui-même qui établit les circulations et les séjours, générant un espace flexible qui permet de multiples configurations. Grâce à l’agencement général, un agréable jeu de cache-cache semble régner au sein de l’agence.

Le chêne naturel est présent dans les cavités des arcades et au sol. Ce matériau devient primordial en raison de l’absence de couleur par ailleurs, créant une agréable sensation d’harmonie. Les différentes lignes ainsi que les traits sont sobres et épurées, les divers détails sont soignés et l’ensemble est équilibré. De même, les grandes baies vitrées assurent une bonne luminosité.

A Santander, Zooco Estudio vient de réaliser un espace qui représente bien les différentes aspirations de l’agence. Nous lui souhaitons une bonne continuation !

© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal
© Imagen Subliminal

Le site de Zooco Estudio : ici.

Les photos : © Imagen Subliminal